Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 5087 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hôpital dit hôpital militaire Saint-Louis
    hôpital dit hôpital militaire Saint-Louis Lille - rue de Paris 17 rue Lydéric - en ville - Cadastre : 1981 HT 226
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    l'extrémité de la rue des Malades, l'actuelle rue de Paris, et il fut appelé hôpital Saint-Louis. En raison de titre provisoire, dans l'édifice du vieil hôpital Saint-Louis qu'on avait décidé de réparer, dès le 4 l'hôpital Saint-Louis, le collège municipal alla s'installer dans la maison des Bleuets le 19 avril 1782 Saint-Louis se retrouvèrent ainsi de nouveau vacants. Il est peu probable que cet hôpital ait alors de la porte de Paris. De fait, lorsque cette caserne fut reconstruite sous le règne de Louis-Philippe Saint-Louis en devint une dépendance, situation qui a perduré jusqu'à nos jours. Ce fut sans doute au
    Référence documentaire :
    Hôpital Saint-Louis, plan de distribution, 1720. Bibliothèque nationale de France, département de ) : hôpital Saint-Louis, plan de distribution, 1720. Archives communales de Lille, Affaires générales, carton 302 : Hôpital Saint-Louis, plan de
    Titre courant :
    hôpital dit hôpital militaire Saint-Louis
    Appellations :
    hôpital militaire Saint-Louis
    Illustration :
    -Louis situé au-delà de la rue de Malpart, numéro 5 sur le plan. IVR31_19945901392X
  • hôpital marin dit clinique orthopédique ou clinique du docteur Pierre, puis clinique du docteur Tridon
    hôpital marin dit clinique orthopédique ou clinique du docteur Pierre, puis clinique du docteur Tridon Berck - Berck-Plage - esplanade Oswald-Parmentier - en écart
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    Le docteur Pierre, ancien interne en poste à l'hôpital Rothschild, placé sous la direction médicale clinique du docteur Pierre. Sa direction fut reprise ensuite par son confrère le docteur Tridon et, pour
    Description :
    brique apparente du fait qu'il était revêtu d'un enduit afin d'imiter la pierre avec des faux joints en
    Titre courant :
    hôpital marin dit clinique orthopédique ou clinique du docteur Pierre, puis clinique du docteur
  • hôpital général, puis hospice, actuellement maison de retraite
    hôpital général, puis hospice, actuellement maison de retraite Douai - 329 rue du Canteleu - en ville - Cadastre : 1829 A1 1153 1908 D4 860 à 869
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    des fortifications. La première pierre fut posée le 22 juillet 1756 et le gros oeuvre était achevé en première pierre du nouveau corps de logis le 6 mars 1788. Cependant les travaux de construction en furent
    Référence documentaire :
    Douai, ancien hôpital général. LAGET (Pierre-Louis). Douai, ancien hôpital général. Dans : Congrès
    Murs :
    pierre de taille pierre avec brique en remplissage
  • Hôpitaux marins de Berck
    Hôpitaux marins de Berck
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    L’hôpital en France. Histoire et architecture. LAGET, Pierre-Louis, LAROCHE, Claude, avec BEISSON Berck-sur-Mer. Du soin à la villégiature. LUCHIER, Sophie, LAGET, Pierre-Louis, FAURE, Julie Berck-sur-Mer, de sa création jusqu’en 1920. Berck-sur-Mer : [s.n.] (Pierre Trollé imprimerie), 1999 , CARPENTIER, Benjamin, DILLY, Georges, RENARD, Paul, PINGOUX, Pierre, GONSSEAUME, Jean-Max. Berck-sur-Mer. Du
    Annexe :
    clinique du docteur Pierre, reprirent le même principe d'orientation de leurs bâtiments par rapport à la
    Texte libre :
    certain Pierre Cornu pour accueillir son surplus d’enfants : ainsi furent créées successivement la maison Cornu pour garçons, puis en 1883 la maison Cornu pour filles. Pierre Cornu était le premier de ces , dont la construction s’échelonna entre 1901 et 1906. Le docteur Pierre, ancien interne du docteur Calot constituer un établissement désigné comme hôpital Bouville 3. La même année, l’aîné des quatre frères, Pierre
    Illustration :
    Clinique orthopédique du docteur Pierre - Elévation antérieure donnant sur la plage, vue générale
  • château dit château Lambrecht, puis sanatorium dit sanatorium familial, enfin cité ouvrière dite Cité du Sana
