Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 447 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie Saint-Omer - Wissocq
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Représentations :
    sainte Thérèse de Lisieux sainte Elisabeth de Hongrie Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Titre courant :
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Déplacement :
    lieu de déplacement Nord-Pas-de-Calais,62,Saint-Omer,église Notre-Dame,anciennement collégiale puis cathédrale,bas-côté nord,2e chapelle (dite de l'Assomption)
    Illustration :
    Sainte Elisabeth de Hongrie IVR31_20106208222NA Sainte Thérèse de Lisieux IVR31_20106208224NA
  • tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen
    tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen Équihen-Plage - Eglise paroissiale Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Date : 1929 ; signature : Pierre de Palézieux ; étiquette dactylographiée, au revers du chassis
    Représentations :
    bord de mer bénédiction (procession, clergé, fidèles, foule) ; bord de mer
    Auteur :
    [peintre] Palézieux Pierre de
    Localisation :
    Équihen-Plage - Eglise paroissiale Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord Pas-de-Calais, 62, Equihen Plage
    Titre courant :
    tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen
  • tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen
    tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen Équihen-Plage - Eglise paroissiale Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Transcription : Pierre de Palézieux 1935. Titre gravé sur une plaque de cuivre fixée à la traverse inférieure du cadre : la bénédiction de la mer. Etiquette dactylographiée au revers du cadre
    Représentations :
    bord de mer bénédiction (procession, clergé, fidèles, foule) ; bord de mer ; Bénédiction de la mer ; immersion de la croix processionnelle devant les fidèles (communiants, hommes et femmes pour la plupart en
    Auteur :
    [peintre] Palézieux Pierre de
    Localisation :
    Équihen-Plage - Eglise paroissiale Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord Pas-de-Calais, 62, Equihen Plage
    Titre courant :
    tableau : Bénédiction de la Mer à Equihen
  • Ensemble de quatre chasubles et une étole
    Ensemble de quatre chasubles et une étole Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription : Société liturgique / Lille-Rome / 52 rue de la Monnaie, Lille.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Représentations :
    Alpha et Oméga, Chrisme, couronne de laurier, rayons lumineux, le Serpent d'Eden ?) étoil Alpha et Oméga, Chrisme, couronne de laurier, rayons lumineux, le Serpent d'Eden (?), étoile blanche), Alpha et Oméga avec le Chrisme entourés d'un couronne de laurier (chasuble rouge 2).
    Description :
    Chasubles de forme dite antique Saint-André. Deux chasubles rouges, une blanche et une verte. La
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
    Titre courant :
    Ensemble de quatre chasubles et une étole
    Dimension :
    h = 120. Toutes de dimension identique.
    Illustration :
    Détail de la chasuble rouge 1 IVR31_20106202841NUCA Vue générale de la chasuble blanche IVR31_20106202842NUCA Vue générale de la chasuble rouge 2 IVR31_20106202844NUCA Vue générale de la chasuble verte IVR31_20106202838NUCA Détail de la chasuble verte IVR31_20106202839NUCA Détail de la chasuble blanche IVR31_20106202843NUCA Vue générale de la chasuble rouge 1 IVR31_20106202840NUCA
  • Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de croix (baies 20, 23)
    Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de croix (baies 20, 23) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    de Jésus Christ dans le Jourdain par Saint Jean-Baptiste. Baie 20 : Jésus Christ descendu de la Croix
    Historique :
    Boutin. Seule la baie 23 est datée signée, mais la parenté de style évidente avec la baie 20 permet de
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Représentations :
    Baptême du Christ, Descente de Croix, ornement à forme géométrique Baptême du Christ, Descente de Croix, ornement à forme géométrique ; Baie 23 : Baptême du Christ , avec colombe du Saint-Esprit.£Baie 20 : Descente de Croix.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
    Titre courant :
    Ensemble de deux verrières figurées et verrières décoratives : Baptême du Christ ; Descente de
    États conservations :
    grillage de protection
    Illustration :
    Baie 20 : Descente de Croix (scène centrale) IVR31_20106202961NUCA Baie 23 : inscription concernant les auteurs et date au bas de la baie IVR31_20106202959NUCA
  • Chasuble (No 2)
    Chasuble (No 2) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Description :
    Chasuble de forme dite antique Saint-André. De couleur violette, avec motifs de couleur noire et
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Lille
  • Cloche (Romaine Marie Anne Henriette)
    Cloche (Romaine Marie Anne Henriette) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    , Douai (nord).
