Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 22-28 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AC 37
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    confection durant la première moitié du 20e siècle (cf. A.D. Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé ; A.D. Pas-de-Calais, série 2O, sous-série 390 1). L'immeuble précédant l'actuelle construction, fut détruit lors de la Première Guerre mondiale ; dénommé Au coin de rue, il était à usage de confection. Des baraquements provisoires firent office d'habitation jusqu'à sa reconstruction en 1925 sur les plans de l'architecte Georges Trassoudaine ; les travaux furent réalisés par l'entrepreneur général de béton armé Albert Deneuville et l'entrepreneur Edouard Delamotte, serrurier d'art et de bâtiment. Les travaux furent achevés en 1931, date du procès-verbal de réception définitive. Désigné sous l'appellation de Maison bleue, cet immeuble de commerce resta dévolu à la
    Référence documentaire :
    Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. AD Pas-de -Calais, série 2O, sous série 390 1,Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925.
    Description :
    L'immeuble, à pan coupé au rez-de-chaussée et au 1er étage, arrondi aux niveaux supérieurs, est positionné sur l'angle de la place du Théâtre et de la rue Saint-Aubert. Il est construit en béton recouvert d'une peinture blanc cassé. Les éléments de modénature sont peints dans des tons bleu et chair. Il est constitué de six travées de baies rectangulaires. Les baies du premier étage et de l'étage de comble aux menuiseries peintes en blanc sont contemporaines de la construction de l'immeuble ; au deuxième étage, elles ne sont plus d'origine. A première vue, le style sobre et l'ordonnance de cet immeuble permettent de le classer dans le registre classique caractéristique de l'architecture de la place du Théâtre . Toutefois, les éléments de modénature évoquent un Art déco géométrique qui réinterprète de façon moderne ce à motifs circulaires. Le cartouche polygonal du fronton de la lucarne d'angle est orné des motifs disparition d'éléments de décor.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Projet de reconstruction, façade place du Théâtre-angle rue Saint-Aubert, 1925. IVR31_20096200098XA Projet de reconstruction : façade rue des Rapporteurs, 1925. IVR31_20096200099XA Vue de l'angle de l'immeuble du 22-28 place du Théâtre- Magasin Au coin de rue, vers 1904-1906
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 63 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 376
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    , architecte agréé pour les travaux des Sociétés Coopératives de reconstruction dans le Pas-de-Calais. Frappé , sur les plans de l'architecte Oscar Pollet (cf. A.D. Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non L'immeuble a été endommagé par les bombardements lors de la Première Guerre mondiale. Dans les de l'époque ; les travaux furent réalisés par l'entreprise générale de béton armé d'Albert Deneuville
    Description :
    Cet immeuble est positionné à l'angle de la rue Saint-Aubert et de la rue du Général-Barbot. Sa façade s'étend le long de la rue du Général Barbot. Il est constitué de logements qui se répartissent sur les deux étages carrés et l'étage de comble de l'immeuble ; son rez-de-chaussée est à usage de commerce. L'angle de l'immeuble se distingue par son élancement vertical, souligné par les colonnes sur les géométrique qui s'inscrit dans la mouvance Art déco de la fin des années 1920. Cette géométrie transparaît également à travers les pans coupés du pignon, de la lucarne de comble, des appuis de baie et de la console située sur l'angle. La frise de denticules située en haut de la façade et au bas de la console constitue un motif récurrent de l'Art déco. L'immeuble est en béton peint en blanc ; les éléments de modénature détérioration du béton en haut du pignon semble signaler l'amputation d'un élément de décor.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Projet de reconstruction : façades sur rue Saint-Aubert et rue du Général-Barbot
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 19 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AC 124
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Sourdeau, agréé pour les travaux des Sociétés Coopératives de reconstruction dans Pas-de-Calais (cf. A.D . Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé). L'immeuble précédant la construction actuelle fut endommagé par les bombardements au cours de la Première Guerre mondiale. Un premier projet de reconstruction (projet de remploi) fut dressé dès 1920 par le bâtiment actuellement. Un second projet de reconstruction, motivé par la transformation du hall des dépêches et du hall du public, fut mené à partir de 1929. Ces transformations entraînèrent la démolition de la façade sur toute sa hauteur. Les travaux furent menés par l'entrepreneur de bâtiment Louis Peulabeuf et l'entrepreneur de menuiserie Albert Deneuville, sur les plans de l'architecte arrageois Jean
    Description :
    sur le couronnement cintré à refends du rez-de-chaussée et sur les chaînes verticales à bossages. La pierre calcaire est employée pour le rez-de-chaussée et les encadrements des lucarnes de comble. Le rez -de-chaussée est imposant, occupant la moitié de la surface de la façade. Il est surmonté d'un bas -relief. L'étage carré est séparé de l'étage de comble par une corniche d'entablement. Les motifs sculptés des pilastres délimitant les travées de l'étage de comble et la toiture terrasse apportent à cet édifice de composition classique une touche de modernité.