    château dit château Lambrecht, puis sanatorium dit sanatorium familial, enfin cité ouvrière dite Cité du Sana Montigny-en-Ostrevent - Cité-du-Sana - place du Sana - en écart - Cadastre : 1878 A3 663 à 684
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    direction de l'établissement fut confiée en 1912 au médecin Louis Guinard, directeur du sanatorium de Bligny précédemment. Ce redressement opéré par Louis Guinard allait être interrompu fort peu de temps après le début
    Référence documentaire :
    établissement antituberculeux modèle, de caractère national (septembre 2005). Laget, Pierre-Louis. "Le pages 236-238 Hygiène hospitalière (1907). MARTIN, Louis. Hygiène hospitalière. Paris : J.-B architectes élèves de l’école des beaux-arts (1793-1907), (1907). DAVID DE PENANRUN, Louis-Thérèse, DELAIRE , Edmond-Augustin, ROUX, Louis-François. Les architectes élèves de l’école des beaux-arts (1793-1907
    Murs :
    brique pierre avec brique en remplissage calcaire pierre de taille
    Description :
    Le corps de logis du château est bâti en pierre calcaire de Saint-Leu avec remplissage de briques
  • Hospice et orphelinat, dit hospice Barbieux, actuellement maison de retraite et hôpital de convalescents dits centre médical Barbieux
    Hospice et orphelinat, dit hospice Barbieux, actuellement maison de retraite et hôpital de convalescents dits centre médical Barbieux Roubaix - 35 rue de Barbieux - en ville - Cadastre : 1993 FP 2
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    1880 dans la Gazette des architectes et du bâtiment, les architectes Émile et Louis Barbotin, père et précédent non signé. Dans le projet définitivement adopté, Émile et Louis Barbotin disposèrent les bâtiments une capacité de 600 lits. La pose de la 1ère pierre eut lieu le 29 mars 1890, et les travaux furent cour d"honneur sur l'avant, furent exécutées en 1902 d'après un dessin de Louis Barbotin. Les orphelins pour y établir de nouveaux dortoirs. A partir du début des années 1950, l'architecte Pierre Neveux
    Référence documentaire :
    principale sur la rue de Barbieux dans le premier projet de l'architecte Louis Barbotin. L'Architecture et la dans le premier projet de l'architecte Louis Barbotin. Dessin reproduit en héliotypie. générale du rez-de-chaussée selon le projet initial de l'architecte Louis Barbotin L'Architecture et la projet initial de l'architecte Louis Barbotin. Dessin reproduit en héliotypie.
    Murs :
    pierre
    Auteur :
    [architecte] Barbotin Louis-Joseph [architecte] Neveux Pierre
    Illustration :
    Louis Barbotin où avaient été prévues une grande chapelle dans le fond de la cour d'honneur avec trois , l'élévation de la façade de la chapelle initialement prévue dans le premier projet de l'architecte Louis la distribution de son 1er étage, dressé par l'architecte Pierre Neveux, vers 1950 offre ici la distribution de son 3e étage, dressé par l'architecte Pierre Neveux, vers 1950 Lagache, vue aérienne après les transformations excécutées par l'architecte Pierre Neveux sur les
  • hôpital marin et colonie de vacances dit sanatorium de Zuydcoote ou sanatorium maritime Vancauwenberghe, puis hôpital maritime Vancauwenberghe
    hôpital marin et colonie de vacances dit sanatorium de Zuydcoote ou sanatorium maritime Vancauwenberghe, puis hôpital maritime Vancauwenberghe Zuydcoote - boulevard Vancauwenberghe - en écart
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    septentrionaux, (2008). LAGET, Pierre-Louis. L’essor des stations sanitaires maritimes et des établissements -Pierre, [sous la direction de]. Les villes balnéaires d’Europe occidentale du XVIIIe siècle à nos jours
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    maçonnerie de brique avec un usage parcimonieux de la pierre calcaire, avant tout décoratif et limité de
  • Hôpital marin et colonie de vacances dit sanatorium de Saint-Pol-sur-Mer
    Hôpital marin et colonie de vacances dit sanatorium de Saint-Pol-sur-Mer Saint-Pol-sur-Mer - Le Châlet Way - de la Mer (ancienne avenue) - isolé - Cadastre : 1900 A3 112 à 123 L'ancienne avenue de la Mer a été rebaptisée avenue Maurice-Berteaux tandis que l'appellation "avenue de la Mer" était transférée à une autre voie urbaine située dans le secteur est de la commune. L'emplacement de l'ancien sanatorium est occupé actuellement par la darse numéro 6 du port de Dunkerque.