    Historique :
    Cloche fondue en 1866 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La plus grande des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Chasuble (No 1)
    Chasuble (No 1) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Chasuble réalisée par l'atelier J. Vanpoulle de Cambrai datant du milieu du 20e siècle.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Représentations :
    croix, grappe, panier : pain ; Alternance de grappes, croix et paniers à pain sur les bandes.
    Description :
    Chasuble de forme dite antique Saint-André. De couleur rouge-bordeaux.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Cambrai
  • Cloche (Joseph Léonie)
    Cloche (Joseph Léonie) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    / Ma marraine Leonie Slosse.Transcription : P. Drouot, Fg Notre-Dame, Douai (nord).
    Historique :
    Cloche fondue en 1868 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cloche de taille intermédiaire des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • Cloche (petite)
    Cloche (petite) Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription : 26 de mensis julii anni 1868 fui benedicta summo pontifice pio nono regnate . Transcription : P. Drouot, Fg Notre-Dame, Douai (nord).
    Historique :
    Cloche fondue en 1868 par P. Drouot de Douai (Nord).
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La plus petite des trois cloches de l'église du Haut-Pont.
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Drouot P.
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Douai
    Catégories :
    fonderie de cloches
  • asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, rebaptisé dernièrement établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois
    asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, rebaptisé dernièrement établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois Saint-Venant - 20 rue de Busnes - en ville - Cadastre : 1964 AB 11 à 35 1964 AB 11 à 35
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    en chef du département du Pas-de-Calais, en collaboration avec Paul Lenoir, architecte des bâtiments . L'établissement conventuel de Saint-Venant était donc une maison-fille de celui d'Armentières qui n'avait pas département du Nord, tenu par les frères de Saint-Jean-de-Dieu. Le 20 janvier 1868, dans la perspective d'une probablement l'abandon ou tout au moins le report de ce premier projet. Lorsque le conseil général du Pas-de -Calais prit, le 19 août 1875, la décision de reconstruire l'édifice sur les terrains précédemment acquis Un établissement conventuel fut établi en 1679 à Saint-Venant par la congrégation du tiers ordre de tardé à s'orienter vers l’accueil de personnes atteintes de troubles mentaux et où pareille spécialisation dans le type d'accueil semble avoir débuté à partir de la fin du XVIIe siècle. Une inflexion similaire de l'accueil se produisit presque concomitamment à la maison-fille de Saint-Venant. Si les mesures législatives de l'époque révolutionnaire entraînèrent le départ à court terme des religieux desservant
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    antérieure générale et coupes générale, 15 novembre 1868. Archives départementales du Pas de Calais, N 1295/1 et tirages (1929-1937). Archives départementales du Pas-de-Calais. Série J, fonds Paul Decaux, asile ). Archives départementales du Pas de Calais. Série N, édifices départementaux, asile d’aliénés de Saint Dossier sur la reconstruction de l’asile d’aliénés (1875-1878). Archives départementales du Pas de Calais, 1 X 1081 : dossier sur la reconstruction de l’asile d’aliénés (1875-1878). . Archives départementales du Nord, Lille, 15 J 119 : archives de la Commission historique du Nord Avant-projet de construction d'un asile d'aliénés avec plans de distribution générale, élévation , avant-projet de construction d'un asile d'aliénés : plan de distribution générale du rez-de-chaussée et Projet par l’architecte Paul Lenoir, plan de distribution générale du rez-de-chaussée, 20 juillet 1876. Archives nationales, Paris. Série F15, hospices et secours. Atlas de plans des asiles d’aliénés
    Description :