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Projet de reconstruction : façade, s.d. IVR31_20096200118XA Projet de reconstruction : grille, s.d. IVR31_20096200115XA Façade de la Société Générale, vers 1904-1906. IVR31_20096200068XB Vue de l'immeuble situé au 19 place du Théâtre et de la rue Ernestale. IVR31_20096200073XB Motifs sculptés des pilastres cannelés représentant des grappes de raisins. IVR31_20096200260NUCA
  • Maison
    Maison Arras - 70 rue des Trois-Visages - en ville - Cadastre : 2008 AB 1304
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    . A.D. Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé). 1926. Elle est l'oeuvre de Paul Decaux et de son associé Edouard Crevel. Les travaux ont été réalisés s'est illustré dans la reconstruction de la ville par l'édification d'un grand nombre de bâtiments publics et privés, sous la direction de Pierre Paquet, architecte en chef des Monuments historiques (cf
    Description :
    Cette maison est constituée d'un bâtiment principal contigu d'une dépendance à usage de commerce brique et calcaire ; le rez-de chaussée, les encadrements des ouvertures, l'attique, la corniche et le fronton du commerce sont réalisés en pierre de taille. La façade présente deux travées de baie de largeur et de hauteur différentes, la porte d'entrée étant cependant placée strictement au centre de la façade. Les baies du rez-de-chaussée et du premier étage ainsi que la porte cochère sont en anse de panier. Quelques motifs floraux sculptés dans la pierre sur la frise du rez-de-chaussée, l'attique, le fronton de la boutique et le fronton des lucarnes donnent à ce bâtiment une touche Art déco. La ferronnerie des garde-corps des baies du rez-de-chaussée, des lucarnes et de la porte témoignent également de ce style. Le balcon en fer forgé du premier étage et la ferronnerie de la porte d'entrée présentent des courbes et motifs floraux caractéristiques de l'Art nouveau.
    Étages :
    étage de comble rez-de-chaussée surélevé
    Typologies :
    maison avec boutique en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Détail du panier de fruits et de fleurs sculpté dans la pierre sur l'attique. IVR31_20086200141NUCA
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 4 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AB 43
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    pour la somme de 35 000 francs, il fut revendu en 1920 pour la somme de 150 000 francs (cf. A.D. Pas-de -Calais, dossier de la Reconstruction non classé ; A.M. Arras, série 4O1, sous-série 25). L'immeuble précédent l'actuelle construction a été entièrement détruit au cours de la Première projeté. Une partie des travaux fut menée par l'entrepreneur Albert Deneuville, sur les plans de l'architecte reconstructeur Honoré Pons. Dévolu au commerce de parapluies au début du 20e siècle, il laissa place à l'épicerie Julien Damoy peu de temps avant la Grande Guerre. En 1931, l'épicerie fut transférée rue Gambetta et remplacée par un établissement bancaire. Son rez-de-chaussée fut transformé à la fin du 20e siècle en salon de coiffure. Cet immeuble fit l'objet d'une intense spéculation après la
    Description :
    L'immeuble, à pan arrondi, construit en béton, est positionné sur un angle à l'extrémité de la place du Théâtre. Le rez-de-chaussée est surmonté d'un entresol aux baies cintrées. Un balcon filant surmonte l'ensemble. Les étages sont éclairés de baies rectangulaires, reliées entre elles par des agrafes géométriques encadrées de feuillages qui ornent la partie centrale des linteaux en plein-cintre du premier floraux situés aux angles du rez-de-chaussée et qui ornent le fronton de la lucarne d'angle présentent les feuillages des linteaux témoigne également de ce style. Le style Art déco transparaît à travers quelques éléments de décor : les agrafes et les consoles aux extrémités dentelées mais également dans la géométrie
    Étages :
    étage de comble
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Façade du 4 place du Théâtre, à l'occasion de la fête des écoles en 1905. IVR31_20096200058XB Projet de reconstruction : détail de la façade, 1921. IVR31_20096200128XA Façade de la Maison Julien Damoy, vers 1920-1940. IVR31_20096200057XB Projet de reconstruction : façades et coupe, 1921. IVR31_20096200127XA Fronton cintré aux larges bords plats et orné de décors en spirales. IVR31_20096200213NUCA Angles agrémentés de décors floraux et de courbes. IVR31_20096200214NUCA
1