Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpitaux marins de Berck
    Hôpitaux marins de Berck
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    Le Tout-Berck. Guide général de la plage de Berck-s-Mer (Pas-de-Calais), contenant tous les . Guide général de la plage de Berck-s-Mer (Pas-de-Calais), contenant tous les renseignements utiles aux Du traitement et de la prophylaxie de la scrofule par les bains de mer. BERGERON, Jules. « Du traitement et de la prophylaxie de la scrofule par les bains de mer ». In : Annales d’hygiène publique et de CAZIN, Henry. De l'influence des bains de mer sur la scrofule des enfants. Paris : Asselin et baigneurs, touristes, propriétaires et commerçants. Berck-sur-Mer : imprimerie du « Journal de Berck », 1904 ). L’armement antituberculeux français. Paris : Masson et Cie, 1934. 245 p. 3e édition. Comité national de Un hôpital crée une ville. L’hôpital maritime de Berck-sur-Mer, de sa création jusqu’en 1920 . CRÉPIN, Guy, CRÉPIN, Michèle, LYS-COUSIN, Catherine. Un hôpital crée une ville. L’hôpital maritime de Berck-sur-Mer, de sa création jusqu’en 1920. Berck-sur-Mer : [s.n.] (Pierre Trollé imprimerie), 1999
    Description :
    Le corpus étudié comprend des édifices qualifiés par le Comité national de défense contre la tuberculose, de sanatoriums maritimes ou de cliniques, selon qu'ils appartenaient à la catégorie des établissements non payants ou à celle des établissements payants. A l'apogée de la station sanitaire de Berck -Plage, soit à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les édifices comptabilisés en 1934 de manière exhaustive par ce Comité national de défense contre la tuberculose, étaient au nombre de 22 dont 14 détruit, un second est de construction postérieure à 1934, le troisième semble avoir été purement oublié dans le fatras des maisons de santé non prises en compte. Sur les 21 édifices étudiés, 12 ont
    Auteur :
    [commanditaire] Rothschild James-Nathan de
    Titre courant :
    Hôpitaux marins de Berck
    Annexe :
    configuration générale à savoir : deux corps de logis ou ensembles de corps de logis - un au nord et un au sud de corps de logis nord et sud, étaient tout à fait intentionnelles ; leur but était de permettre aux Maisons de santé et maisons ou pensions de famille Le succès de la cure marine chez les enfants susmentionnées, mais n'appartenant pas à la classe des indigents. En outre, pouvaient y être reçus d'autres enfants valétudinaires ou simplement jugés de santé délicate que les parents souhaitaient envoyer en séjour à Berck-Plage pour les faire bénéficier des bienfaits de la cure marine. Ces établissements était susceptible d'accompagner l'enfant pendant son séjour en bord de mer, ce qui développa l'émergence d'une clientèle plus exigeante à la recherche d'hôtels ou de pensions pouvant offrir des conditions de l'appellation de « maisons de santé », « maisons de famille » ou de « pensions », en marge du monde strictement hospitalier, contribuant largement à affirmer et amplifier l’identité sanitaire de la ville. En 1908, la
    Texte libre :
    de la cure marine et semble avoir acquis pour ce faire, dès 1870, un vaste terrain au nord du secteur demande amena l’administration de l’Assistance publique de Paris à passer en 1879 une convention avec un 1887, tout à fait au nord de Berck-Plage, l’hôpital Malingre-Rivet qui prit peu après le nom de parisiens, à transférer à l’hôpital maritime de plus en plus d'enfants n’appartenant pas à l'une des Calot, ancien interne en chirurgie d'Henry Cazin à l’hôpital maritime, fonda au nord de l'hôpital Cazin garçons rebaptisée du nom de Bouville après ce rachat, fit bâtir à partir de 1902, immédiatement au nord le nombre d'hôpitaux marins groupés dans ce petit secteur nord de la station de Berck-Plage. Quant au 1934, tout à fait au nord de Berck-Plage, en bordure du lotissement avorté du quartier de Bellevue, le , l'apparition d'antibiotiques antituberculeux et l'amorce du déclin des établissements de soins Ce ne fut pas d’établir à leur place des défenses côtières. Au surplus, les troupes d'occupation ne se privèrent pas de
    Illustration :
    extensions de l'édifice primitif au nord et au sud, vue générale. Carte postale, 1er quart du 20e siècle Grand hôpital maritime - Bâtiment d'hospitalisation annexe ajouté en 1905-1908 au nord de l'édifice lors de l'ouverture de l'établissement en 1861, vue d'ensemble. Gravure, 1885. IVR31_20056200161X Hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime - Vue cavalière générale de Hôpital marin dit hôpital Nathaniel-de-Rothschild - Elévation antérieure donnant sur la mer, vue 1884 et plan de distribution générale du rez-de-chaussée. Gravure, 1884. IVR31_20056200157X Sanatorium de l'Oise et des départements - Elévation est donnant sur la rue, état avant tout agrandissement de l'édifice primitif, vue générale. Carte postale, début du 20e siècle. IVR31_20066200427NUC en charpente autour de 1920. Carte postale, années 1920. IVR31_20066200123NUC Institut orthopédique Saint-François-de-Sales, puis institut Calot - Elévation antérieure, vue
  • hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime
    hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Victor-Ménard - en écart - Cadastre : 1912 D6 902 à 935 1987 BO 61
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    cure en béton armé sur l'élévation méridionale du corps de logis primitif nord ainsi que sur la partie du corps de logis primitif sud qui n'avait pas été pourvue de telles galeries en 1913. Ces travaux l'établissement le 24 octobre 1953 quoique les travaux de restauration n'eussent pas encore été complétement L'administration de l'Assistance publique de Paris avait expérimenté l'action thérapeutique du climat marin sur les enfants atteints de scrofule - forme ganglionnaire de la tuberculose - par Eugénie ayant apporté son soutien à la poursuite de l'expérience, après avoir effectué une visite à Berck en 1864, le directeur de l'Assistance publique de Paris, Armand Husson, projeta la construction d'un hôpital en matériaux durables, immédiatement au sud de l'hôpital existant, et prévu pour abriter 500 lits , en collaboration avec l'ingénieur Louis Ser pour l'étude des installations techniques. Les travaux de l'établissement baptisé hôpital Napoléon en l'honneur de l'époux de l'impératrice Eugénie laquelle était venue en
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    héliomarine de Berck. In : Dossiers archéologiques, historiques et culturels du Nord et du Pas-de-Calais, 1988 celui de petit hôpital maritime. 2 Q 71, Archives départementales du Pas de Calais, plan aquarellé. Notice sur l’hôpital Napoléon édifié à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) Notice sur l’hôpital Napoléon édifié à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais).-Paris : imprimerie de Paul Dupont, [1869]. 15 p. Inauguration de l’hôpital Napoléon à Berck-sur-Mer, dans le département du Pas-de-Calais, par S.M département du Pas-de-Calais, par S.M. l’impératrice et par le prince impérial. In : Journal officiel, 1ère Hôpital Napoléon à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) LAVEZZARI, Emile. Hôpital Napoléon à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais). In : Revue générale de l’architecture et des travaux publics, tome XXVIII (1870-1871 Les établissements hospitaliers parisiens. Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) BADER, BOISSAY, Charles . Les établissements hospitaliers parisiens. Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais). In : La Nature. Revue des
    Statut :
    propriété d'un établissement public Le grand hôpital maritime dépend depuis son origine de l'administration de l'assistance publique de Paris.
    Description :
    nombre de cinq. Les deux groupes de bâtiments nord et sud sont reliés entre eux, sur l'avant, par une Édifice constitué principalement de deux grands corps de logis dédiés à l'hospitalisation, l'un au nord, l'autre au sud avec, dans leur prolongement, deux gros pavillons situés en façade abritant respectivement le personnel administratif au nord et la communauté des religieuses au sud. Les deux grands corps de logis sont élevés de deux étages tandis que les deux gros pavillons situés en façade comportent un troisième étage attique. Les bâtiments d'hospitalisation renferment au rez-de-chaussée les réfectoires , ouvroirs et salles de classes, aux étages les dortoirs au nombre de quatorze en tout, et les infirmeries au galerie de service couverte en simple rez-de-chaussée, sur l'arrière par une aile élevée de deux étages hormis en sa partie centrale qui est en rez-de-chaussée, et ce de manière à ce que la cour intérieure ne aisément à l'intérieur. Sur la galerie de service située du côté de la mer se greffe une chapelle et, sur
    Illustration :
    Q 71, A.D. Pas de Calais, plan aquarellé. IVR31_20056200012X Vue cavalière générale de l'édifice prise depuis la mer en regardant vers le nord-est. NARJOUX, F Projet d'agrandissement de l'hôpital maritime avec érection au nord d'un bâtiment d'hospitalisation Projet d'agrandissement de l'hôpital maritime avec érection au nord d'un bâtiment d'hospitalisation Projet d'agrandissement de l'hôpital maritime avec érection au nord d'un bâtiment d'hospitalisation Projet d'agrandissement de l'hôpital maritime avec érection au nord d'un bâtiment d'hospitalisation 1911, qui montre l'état de l'hôpital maritime après l'ajout des nouveaux bâtiments sur les côtés nord l'hôpital maritime après l'ajout des nouveaux bâtiments sur les côtés nord et est de l'édifice primitif ajouté en 1905-1908 sur le flanc nord de l'édifice primitif, vue prise de trois-quarts droit avec la Bâtiment d'hospitalisation annexe ajouté en 1905-1908 sur le flanc nord de l'édifice primitif