    Juste après son transfert sur le site qu'il occupe actuellement et l'achèvement de sa construction selon le projet initial, l'asile comportait dix pavillons d'hospitalisation répartis en deux divisons de cinq pavillons chacune, disposés de part et d'autre de l'axe longitudinal de l'édifice. Toutefois, dans chacune des deux divisions de cinq pavillons, celui des malades agités était placé nettement en retrait arrière, la chapelle, le bâtiment de l'administration, la cuisine et les bains. Cet établissement qui était prévu pour abriter un total de 500 lits et était destiné à accueillir exclusivement des femmes aliénées, vit le nombre de ses patientes hospitalisées grimper jusqu'à environ 1200 dans les années 1980 architecturale, avec les pavillons de malades groupés en deux divisons et alignés de part et d'autre d'un axe central et les bâtiments des services généraux disposés le long de l'intervalle médian, était apparue à l'asile d'aliénés du Mans, édifié à partir de 1828, et celle-ci avait été qualifiée en 1853 de système
    Localisation :
    Saint-Venant - 20 rue de Busnes - en ville - Cadastre : 1964 AB 11 à 35 1964 AB 11 à 35
    Titre courant :
    dernièrement établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois
    Appellations :
    établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue de l'établissement tel qu'il se présentait au moment de son ouverture en 1885, prise du nord Chapelle, élévation nord, vue générale prise de trois-quarts gauche. IVR31_20176200024NUCA Avant-projet de construction de l'asile par les architectes Gieseler et Lenoir, plan de distribution générale du rez-de-chaussée, vue générale, 15 novembre 1868. IVR31_20046200001XA Avant-projet des architectes Gieseler et Lenoir, plan de distribution générale du 1er étage, 15 Avant-projet de construction de l'asile par les architectes Gieseler et Lenoir, plan de Avant-projet de construction de l'asile par les architectes Gieseler et Lenoir, élévation Avant-projet de construction de l'asile par les architectes Gieseler et Lenoir, élévation antérieure générale, détail de la partie centrale de la composition architecturale, 15 novembre 1868 Projet de construction de l'asile par l'architecte Lenoir, élévation antérieure et coupe
  • Lycée Léo Lagrange à Bully les Mines
    Lycée Léo Lagrange à Bully les Mines Bully-les-Mines - 1 rue Victor Schoelcher - en ville - Cadastre : 2014 000 AT 01 182, 183, 185, 187
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    un tel état de délabrement qu'il n'est pas envisageable de le restaurer. Il sera légalement d'architectes du Nord, 17 de Paris et 1 de Bruxelles). Cinq ont été retenus au regard de leurs expériences autour des deux axes nord - sud et est - ouest. Les 13 lots de travaux (gros œuvre, maçonnerie Par délibération du 9 novembre 1998, la Région décide de la construction d'un nouveau lycée professionnel dans la commune de Bully Les Mines. L'ancien établissement, de type Pailleron, est en effet dans , s'achève en décembre 2000. Lors de la première phase du concours, 64 dossiers ont été déposés (44 venants antérieures et de leur note d'intention pour participer à la seconde phase du concours, et ont donc produit note d'intention architecturale, plan masse, diagrammes fonctionnels, projets d'élévation, plans de répartition des fonctions pour tous les étages des bâtiment et maquette. Le jury était composé de 6 conseillers régionaux, d'un représentant du ministère de l'équipement, d'un représentant de la MIQCP et d'un
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    Marché de Maîtrise d’œuvre avec concours pour la construction du lycée Léo Lagrange à Bully les Note de présentation du lycée adressée au président de Région pour préparer son intervention lors de l'inauguration du lycée (contient une présentation des contenus pédagogiques, du nombre d'élèves Plans de détails définitifs réalisés par l'architecte en 2005 Règlement de concours, CCAP (cahier des clauses administratives particulières) et acte d'engagement ALBERT - VANEL, Michel. Établissements scolaires : jouez la couleur !. Paris, Centre français de la
    Description :
    périmètre ouest de la parcelle. Au sud, un gymnase construit par la commune qui ne faisait pas partie du premier niveau de la rue et débouchant dans la galerie de circulation sud ; ascenseur encagé au nord de la espaces de vie commune, ainsi que ceux de la partie nord du dernier niveau de la rue (salle d'art entourant le patio de l'administration, le mur extérieur ouest de la paroi nord de la rue donnant sur le d’ascenseur peinte en rouge à l'extrémité nord du bâtiment est). Tous les bâtiments sont couverts de toiture rectangulaire. Les bâtiments scolaires occupent les 2/3 de cette surface (le reste étant occupé par les logements de fonction et leurs jardinets) et l’extrémité de ces derniers vient prendre appui sur le projet initial est venu compléter les équipements. Le lycée, qui s'inscrit dans un rectangle orienté nord - sud, s'organise en deux grands ensembles séparés par la cour de détente et précédés d'un grand parvis paysagé. Côté ouest de cette cour, se trouve un bâtiment à un niveau regroupant les fonctions communes