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    septentrionaux, (2008). LAGET, Pierre-Louis. L’essor des stations sanitaires maritimes et des établissements -Pierre, [sous la direction de]. Les villes balnéaires d’Europe occidentale du XVIIIe siècle à nos jours
  • asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, rebaptisé dernièrement établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois
    asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, rebaptisé dernièrement établissement public de santé mentale Val de Lys-Artois Saint-Venant - 20 rue de Busnes - en ville - Cadastre : 1964 AB 11 à 35 1964 AB 11 à 35
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Référence documentaire :
    , Pierre-Louis. « Naissance et évolution du plan pavillonnaire dans les asiles d’aliénés ». In : Livraisons pages 51-70 Naissance et évolution du plan pavillonnaire dans les asiles d’aliénés, (2004). LAGET
  • asile d'aliénés dit des Bons-Fils, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, baptisé actuellement établissement public de santé mentale Lille-métropole
    asile d'aliénés dit des Bons-Fils, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, baptisé actuellement établissement public de santé mentale Lille-métropole Armentières - 104 rue du Général-Leclerc - Cadastre : 1983 BY 16
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    fausse pierre. Lui furent adjoints en 1932 une maison de santé, dite pavillon Gustave-Dron, destinée à
    Référence documentaire :
    Naissance et évolution du plan pavillonnaire dans les asiles d’aliénés, (2004). LAGET, Pierre-Louis d’évolution d’une architecture modelée par la pensée médicale, (2013). LAGET, Pierre-Louis. De l’asile pages 242-247 L’asile autonome d’Armentières, (1930). COMBEMALE, Pierre, MAUPATÉ, Léon. « L’asile pensée médicale. Dans : ROTHIOT (Jean-Paul), HUSSON (Jean-Pierre), [sous la direction de]. Mirecourt, une
  • hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime
    hôpital marin dit hôpital Napoléon, puis grand hôpital maritime Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Victor-Ménard - en écart - Cadastre : 1912 D6 902 à 935 1987 BO 61
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    , en collaboration avec l'ingénieur Louis Ser pour l'étude des installations techniques. Les travaux de
    Référence documentaire :
    L’hôpital en France. Histoire et architecture. LAGET, Pierre-Louis, LAROCHE, Claude, avec BEISSON Berck-sur-Mer, de sa création jusqu’en 1920. Berck-sur-Mer : [s.n.] (Pierre Trollé imprimerie), 1999
    Auteur :
    [ingénieur civil] Ser Louis
  • Hospice, actuellement maison de retraite dite Résidence du pays de Condé
    Hospice, actuellement maison de retraite dite Résidence du pays de Condé Condé-sur-l'Escaut - Condé-sur-l'Escaut centre - 13 rue du Maréchal-de-Croy - en ville - Cadastre : 2010 AP 63
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    Cet hospice fut bâti selon des plans dressés par l'architecte Louis Dutouquet en juillet 1884, et
    Référence documentaire :
    LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Sur les traces de Louis Dutouquet, architecte à Valenciennes de
    Description :
    particulier. Le gros œuvre est constitué de brique, la pierre calcaire est utilisée ponctuellement pour les appareillage de pierre à refends.
    Auteur :
    [architecte] Dutouquet Louis
    Annexe :
    Formation et carrière de l'architecte Louis Dutouquet DUTOUQUET Louis, architecte.Hasnon, 1821 d'architecture (J. B. Bernard) puis de sculpture, Ecole royale d'architecture de Paris : élève de Louis-Hippolyte ). - LUSSIEN-MAISONNEUVE, Marie-Josèphe. Sur les traces de Louis Dutouquet, architecte à Valenciennes de 1848 à
  • orphelinat de garçons, dit maison des orphelins de la Grange ou hospice des Bleuets, puis hôpital militaire des Bleuets
    orphelinat de garçons, dit maison des orphelins de la Grange ou hospice des Bleuets, puis hôpital militaire des Bleuets Lille - 28 place aux Bleuets - en ville - Cadastre : 1981 HO 146
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    ouvertures et soubassement des murs gouttereaux en pierre. En 1744 les bâtiments furent réquisitionnés par décision de transférer les malades de l'hôpital militaire Saint-Louis dans l’hospice des Bleuets en raison préalablement l'acquisition de la maison des Bleuets le 26 mai 1781 par-devant Louis Duriez, notaire, pour le , les malades furent évacués à titre temporaire vers l'ancien hôpital Saint-Louis et le collège
    Murs :
    brique brique et pierre enduit (?) calcaire pierre de taille enduit (?)