  • Hôpital marin dit hôpital Nathaniel-de-Rothschild, puis hôpital Jalaguier
    Hôpital marin dit hôpital Nathaniel-de-Rothschild, puis hôpital Jalaguier Berck - Berck-Plage - rue de Rothschild - en écart - Cadastre : 1912 B3 424 à 430
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    en bordure directe de la plage, au nord du lotissement devant constituer la station de Berck-Plage Peu après l'inauguration du grand hôpital maritime en juillet 1869, le baron James-Nathan de Rothschild songea à faire bénéficier les enfants juifs nécessiteux des bienfaits de la cure marine et il décida, dès le mois de janvier 1870, la fondation d'une institution analogue à celle qui venait d'être réalisée par l'administration de l'Assistance publique de Paris. Il acquit pour cela un assez grand terrain hôpital maritime pour le compte de l'Assistance publique de Paris. En raison du déclenchement de la guerre franco-allemande, les travaux de construction furent retardés et l'ouverture de l'hôpital eut seulement lieu le 24 mai 1872 ; il fut baptisé hôpital Nathaniel-de-Rothschild en l'honneur du père du baron aile du côté sud et offrait, lors de son ouverture, une capacité d'accueil de 40 lits. Après la mort du baron James en 1881, son frère, le baron Arthur, et sa veuve la barone Laura de Rothschild entreprirent
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    culturels du Nord et du Pas-de-Calais, 1983, n°15, p. 19-24. CAZIN, Henry. De l'influence des bains de mer sur la scrofule des enfants. Paris : Asselin et L’hôpital N. de Rothschild à Berck-sur-Mer. LOZE, Henry. L’hôpital N. de Rothschild à Berck-sur-Mer Historique des hôpitaux de Berck. Hôpital Nathanael de Rothschild. GIRET, Joseph. « Historique des hôpitaux de Berck. Hôpital Nathanael de Rothschild ». In : Dossiers archéologiques, historiques et
    Description :
    L'édifice était constitué de trois corps de bâtiment alignés le long de la plage et donc faisant face à la mer. Un bâtiment central en forme de pavillon était flanqué de deux bâtiments indépendants de plan rectangulaire, chacun relié au pavillon central par une courte galerie de communication en simple rez-de-chaussée alors que les trois bâtiments s'élevaient d'un étage. Le pavillon central abritait l'administration et les services généraux au rez-de-chaussée, les logements du personnel à l'étage. Les bâtiments latéraux renfermaient au rez-de-chaussée les réfectoires et la salle de classe des enfants malades, au barrière, destinée aux ébats des enfants lors des jours de beaux temps. Sur l'arrière s'étendait une vaste
    Auteur :
    [commanditaire] Rothschild James-Nathan de
    Localisation :
    Berck - Berck-Plage - rue de Rothschild - en écart - Cadastre : 1912 B3 424 à 430
    Titre courant :
    Hôpital marin dit hôpital Nathaniel-de-Rothschild, puis hôpital Jalaguier
    Appellations :
    hôpital Nathaniel-de-Rothschild
    Illustration :
    Elévation antérieure, vue en enfilade prise du côté nord au pied de la terrasse aménagée au-devant Vue de la partie nord de la façade de l'hôpital donnant sur le front de mer avec, au premier plan Plan de distribution générale respectivement du rez-de-chaussée et du 1er étage Elévation antérieure donnant sur la mer, vue en enfilade prise depuis le flanc sud de la terrasse Elévation antérieure donnant sur la mer, vue de trois-quarts et en légère plongée prise depuis le flanc sud de la terrasse aménagée au-devant des bâtiments. IVR31_20046200279XB Elévation antérieure donnant sur la mer, vue de trois-quarts et en légère plongée prise depuis le flanc sud de la terrasse aménagée au-devant des bâtiments. IVR31_20066200373NUCB Elévation postérieure donnant sur la cour, vue générale prise de trois-quarts gauche
  • Hôpital marin dit petit hôpital maritime
