Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale de l'Immaculée Conception
    Église paroissiale de l'Immaculée Conception Saint-Omer - le Haut-Pont - place de la Ghière - en ville - Cadastre : 2010 AE 123
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    donné les plans. Les travaux furent exécutés par l'entreprise Loriaux de Saint-Omer. La première pierre est posée le 4 octobre 1854. L'édifice qui est inauguré le 8 octobre 1859 n'est pas totalement achevé . Un clocher en bois provisoire est ajouté en 1865 (les cloches datent de 1866 et 1868), et la
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Observation :
    Fissuration des écoinçons des grandes arcades de la nef : mur nord (travées 2, 3 et 4) et mur sud
    Représentations :
    Le tympan du portail est orné d'une adoration de la Vierge sculptée ; les statues en pied des
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La nef centrale de sept travées et à bas-côtés simples se termine à l'ouest par une tour porche -circulaires. En élévation, les fenêtres hautes, de trois lancettes et de hauteur limitée, sont comprises dans , s'anime de colonnettes aux ébrasements posant sur un soubassement haut. L'ensemble de l'édifice est en en pierre calcaire. Le parement en pierre de la façade occidentale est plaqué sur une structure intérieure en brique. L'ensemble des voûtes, en ogives, est en plâtre sur lattis. Le pavement est composé de dalles de marbre noir et blanc provenant des carrières de Basècles (proche Tournai). Par mesure d'économie l'édifice n'a pas été fondé sur pieux comme le réclamerait le terrain marécageux sur lequel il repose ; une situation qui fut à l'origine de désordres dès 1858 (tour).
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - place de la Ghière - en ville - Cadastre : 2010 AE 123
    Titre courant :
    Église paroissiale de l'Immaculée Conception
    Illustration :
    Vue générale de la façade IVR31_20106202613NUCA Partie centrale de la façade, portail et verrière IVR31_20106202614NUCA Vue d'ensemble : tympan de la porte centrale. Tympan et gâble du portail de façade Verrière haute de la façade, prise dans une paroi largement ébrasée IVR31_20106202615NUCA Fenêtre de la sacristie et mur de l'abside IVR31_20106202625NUCA Tour et flèche de façade, construite en 1935 IVR31_20106202617NUCA Triplet de la sacristie (mur est) IVR31_20106202624NUCA Gâble au-dessus de la fenêtre ouest du bas-côté sud et contrefort attenant : pierre érodée Fenêtres hautes de la nef : mur en brique et encadrements des baies et chaperons des contreforts en Vue générale de l'intérieur, vers l'est ; vue prise de la tribune de l'orgue IVR31_20106202626NUCA
  • église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Warlaing - en village - Cadastre : 2007 B 89
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église de Warlaing date de la fin du milieu du 19e siècle. Elle est l'oeuvre de Charles Leroy , architecte lillois ayant travaillé dans le département du Nord, plus connu pour la construction de Notre-Dame -de-la-Treille sur la métropole lilloise, mais aussi de l'église Notre-Dame de Fives à Lille, Saint les façades occidentales présentent d'importantes similitudes avec la celle de l'église de Warlaing . En 1924, des travaux de charpente et de couverture sont entrepris : le clocher est couvert d'ardoise recouverts d'ardoise de Fumay, tandis que la sacristie est couverte en pannes flamandes, avec jointoiement extérieur au mortier de ciment. Les autres toitures de l'édifice sont prévues en fibrociment. Tous les faîtages et arêtiers sont couverts en zinc. Ces travaux sont effectués sous la direction de l'architecte Léon Raux et réalisés par l'entrepreneur Desbarbieux, de Valenciennes. Ils sont pris en charge par la Société Coopérative de reconstruction des églises du diocèse du Cambrésis, à laquelle la commune de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église se trouve au centre du village. Elle se compose d'une nef et de deux bas-côtés, précédée , rehaussées de pierre calcaire blanche (craie). Le clocher est couvert d'une flèche octogonale et de quatre clochetons en cuivre. Les toits de la nef et des collatéraux sont eux couverts en ardoise. Eglise fermée à la visite lors de l'enquête à cause de son mauvais état.
    Titre courant :
    église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Vocables :
    Notre-Dame-de-l'Assomption
    Illustration :
    Vue générale de trois quarts depuis l'ouest. IVR31_20155901630NUCA Vue générale de trois quarts depuis l'est. IVR31_20155901633NUCA
1