Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 286 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Pas de tir dit site de lancement de V1 de Fresnoy
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Fresnoy Fresnoy - C.V. ordinaire n°1 - isolé - Cadastre : 1950 A2 213 a
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq
    Historique :
    Les infrastructures du site de lancement furent construites en 1943-1944, selon les témoignages locaux rapportés dans des travaux historiques : le chantier de construction travaux aurait été ouvert à la fin de 1943, utilisant comme main-d’œuvre des prisonniers de guerre (Russes selon ces mêmes beaucoup plus boisée à l'époque qu'elle ne l'est aujourd'hui, couvert végétal dont la fonction était de camoufler les installations. Le site de Fresnoy était une position de tir active (par opposition aux positions de réserve), qui effectua des lancements dès juin 1944 car elle était opérationnelle lors de son quelques centaines de mètres de la rampe. Après ces premiers ratés, la rampe fonctionna correctement. Le
    Parties constituantes non étudiées :
    rampe de lancement
    Référence documentaire :
    CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.
    Précision dénomination :
    site de lancement de V1 seconde génération appelé "site modifié" ou "site léger"
    Dénominations :
    pas de tir
    Description :
    Actuellement, on identifie sur le site les restes de plusieurs éléments constitutifs d'un site de lancement V1 dit "site modifié". Il rassemble la dalle de béton de la rampe, qui permettait d'acheminer servaient de support à la rampe. Fresnoy présente un cas rare de rampe située sur un terrain en pente. Les . Leur taille va en s'accroissant dans la direction du tir, afin de compenser la déclivité du terrain , les paires de plots conventionnelles sont remplacées à Fresnoy par des plots uniques qui font plus de deux fois la largeur standard. Non loin de la rampe, on relève les vestiges du bunker de tir hexagonal la route, une réserve d'eau et plus loin une dalle de béton armé qui, d’après les travaux historiques , serait la dalle amagnétique (Richtbau). A gauche de la route, on remarque de gros blocs constitués de parpaings de béton qu’on ne peut attribuer à un bâtiment en particulier.
    Titre courant :
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Fresnoy
    Intérêt de l'œuvre :
    vestiges de guerre
    Illustration :
    Rampe de lancement à plots réunis (Abschussrampe) d'après les exemples relevés sur les bases de Plots de la rampe de lancement. IVR31_20126201773NUCA Plots de la rampe de lancement. IVR31_20126201772NUCA Bunker de tir hexagonal. IVR31_20126201774NUCA Dalle de béton armé, dalle amagnétique. IVR31_20126201777NUCA
  • Pas de tir dit site de lancement de V1 d'Eclimeux, actuellement remises agricoles
    Pas de tir dit site de lancement de V1 d'Eclimeux, actuellement remises agricoles Éclimeux - 17 rue d' Hummeroeuille - en village - Cadastre : 1988 A 414
    Historique :
    , plus légers et plus discrets, mais avaient maintenu une activité de façade sur les sites en ski (réparation sommaires mais visibles du ciel, faux lancements) afin de détourner l’attention des Alliés des sites légers. Les sources manquent pour déterminer si le site d’Eclimeux fut l’un de ces sites leurres . On ne sait à quel stade d'avancement les travaux furent stoppés sur le site. Le bâtiment de montage préliminaire fut détruit par les bombardements. La rampe a disparu. Les murs de protection de la rampe ne furent jamais construits. Le bâtiment de stockage en forme de ski est partiellement détruit. Le site est actuel comme remise de matériel agricole. Site non accessible.
    Parties constituantes non étudiées :
    rampe de lancement
    Référence documentaire :
    CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.
