Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hôpital marin dit sanatorium Gressier, puis usine des dunes
    hôpital marin dit sanatorium Gressier, puis usine des dunes Berck - Berck-Plage - isolé - Cadastre : 2006 AB 6 et 7
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    en vue de la construction d’un sanatorium à l'extrémité nord de de la station de Berck-Plage sur un terrain, appartenant à monsieur Gressier, qui jouxtait le lotissement inabouti de Belle-Vue. Parmi les architectes consultés, figurait l'architecte Georges Cretelle, auteur de nombreuses villas à Berck, qui , associé à ses confrères Brandon frères, dessina un imposant édifice de plan en U, inclus au sein d'un postale qui représente un dessin montrant une vue perspective de l'édifice. La « Société des grands sanatoria de Berck » retint pourtant en 1934 le projet des architectes Albert et Jacques Guilbert réputés pour leur grande expérience en matière de construction publique (Albert-Désiré Guilbert était architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux). Le projet initial prévoyait de bâtir en front de mer un bâtiment d'hospitalisation de sept étages sur un solide soubassement en béton, mais l'insuffisance probable de financement contraignit à en ramener la hauteur à trois étages. La construction
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Description :
    Cet hôpital marin avait adopté le parti architectural des sanatoriums de type germano-suisse avec chambres ou dortoirs disposés toutes sur la face antérieure du bâtiment d'hospitalisation en forme de barre allongée, et couloir de distribution régnant sur la face postérieure tandis qu'une aile en retour d'équerre , greffée sur le milieu de la face postérieure du bâtiment d'hospitalisation, renfermait en principe les avait été à l'origine de l'importation des balcons de cure dans les hôpitaux de Berck, une longue terrasse de cure régnait en avant de chacun des étages de dortoirs. Cette terrasse était ici disposée en porte-à-faux. Le mode de construction utilisait essentiellement sur système poteaux porteurs et poutres
    Couvrements :
    dalle de béton en béton armé
    Illustration :
    Avant-projet dressé par les architectes Georges Cretelle et Brandon frères, à l'intention de la Avant-projet de sanatorium dressé pour la Société des grands sanatoria de Berck par les architectes Elévation antérieure, vue générale prise de face. IVR31_20096200031XE Elévation antérieure, vue générale prise de trois-quarts droit. IVR31_20066200330ZA Elévation postérieure, vue générale prise de trois-quarts gauche. IVR31_20096200039XE Détail de la moitié sud du bâtiment d'hospitalisation, élévation postérieure, vue prise de trois Elévation postérieure, vue générale prise de trois-quarts droit. IVR31_20096200033XE Elévation antérieure, galerie de cure d'un des étages, vue en enfilade. IVR31_20096200045XE Couloir de distribution desservant un des étages, vue en enfilade. IVR31_20096200038XE l'enfilade du couloir de distribution des chambres. IVR31_20096200044XE
  • hôpital marin dit institut hélio-marin
    hôpital marin dit institut hélio-marin Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot - en écart - Cadastre : 2006 AN1 10 et 12
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    C’est un des fils de Pierre Bouville, Jules qui, en 1923, entreprit la construction de cet établissement, sur l’arrière de l’ancien hôpital Bouville 2, au nord et juste à côté du sanatorium Victor-Ménard fondé l’année précédente par son frère aîné Pierre. A l’instar de l’hôpital Victor-Ménard, les terrasses de cure furent établies le long de la façade orientale, et donc le long de celle opposée à la mer de logis, au nord du premier, par duplication presque à l’identique de celui-ci qui se trouvait par ailleurs allongé de trois travées sur son flanc nord. Ces agrandissements doublaient la capacité d’accueil sexe. En dépit de cette volonté de séparation des sexes, l’ancien corps de logis fut d’emblée relié au nouveau, au niveau de leurs premiers étages, au moyen d'une passerelle enjambant une rue encore existante à cette époque, depuis supprimée. Le corps de logis ajouté en 1929 fut établi sur les plans d’Alcide Pichard et de Georges Cretelle, architectes installés à Berck-Plage avec, pour l’ingénierie, la
    Référence documentaire :
    archéologiques, historiques et culturels du Nord et du Pas-de-Calais, 1985, n°19, p. 26-35. Historique des hôpitaux de Berck. Union des établissements hélio-marins de Berck. GIRET Joseph . « Historique des hôpitaux de Berck. Union des établissements hélio-marins de Berck ». In : Dossiers
    Description :
    L'établissement comporte deux corps de bâtiment distincts reliés au niveau de leur premier étage , l'autre situé au nord du précédent, appelé institut hélio-marin B affecté aux femmes. Ces deux corps de bâtiment sont d'aspect très semblable malgré des dates de construction différentes, mais ils se distinguent par leur nombre de travées : neuf au rez-de-chaussée et huit au premier étage pour l'institut hélio -marin A, sept au rez-de-chaussée et six au premier étage pour l'institut hélio-marin B. Sinon leur type de construction est identique avec une structure porteuse poteaux-poutres en béton armé. Par ailleurs , l'agencement de leurs locaux est similaire : premier étage en net retrait sur le rez-de-chaussée, retrait qui correspond, au rez-de-chaussée, à une galerie de cure couverte au-dessus de laquelle s'étend, au premier étage, une galerie de cure découverte, mais protégée du soleil par un auvent métallique sur presque toute la longueur de la façade principale.