    Hôpital marin dit petit hôpital maritime Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Victor-Ménard - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    des religieuses de la communauté des sœurs franciscaines de Calais. Après l'ouverture, en juillet 1869 Le projet de fonder un hôpital pour enfants scrofuleux à Berck faisait suite aux observations de Paul Perrochaud, médecin inspecteur des enfants assistés de l'arrondissement de Montreuil, relatives à des améliorations significatives de l'état de santé des enfants hébergés dans des familles d'accueil quelques enfants scrofuleux aux soins de deux veuves demeurant dans les environs de Berck. Jugeant ces essais concluant, il sollicita l'administration de l'Assistance publique de Paris afin de donner davantage d'ampleur à l'accueil d'enfants. Cette administration accepta de tenter une expérimentation sur une échelle plus large, mais préféra ne point s'engager pour autant d'emblée dans un programme de serait limitée à 100 lits, 50 pour les garçons et autant pour les filles. L'édification de cet hôpital provisoire fut exécutée en moins de trois mois, du 24 mars au 8 juillet 1861, sur les plans et sous la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    « Constructions économiques. Bâtiments en bois à double enveloppe », In : Revue générale de HUSSON, Armand. Étude sur les hôpitaux considérés sous le rapport de leur construction, de la distribution de leurs bâtiments, de l'ameublement, de l'hygiène et du service des salles de malades. Paris CAZIN, Henry. De l'influence des bains de mer sur la scrofule des enfants. Paris : Asselin et
    Murs :
    essentage de planches pan de bois
    Description :
    de cette même cour. Chaque corps de logis constituait un quartier, celui des garçons au nord, celui L'édifice est constitué de deux corps de logis élevés d'un étage, comportant réfectoires et salles de classes au rez-de-chaussée, et dortoirs à l'étage. Les deux corps de logis sont reliés entre eux par deux ailes en simple rez-de-chaussée fermant la cour avec, du côté de la mer, une galerie de généraux. Cette galerie avait pour fonction, outre celle de faciliter le service des malades, d'assurer une relative protection de la cour intérieure contre le vent, et surtout de former écran contre l'ensablement
    Illustration :
    Vue cavalière générale en regardant depuis l'ouest, plan de distribution générale du rez-de -chaussée, plan de distribution du 1er étage de l'aile droite, coupes partielles des structures porteuses rapport de leur construction..., p 130-131)..) IVR31_20056200001X Planche illustrant le mode de construction de l'édifice baptisé ultérieurement petit hôpital maritime bien que les deux élévations visibles montrent un autre exemple d'édifice relevant du même mode de construction. Planche gravée (Revue générale de l'architecture et des travaux publics, tome XX, 1862, pl. 13 Elévations antérieure et latérale gauche telles qu'elles se présentaient lors de l'ouverture de l'établissement en 1861, vue d'ensemble prise de trois-quarts gauche. Gravure (CAZIN, Henry. De l'influence des bains de mer sur la scrofule des enfants, p. 433). IVR31_20056200161X Plans de distribution générale montrant respectivement le rez-de-chaussée et le 1er étage. Plan
  • Maison dite chalet Les Oyats
    Maison dite chalet Les Oyats Berck
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le banquier James de Rothschild acquit vers 1871 deux parcelles au bord de la plage : la parcelle A 503 sur laquelle il construisit l´hôpital auquel il donna le nom de son père Nathaniel, et la parcelle A 519 où, après sa mort en 1881, sa veuve, Laura de Rothschild, fit édifier en 1883 un "chalet" en bois selon les plans de l´architecte Émile Lavezzari, qui avait été déjà choisi comme maître d'oeuvre de l'hôpital Rothschild, en collaboration avec Delattre, constructeur de chalets en bois, installé sur la commune voisine de Verton, spécialisé dans les bois découpés qu´il vantait dans une publicité parue en 1881. L'édifice fut détruit par l'armée allemande durant la période de l'Occupation comme presque toutes les constructions situées directement en bordure de la plage.
    Référence documentaire :
    Archives départementales du Pas-de-Calais : Série P : 3P108/118 ; matrices cadastrales. Passé et de la Bibliothèque de Berck-sur-Mer et environs (A.M.P.B.B.E.), 2006.
    Description :
    Cet immense chalet en bois, à l´allure de villa, appelé Les Oyats était situé sur une dune , dominant la plage, précédé d´un jardin avec pelouse et parterres de plantes, ainsi qu´un jardin en contrebas, entouré d´un muret en brique. Le chalet, à l´élévation ordonnancée, s´élève sur un niveau de soubassement qui soutient la terrasse donnant sur la plage. Le rez-de-chaussée est partiellement en brique l´élévation de l´église Notre-Dame des Dunes de Berck-Plage et le reste de l´élévation est en lattes de bois. Un avant-corps central avec façade-pignon, balcon, une large toiture avec lucarnes rappellent l´architecture des maisons de notable. Les lambrequins et ornementations diverses y sont utilisés de manière exhaustive et raffinée.
    Auteur :
    [commanditaire] Rothschild Laura de
1