    Dénominations :
    pas de tir
    Murs :
    parpaing de béton
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq
    Précision dénomination :
    site de lancement de V1 première génération appelé "site en ski" ou "Bois Carré"
    Description :
    Actuellement, on identifie sur le site plusieurs bâtiments constitutifs d'un type de site de lancement V1 dit "site en ski". Il rassemble un bâtiment de montage préliminaire (Montagebau), un bâtiment chimiques servant à la propulsion initiale du V1 (Stofflager), un bâtiment de stockage en forme de ski (Geräte Lagerstellen), en parpaing de béton et couverture béton, une niche pour les détonateurs semi -enterrée en béton armé (Zünderbunker), le bunker de tir semi-enterré (Kommandostand) en béton armé, les plots de fondation en béton armé de la rampe de lancement, la plateforme de déchargement (Umsetzanlage ) en dalles de béton armé, une voie en béton armé desservant le site. Tous les bâtiments sont en rez-de -chaussée ou semi-enterrés. Les escaliers présents sur le site permettent de descendre dans les bâtiments semi-enterrés. Les bâtiments sont couverts en terrasse. Du bois de coffrage est encore présent dans le gros œuvre de certains bâtiments. Plusieurs arbres présentent sur leur tronc des graffitis anciens
    Titre courant :
    Pas de tir dit site de lancement de V1 d'Eclimeux, actuellement remises agricoles
    Intérêt de l'œuvre :
    vestiges de guerre
    Appellations :
    site de lancement de V1
    Illustration :
    Carte de localisation du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq
  • Cloche
    Cloche Saint-Omer
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Catégories :
    fonderie de cloches
    Déplacement :
    lieu de déplacement Nord-Pas-de-Calais,62,Wisques,abbaye Saint-Paul
  • Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie Saint-Omer - Wissocq
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Représentations :
    sainte Thérèse de Lisieux sainte Elisabeth de Hongrie Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Titre courant :
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Déplacement :
    lieu de déplacement Nord-Pas-de-Calais,62,Saint-Omer,église Notre-Dame,anciennement collégiale puis cathédrale,bas-côté nord,2e chapelle (dite de l'Assomption)
    Illustration :
    Sainte Elisabeth de Hongrie IVR31_20106208222NA Sainte Thérèse de Lisieux IVR31_20106208224NA
  • Pas de tir dit site de lancement de V1 de Vacqueriette-Erquières, actuellement centre équestre
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Vacqueriette-Erquières, actuellement centre équestre Vacqueriette-Erquières - rue de Saint-Georges - en village - Cadastre : 1984 B 11, 12a, 114, 116, 117, 124, 127, 282, 318
    Historique :
    modifiés, plus légers et plus discrets, mais avaient maintenu une activité de façade sur les sites en ski (réparation sommaires mais visibles du ciel, faux lancements) afin de détourner l’attention des Alliés des sites légers. Les sources manquent pour déterminer si le site de Vacqueriette-Erquières fut l’un de ces sites leurres. On ne sait pas à quel stade d'avancement les travaux ont été stoppés sur le site. Une structure rectangulaire en béton de plusieurs mètres de large a été décelée dans le sol : il s'agit peut -être des fondations d'une structure qui n'a jamais été achevée. On ne connait pas l'ampleur des dégâts dus au bombardement. L'un des abris de stockage en forme de ski, le bâtiment amagnétique (Richthaus ) ainsi que le bâtiment de stockage d'attente sont complètement effondrés. Le site est aujourd'hui occupé par un centre équestre, qui utilise plusieurs des bâtiments dans le cadre de ses activités.
    Parties constituantes non étudiées :
    rampe de lancement
    Référence documentaire :
    CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.
    Dénominations :
    rampe de lancement
    Murs :
    parpaing de béton
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq
    Précision dénomination :
    site de lancement de V1 première génération appelé "site en ski" ou "Bois Carré"
    Description :
    identifie sur le site plusieurs bâtiments constitutifs d'un type de site de lancement V1 dit "site en ski ". Il rassemble un bâtiment de stockage d'attente (Eingangslager), le bâtiment de montage (Montagebau ), trois abris de stockage en forme de ski (Geräte Lagerstellen), le bâtiment amagnétique (Richthaus ), l'emplacement de la rampe de lancement avec ses deux murs de protection, le bunker de tir (Kommandostand), une réserve d'eau, et un abri-casernement (Personnal Understand) situé de l'autre côté de la route afin de supplémentaire non identifié situé à l'arrière du second bâtiment de stockage en ski, et une structure rectangulaire en béton de plusieurs mètres de larges, dans le sol, à proximité des voies d'accès creusées dans la terre. Tous les bâtiments du site sont en rez-de-chaussée ou semi-enterrés. Les escaliers permettent de descendre dans les bâtiments semi-enterrés. Les bâtiments sont couverts en terrasse.