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Second niveau d'élévation de la pointe nord du bâtiment est. Partie en porte à faux au dessus des Pointe nord du bâtiment est : partie en porte à faux au dessus des espaces de l'administration Façade du rez de chaussée et du premier étage du bâtiment est depuis la cour - Vue orientée nord Rue intérieure - Rez de chaussée, bâtiment est, vue orientée nord-sud, détail Coursive au dessus de la rue intérieure - 2nd étage, bâtiment est, vue orientée sud - nord Plan détaillé du rez de chaussée des bâtiments est et ouest IVR31_20146203136NUCA Coupe longitudinale et coupes transversales du bâtiment est (partie de la rue intérieure Logements de fonction : plans et élévation des façades réalisées IVR31_20146203133NUCA Coupes bâtiments, élévations - projet initial - Planche de présentation du projet lors de la Vue de l'entrée, projet initial - Planche de présentation du projet lors de la première phase du
  • sanatorium et préventorium dit institut Albert-Calmette, puis institut départemental Albert-Calmette
    sanatorium et préventorium dit institut Albert-Calmette, puis institut départemental Albert-Calmette Camiers - route de Widehem - bâti isolé - Cadastre : 1972 AD 58 2017 AD 152, 158
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    édifice fut tout naturellement attribué à l'architecte en chef du département du Pas-de-Calais Paul Decaux Sur le site de Camiers l'armée britannique établit dès le début du conflit, un immense hôpital militaire baraqué, peut-être le plus vaste de ceux qu'elle fit construire durant la Première Guerre mondiale puisqu'à la fin de la guerre, cet hôpital comportait environ trois cents baraquements avec un capacité -Bretagne des derniers blessés hospitalisés sur place, cet ensemble de baraquements devenu vacant fut cédé de janvier 1920 à janvier 1921, cet établissement fut affecté en 1920 à l'accueil des enfants de : l'hôpital militaire se muait ainsi en une sorte de gigantesque colonie de vacances qui, compte tenu du nombre considérable de baraquements conservés dans leur intégralité, se trouva d'emblée en mesure de recevoir en même temps 6000 enfants répartis fonctionnellement en quatre quartiers de mille cinq cents familles en provenance de régions sinistrées étaient dès lors, dans leur majorité, en mesure de se reloger
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    Crevel, (1930-1935). Archives départementales du Pas de Calais, série N, projet de construction d'un de l’Intérieur, ministère du Travail et de l’Hygiène. Rapport présenté par l’inspection générale des Projet de construction d'un préventorium à Camiers par les architectes Paul Decaux et Édouard ). L’armement antituberculeux français. Paris : Masson et Cie, 1934. 245 p. 3e édition. Comité national de
    Description :
    L'établissement qui présentait à la fois la fonction de préventorium et celle de sanatorium les services de la clinique, plus médicalisée que le pensionnat, qu'étaient dispensés les soins orthopédiques que réclamaient les enfants atteints de troubles du squelette, c'est-à-dire tous les scoliotiques et ceux parmi les scrofuleux qui souffraient de lésions ostéo-articulaires. En outre le dispositif local de prise en charge des enfants malades ou simplement valétudinaires était complété par la présence d'un dispensaire, lequel assurait des soins par un service de consultation externe. Par ailleurs premier étage des deux bâtiments. Le bâtiment principal appelé pensionnat comporte un étage de soubassement donnant de plain-pied sur une cour anglaise qui règne le long de la face ouest du bâtiment ainsi que sur la face sud de l'aile disposée en retour d'équerre au sud. Cet étage de soubassement est surmonté d'un rez-de-chaussée et de deux étages carrés. Ces étages étaient desservis par deux escaliers
    Localisation :
    Camiers - route de Widehem - bâti isolé - Cadastre : 1972 AD 58 2017 AD 152, 158
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Couvrements :
    dalle de béton en béton armé
    Illustration :