  • hôpital-hospice dit hôpital Napoléon, puis hôtel-Dieu, enfin hospice Blanchemaille
    hôpital-hospice dit hôpital Napoléon, puis hôtel-Dieu, enfin hospice Blanchemaille Roubaix - rue de Blanchemaille rue Isabeau-de-Roubaix avenue des Nations-Unies rue de l'Alma - en ville - Cadastre : 1985 LX
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    15 juillet 1861, puis la pose de la 1ère pierre eut lieu le 15 août 1861, jour anniversaire de
    Murs :
    pierre pierre de taille
  • Chapelle de l'asile d'aliénés de Lommelet
    Chapelle de l'asile d'aliénés de Lommelet Saint-André-lez-Lille - 193,197 rue du Général-Leclerc - en ville
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    pierre, et le 15 août 1872, date de sa bénédiction solennelle, selon des dispositions légèrement
    Murs :
    calcaire pierre avec brique en remplissage
    Description :
    Le gros œuvre est en brique avec certains membres d'architecture en pierre calcaire : les trois
  • asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, baptisé actuellement établissement public de santé mentale des Flandres
    asile d'aliénés, puis hôpital psychiatrique, puis centre hospitalier spécialisé, baptisé actuellement établissement public de santé mentale des Flandres Bailleul - 790 route de Locre - Cadastre : 2014 AE 26, 27
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    la disparition semble-t-il accidentelle de Paul Gaudon en 1928, l'architecte Pierre Achin le remplaça Pierre Achin. L’établissement qui avait été rouvert avec une capacité d'accueil de 1244 lits dans les
    Référence documentaire :
    Gaudon et Pierre Achin (1922-1936). Établissement public de santé mentale des Flandres, plans non cotées Gaudon et Pierre Achin (1922-1936). pages 239-242 L’asile autonome de Bailleul, (1930). COMBEMALE, Pierre, MAUPATÉ, Léon. « L’asile
    Auteur :
    [architecte départemental] Achin Pierre
    Illustration :
    pierre par l'architecte Marteau, 20 août 1874. IVR31_20175900295NUCA
  • hôpital marin dit maison Cornu pour garçons, puis hôpital Bouville 1, puis sanatorium ou clinique orthopédique Lemaire, enfin centre de post-cure et de réadaptation fonctionnelle dit centre La Mollière
    hôpital marin dit maison Cornu pour garçons, puis hôpital Bouville 1, puis sanatorium ou clinique orthopédique Lemaire, enfin centre de post-cure et de réadaptation fonctionnelle dit centre La Mollière Berck - Berck-Plage - rue Pierre-Cornu - en écart - Cadastre : 2006 BT 170
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    En 1879 l’administration de l’Assistance publique de Paris passa convention avec Pierre Cornu pour . Aussi Pierre Cornu procéda-t-il cette année-là à un agrandissement de son établissement dont la capacité , situé de l'autre côté de la rue Pierre-Cornu, et y fit édifier une annexe réservée exclusivement aux dressait sur ce terrain en bordure de la rue Pierre-Cornu, ait été réutilisé pour abriter cette annexe et de la façade du même corps de logis donnant sur la rue Pierre-Cornu fut établie, au niveau du rez-de , donnant sur la rue Pierre-Cornu, fut l'objet de profonds remaniements : les ouvertures de la façade sur
    Localisation :
    Berck - Berck-Plage - rue Pierre-Cornu - en écart - Cadastre : 2006 BT 170
  • Hôpital Sainte-Eugénie, puis Hôpital de la Charité, actuellement Lycée Montebello
    Hôpital Sainte-Eugénie, puis Hôpital de la Charité, actuellement Lycée Montebello Lille - 196 boulevard Montebello - en ville - Cadastre : 1993 MV 110
    Contributeur :
    Laget Pierre-Louis
    Historique :
    santé, ayant son entrée propre. La première pierre fut posée le 15 août 1866 et le gros œuvre était
    Murs :
    pierre avec brique en remplissage
    Description :
    distribuent les étages. Les murs sont en pierre calcaire avec maçonnerie de briques en remplissage et ils sont
  • hôpital marin dit hôpital ou sanatorium Victor-Ménard
    hôpital marin dit hôpital ou sanatorium Victor-Ménard Berck - Berck-Plage - rue du Docteur-Calot - Cadastre : 2006 AN1 13
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    Ce fut l’un des fils de Pierre Bouville, nommé lui aussi Pierre qui, en 1922, fonda cet
    Texte libre :
    Ce fut l’un des fils de Pierre Bouville, nommé lui aussi Pierre qui, en 1922, fonda cet
  • Sanatorium mutualiste de Sailly-lez-Lannoy
    Sanatorium mutualiste de Sailly-lez-Lannoy Sailly-lez-Lannoy - chemin d'Hem - rue des 3-Frères-Lefebvre - isolé - Cadastre : 2001 A 1069, 1070, 1072
    Contributeur :
    Redacteur Laget Pierre-Louis
    Historique :
    , entre le 1er juin 1930, date de la pose de la première pierre, et le 15 décembre 1931, date de la et de l'Hygiène dont le titulaire était alors le roubaisien Louis Loucheur. Par un arrêté du 21 juin