    Localisation :
    Vacqueriette-Erquières - rue de Saint-Georges - en village - Cadastre : 1984 B 11, 12a, 114, 116
    Titre courant :
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Vacqueriette-Erquières, actuellement centre équestre
    Intérêt de l'œuvre :
    vestiges de guerre
    Appellations :
    site de lancement de V1
    Illustration :
    Carte de localisation du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq Bâtiment de stockage d'attente. IVR31_20126201684NUCA Bâtiment de montage. Vue générale prise depuis le sud-est. IVR31_20126201673NUCA Bâtiment de montage. Vue générale prise depuis le nord-ouest. IVR31_20126201678NUCA Vue intérieure du bâtiment de montage. IVR31_20126201675NUCA Vue d'ensemble du bâtiment de montage (à gauche) et du bâtiment de stockage des réactifs chimiques Bâtiment de stockage des réactifs chimiques. A l'arrière-plan, le bâtiment de montage Bâtiment de stockage des réactifs chimiques : détail de l'entrée semi-enterrée Bâtiment de stockage des réactifs chimiques. Angle sud-est. IVR31_20126201681NUCA Vestiges d'un abri de stockage en forme de ski. IVR31_20126201661NUCA
  • Pas de tir dit site de lancement de V1 de Maisoncelle, actuellement remise et atelier
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Maisoncelle, actuellement remise et atelier Maisoncelle - rue Principale - en village - Cadastre : 1988 C1 10, 15, 20, 162a, 166, 183, 211 1988 ZE 21,23 1988 ZE 21, 23
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq
    Historique :
    travaux historiques. Le site fut bombardé à de nombreuses reprises : le 14 décembre 1943, le 24 décembre de ce dernier bombardement, d'après les travaux historiques, le site était déjà abandonné depuis , plus légers et plus discrets, mais avaient maintenu une activité de façade sur les sites en ski (réparation sommaires mais visibles du ciel, faux lancements) afin de détourner l’attention des Alliés des sites légers. Les sources manquent pour déterminer si le site de Maisoncelle fut l’un de ces sites habitants après la Libération, ce afin de remettre les terrains en culture.Le site est aujourd'hui occupé
    Parties constituantes non étudiées :
    rampe de lancement
    Référence documentaire :
    CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.
    Précision dénomination :
    site de lancement de V1 première génération appelé "site en ski" ou "Bois Carré"
    Dénominations :
    rampe de lancement
    Murs :
    parpaing de béton
    Description :
    Actuellement, on identifie sur le site plusieurs bâtiments constitutifs d'un type de site de lancement V1 dit "site en ski". Il rassemble un bâtiment de stockage d'attente (Eingangslager), les fondations d'un abri de stockage en forme de ski (Geräte Lagerstellen) qui, pour compenser la déclivité du terrain, mesurent plusieurs mètres de haut à l'une de ses extrémités, les plots en béton de la rampe de lancement, une réserve d'eau, ainsi que d'autres fondations en béton d'un usage non identifié. Les tracés de bâtiments du site sont élevés en simple rez-de-chaussée et couverts en toit-terrasse.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Maisoncelle, actuellement remise et atelier
    Appellations :
    site de lancement de V1
    Illustration :
    Carte de localisation du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq Bâtiment de stockage d'attente. Vue générale. IVR31_20126201742NUCA Bâtiment de stockage d'attente. Détail de l'élévation. IVR31_20126201743NUCA Bâtiment de stockage d'attente. Vue générale. IVR31_20126201722NUCA Bâtiment de stockage d'attente. Détail de l'élévation. IVR31_20126201745NUCA Bâtiment de stockage d'attente. Détail de la porte. IVR31_20126201744NUCA Bâtiment de stockage d'attente. Vue intérieure. IVR31_20126201746NUCA Vue du premier abri de stockage en forme de ski. IVR31_20126201749NUCA Vue de détail du premier abri de stockage en forme de ski. IVR31_20126201751NUCA Premier abri de stockage en forme de ski. Vue de détail de la porte. IVR31_20126201752NUCA
  • Chasuble (No 2)
    Chasuble (No 2) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Description :
    Chasuble de forme dite antique Saint-André. De couleur violette, avec motifs de couleur noire et
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
  • Cloche (Romaine Marie Anne Henriette)
    Cloche (Romaine Marie Anne Henriette) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Cloche fondue en 1866 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La plus grande des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Chasuble (No 1)
    Chasuble (No 1) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Chasuble réalisée par l'atelier J. Vanpoulle de Cambrai datant du milieu du 20e siècle.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Représentations :
    croix, grappe, panier : pain ; Alternance de grappes, croix et paniers à pain sur les bandes.