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Bai
    Illustration :
    au nord, vue générale prise de trois-quarts gauche. Carte postale, années 1920-1930 Bâtiments A et B, élévations antérieures, vue d'ensemble prise de face. Dessin en couleur sur Bâtiments A, à gauche, et B, à droite, élévations antérieures, vue d'ensemble prise de trois-quarts Bâtiment affecté aux hommes dit Institut hélio-marin A, élévation antérieure, vue générale prise de Bâtiment affecté aux femmes dit Institut hélio-marin B, élévation antérieure, vue générale prise de , vue générale de trois-quarts gauche. Carte postale, 3e quart du 20e siècle. IVR31_20066200342NUC Bâtiment affecté aux femmes dit Institut hélio-marin B, élévation antérieure, vue générale prise de Vue aérienne prise de l'est en regardant vers l'ouest montrant au premier plan, de gauche à droite , l'hôpital Victor-Ménard et l'Institut hélio-marin, et au second plan, de gauche à droite, l'institut Calot Bâtiments A et B, élévations antérieures, vue d'ensemble prise de trois-quarts droit
  • Maison dite Villa Les Hirondelles
    Maison dite Villa Les Hirondelles Berck - 10 rue Singer - en ville - Cadastre : 1995 CM 4
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade. IVR31_19966201505ZE
  • Maison
    Maison Berck - quartier de Lhomel - 42 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BR1 208
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    remanié dans la 2e moitié du 20e siècle (ajout d'un bow window, modification de la toiture).
    Jardins :
    carré de jardin
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 42 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BR1 208
  • Maisons en série (série de 2), dites maisons Claudie et Suzie
    Maisons en série (série de 2), dites maisons Claudie et Suzie Berck - quartier de Lhomel - 34, 36 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BR1 216, 217
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Précision dénomination :
    maisons en série (série de 2)
    Description :
    balcons aux gardes-corps en bois et à auvent de tuiles plates. Les noms des maisons apparaissent sur des carreaux de céramique (écriture jaune sur fond bleu) au-dessus des portes d'entrée.
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 34, 36 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BR1 216
    Titre courant :
    Maisons en série (série de 2), dites maisons Claudie et Suzie
  • Maison dite résidence Les Marronniers
    Maison dite résidence Les Marronniers Berck - quartier de Lhomel - 17 rue Armand - en ville - Cadastre : 2006 BR2 375
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le Guide du Baigneur de Berck de 1928 date la construction de la villa en 1913. Elle est décrite comme maison de pension possédant un grand jardin. Elle aété conçue par l'architecte P. Coutou et
    Description :
    Cette maison d´angle, construite à l´alignement de deux rues, comporte une cave, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Elle est construite en brique enduite et possède un toit à longs pans brisés. Les élévations sur les deux rues sont régulières, très plates et dépourvues de décor . Le traitement porte sur la travée d´angle : précédée d´un emmarchement, formée de trois pans, avec la porte d´entrée sur le pan médian, elle est en retrait de l´alignement des façades sur rues, ce qui donne l´animation de l´édifice ; l´étage possède un balcon filant à garde-corps en bois ; les deux pans latéraux de l´étage comportent chacun un oculus aveugle, le pan médian ouvrant par une porte-fenêtre ; au -dessus de celle-ci un cartouche rectangulaire porte le nom de la maison. La corniche possède un corps de moulures absent sur les élévations sur rues. Le nom de l´architecte et des entrepreneurs est porté sur une
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 17 rue Armand - en ville - Cadastre : 2006 BR2 375
  • Maison
    Maison Berck - quartier de Lhomel - 47 rue de Lhomel - en ville - Cadastre : 2006 BR 1 40, 41
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'analyse stylistique permet de dater la maison du premier quart du 20e siècle. Il a été construit
    Murs :
    faux pan de bois
    Description :
    La maison présente une élévation irrégulière sur sous-sol, rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Le pignon sur la rue Trigoulet présente de faux pans de bois de même que l'imposante lucarne -pignon à fronton triangulaire et fermette débordante de la façade sur la rue de Lhomel. Les ouvertures du rez-de-chaussée comportent des grilles. La porte d'entrée est habillée de faux pan de bois et sur la rue Trigoulet, la seconde sur la rue de Lhomel.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 47 rue de Lhomel - en ville - Cadastre : 2006 BR 1 40, 41
1