    l'appellation de pensionnat, élévation générale antérieure ou ouest et élévations nord et sud de l'aile latérale l'appellation de pensionnat, élévation générale postérieure ou est, et élévation nord, et coupes longitudinale et transversale de l'extrémité nord de ce bâtiment, laquelle correspond à la salle des fêtes, vers l'appellation de pensionnat, moitié nord, plan de distribution du 1er étage, vers 1930. IVR31_20176200180NUCA l'appellation de pensionnat, moitié nord, élévation antérieure ou ouest, vers 1930. IVR31_20176200181NUCA l'appellation de pensionnat, élévation postérieure ou est, moitié nord où la salle des fêtes forme l'extrémité Projet de construction du préventorium, dispensaire, élévations latérales nord et sud, vues Projet de construction du préventorium, habitation du médecin-directeur, élévations latérales nord ouest, moitié nord, vue prise de trois-quarts droit. IVR31_20176200191NUCA ouest, moitié nord, vue en enfilade prise depuis l'escalier de secours extérieur ajouté après coup au
  • Confessionnal
    Confessionnal Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Confessionnal dans le style de ceux rencontrés dans les églises Saint-Denis et Saint-Sépulcre de Saint-Omer. Celui-ci provient-il effectivement de l'église du Haut-Pont, laquelle possède déjà deux
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Emplacement dans l'édifice :
    contre mur sud de la 1ère travée du bas-côté sud
    Origine :
    lieu de provenance Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quarts IVR31_20106202811NUCA Vue générale, de face IVR31_20106202810NUCA
  • Machine à séparer physiquement : tamiseur circulaire
    Machine à séparer physiquement : tamiseur circulaire Saint-Omer - 17 rue Allent 2 rue Neuville Alphonse de - en ville
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Aucune inscription ou plaque de fabricant visible.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Machine circulaire qui servait au dernier tamisage de la farine (bluterie).£Machine essentiellement
    Localisation :
    Saint-Omer - 17 rue Allent 2 rue Neuville Alphonse de - en ville
    États conservations :
    hors état de marche
    Origine :
    lieu de provenance Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer
    Illustration :
    Vue latérale : axe de rotation. IVR31_20106202968NUCA
  • Croix de cimetière
    Croix de cimetière Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Croix provenant du couvent des Clarisses, qui était situé juste à côté de l'église actuelle, vers le nord-est. Peut dater du 19e siècle, ou du siècle précédent.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Canton :
    Saint-Omer-Nord
    Dénominations :
    croix de cimetière
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Omer - le Haut-Pont - Église paroissiale de l'Immaculée Conception place de la Ghière - en
    Emplacement dans l'édifice :
    partie ouest de la 1ère travée du bas-côté nord
    Titre courant :
    Croix de cimetière
    Origine :
    lieu de provenance Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer, Haut-Pont
    Illustration :
    Vue générale de la partie ancienne IVR31_20106202778NUCA
  • Ensemble de cinq chandeliers
    Ensemble de cinq chandeliers Longuenesse - Prison Bruyères
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Observation :
    Propriété du ministère de l'Intérieur.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Titre courant :
    Ensemble de cinq chandeliers
    Origine :
    lieu de provenance 62,Saint-Omer,ancienne prison,chapelle Nord-Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue de détail : pieds IVR31_20106202321NUCA
  • Patène
    Patène Longuenesse - Prison Bruyères
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Poinçon 1er titre et poinçon de l'orfèvre François-Hubert Martin.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Observation :
    Propriété du ministère de l'Intérieur.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France,75,Paris
    Origine :
    lieu de provenance 62,Saint-Omer,ancienne prison,chapelle Nord-Pas-de-Calais
  • Tabernacle
    Tabernacle Longuenesse - Prison Bruyères
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Observation :
    Propriété du ministère de l'Intérieur.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Origine :
    lieu de provenance 62,Saint-Omer,ancienne prison,chapelle Nord-Pas-de-Calais
  • Devant d'autel
    Devant d'autel Longuenesse - Prison Bruyères
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Ancien emplacement : chapelle, accroché au mur nord de la nef.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Observation :
    Propriété du ministère de l'Intérieur.
    Représentations :
    œoeur portant les clous de la Passion.
    Statut :
    propriété de l'Etat
    Origine :
    lieu de provenance 62,Saint-Omer,ancienne prison,chapelle Nord-Pas-de-Calais
1 2 3 4 23 Suivant