    Description :
    Chasuble de forme dite antique Saint-André. De couleur rouge-bordeaux.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Cambrai
  • Cloche (Joseph Léonie)
    Cloche (Joseph Léonie) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Cloche fondue en 1868 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cloche de taille intermédiaire des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Ensemble de quatre chasubles ; étoles
    Ensemble de quatre chasubles ; étoles Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'inscription sur la chasuble violette et verte et sur la chasuble blanche et
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Cambrai
    Titre courant :
    Ensemble de quatre chasubles ; étoles
  • Cloche (petite)
    Cloche (petite) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription : 26 de mensis julii anni 1868 fui benedicta summo pontifice pio nono regnate
    Historique :
    Cloche fondue en 1868 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La plus petite des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Ensemble de quatre chasubles et une étole
    Ensemble de quatre chasubles et une étole Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription : Société liturgique / Lille-Rome / 52 rue de la Monnaie, Lille.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Représentations :
    Alpha et Oméga, Chrisme, couronne de laurier, rayons lumineux, le Serpent d'Eden ?) étoil Alpha et Oméga, Chrisme, couronne de laurier, rayons lumineux, le Serpent d'Eden (?), étoile blanche), Alpha et Oméga avec le Chrisme entourés d'un couronne de laurier (chasuble rouge 2).
    Description :
    Chasubles de forme dite antique Saint-André. Deux chasubles rouges, une blanche et une verte. La
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
    Titre courant :
    Ensemble de quatre chasubles et une étole
    Dimension :
    h = 120. Toutes de dimension identique.
    Illustration :
    Détail de la chasuble rouge 1 IVR31_20106202841NUCA Vue générale de la chasuble blanche IVR31_20106202842NUCA Vue générale de la chasuble rouge 2 IVR31_20106202844NUCA Vue générale de la chasuble verte IVR31_20106202838NUCA Détail de la chasuble verte IVR31_20106202839NUCA Détail de la chasuble blanche IVR31_20106202843NUCA Vue générale de la chasuble rouge 1 IVR31_20106202840NUCA
  • Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de croix (baies 20, 23)
    Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de croix (baies 20, 23) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    de Jésus Christ dans le Jourdain par Saint Jean-Baptiste. Baie 20 : Jésus Christ descendu de la Croix
    Historique :
    Boutin. Seule la baie 23 est datée signée, mais la parenté de style évidente avec la baie 20 permet de
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Représentations :
    Baptême du Christ, Descente de Croix, ornement à forme géométrique Baptême du Christ, Descente de Croix, ornement à forme géométrique ; Baie 23 : Baptême du Christ , avec colombe du Saint-Esprit.£Baie 20 : Descente de Croix.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
    Titre courant :
    Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de
    États conservations :
    grillage de protection
    Illustration :
    Baie 20 : Descente de Croix (scène centrale) IVR31_20106202961NUCA Baie 23 : inscription concernant les auteurs et date au bas de la baie IVR31_20106202959NUCA
  • Patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq : pas de tir dits sites de lancement V1, édifices logistiques dits galeries souterraines de stockage et dits postes de commandement, poste d'observation dit tour de veille aérienne, blockhaus
    Patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq : pas de tir dits sites de lancement V1, édifices logistiques dits galeries souterraines de stockage et dits postes de commandement, poste d'observation dit tour de veille aérienne, blockhaus
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq
    Référence documentaire :
    CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.
    Titre courant :
    Patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq : pas de tir dits sites de lancement V1, édifices logistiques dits galeries souterraines de stockage et dits postes de commandement , poste d'observation dit tour de veille aérienne, blockhaus
    Texte libre :
    par ailleurs la quasi maîtrise des airs au-dessus du détroit du Pas-de-Calais. Pour faire face à cette les relient, la complémentarité des sites. En 1940, l’armée allemande ne possédait pas de bombardiers construites par l’Organisation Todt pour le compte de l’armée allemande dans le cadre du déploiement de l’arme V1 dans la région (sites de lancement de V1, postes de commandement de batterie et sites de stockage ). L'étude menée sur ce patrimoine au titre de l’Inventaire présente l’intérêt de révéler la densité de ces installations à l’échelle d’un canton rural et de mettre en évidence, par l’analyse des liens fonctionnels qui situation, l’état-major allemand décida, à partir de 1942, le développement d’une bombe volante sans pilote : le V1, pour Vergeltungswaffe (arme de représailles). Le tir d’un V1 nécessitait une base de lancement qui assurait la préparation et la propulsion initiale de l’engin. En 1943, Goering ordonna le déploiement de telles bases dans tous les départements côtiers de France, depuis le Nord jusqu’à la Manche
    Illustration :
    Pas de tir dit site de lancement de V1 de Vacqueriette-Erquières. Murs de protection de la rampe de Pas de tir dit site de lancement de V1 de Maisoncelle. Bâtiment de stockage d'attente Pas de tir dit site de lancement de V1 de Fresnoy. Plots de la rampe de lancement Pas de tir dit site de lancement de V1 de Fresnoy. Vue générale d'un tunnel de stockage Carte de localisation du patrimoine de la Seconde Guerre mondiale dans le canton du Parcq Poste d'observation dit tour de veille aérienne (Flugwache) de Maisoncelle. IVR31_20126201763NUCA
  • Bannière de procession (blé)
    Bannière de procession (blé) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription : pour Dieu, nos foyers, nos champs (J.A.C.C.) (recto) / fédération du Pas de Calais , section de Saint-Omer, Immaculée Conception (verso).
    Historique :
    Bannière pouvant dater de la fin du 19e siècle.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Dénominations :
    bannière de procession
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Titre courant :
    Bannière de procession (blé)
  • Confessionnal
    Confessionnal Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Confessionnal dans le style de ceux rencontrés dans les églises Saint-Denis et Saint-Sépulcre de Saint-Omer. Celui-ci provient-il effectivement de l'église du Haut-Pont, laquelle possède déjà deux
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Emplacement dans l'édifice :
    contre mur sud de la 1ère travée du bas-côté sud
    Origine :
    lieu de provenance Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quarts IVR31_20106202811NUCA Vue générale, de face IVR31_20106202810NUCA
  • Machine à séparer physiquement : tamiseur circulaire
    Machine à séparer physiquement : tamiseur circulaire Saint-Omer - 17 rue Allent 2 rue Neuville Alphonse de - en ville
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Aucune inscription ou plaque de fabricant visible.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Machine circulaire qui servait au dernier tamisage de la farine (bluterie).£Machine essentiellement
    Localisation :
    Saint-Omer - 17 rue Allent 2 rue Neuville Alphonse de - en ville
    États conservations :
    hors état de marche
    Origine :
    lieu de provenance Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer
    Illustration :
    Vue latérale : axe de rotation. IVR31_20106202968NUCA
  • Cloche
    Cloche Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Le Centre Hospitalier de la région de Saint-Omer contient un nombre relativement important du contenu de l'ancien hôpital général, bâtiment du 18e siècle qui se trouve dans le centre de la ville de Saint-Omer aujourd'hui reconverti en centre administratif. Mais aussi à la présence sur le
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Référence documentaire :
    Epigraphie du département du Pas-de-Calais Épigraphie du département du Pas-de-Calais. Tome 5, p
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques
    Emplacement dans l'édifice :
    bâtiment de la direction
    Origine :
    lieu de provenance France, Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer, hôpital général
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Tableau : Portrait de femme
    Tableau : Portrait de femme Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    A été attribué à Franz Hals. Portrait d'une femme âgée de 28 ans et daté de 1623. Offert au début du 19e siècle à la supérieure des religieuses de l'hospice Saint-Jean par une famille belge. Le Centre Hospitalier de la région de Saint-Omer contient un nombre relativement important d'objets d'art de l'ancien hôpital général, bâtiment du 18e siècle qui se trouve dans le centre de la ville de Saint
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Référence documentaire :
    Exposition rétrospective des arts et monuments du Pas-de-Calais Exposition rétrospective des arts et monuments du Pas-de-Calais. Arras, 1896.
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques
    Emplacement dans l'édifice :
    bâtiment de la direction
    Titre courant :
    Tableau : Portrait de femme
    États conservations :
    altération chromatique de la surface Rapiéçage de la toile ; vernis opacifié ; cadre doré neuf.
    Origine :
    lieu de provenance France, Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer, hospice Saint-Jean
    Illustration :
    Vue de détail, bras droit IVR31_20106201726NUCA Vue de détail, visage IVR31_20106201722NUCA Vue de détail, ornements IVR31_20106201724NUCA Vue de détail, armoiries IVR31_20106201723NUCA Vue de détail, bras gauche IVR31_20106201725NUCA Vue de détail, inscription IVR31_20106201727NUCA
1 2 3 4 15 Suivant