Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 11607 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Etablissement thermal
    Etablissement thermal Saint-Amand-les-Eaux - 1303 route de la Fontaine Bouillon - Cadastre : 2013 AN 31, 33, 48, 49, 50
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    hôpital pour les pauvres (fig. 4 et 5), adossé à l’hôpital militaire, ce qui semble correspondre à publiés en 1863 éclairent un pan de l’histoire du développement du thermalisme pour lequel il n’y a pas de 1698 (fig. 1) par la Compagnie des Mineurs de Mesgrigny, en garnison à Tournai et la création d'un hôpital militaire (fig. 2). est envisagé pour la guérison troupes, soignées jusqu'alors à Bagnères (de d'hébergement ; l'exiguïté des 4 bains existants et l'existence d'un logement ressemblant à "une grange couverte administré par un directeur, assisté d'un médecin, un chirurgien, 2 garçons chirurgiens, 1 apothicaire, 1 000 livres. Les plans sont datés de 1765 à 1780 plan (fig. 3). L'architecte détaille les prolongement des bains), les bâtiments (écuries, maison et grange (W)) à établir (en jaune) et les bâtiments (fig. 6). La mise à disposition de l'établissement thermal au département et sa (première cahier des charges de la restauration. Les plans et devis (fig. 16 à 21) dressés le 5 septembre 1834 - et
    Référence documentaire :
    : GR 1 VH 2241 : Plan et coupe du bassin recueillant les eaux [Grand Bouillon ?] de Saint-Amand avec : GR 1 VH 2241 : Plan des Eaux de saint-Amand et des batimens qui en dépendent [milieu 18e siècle]. AD Nord. Série C 5648 : Hôpital militaire et des pauvres, 1700 - 1731.
    Description :
    domaniale de Saint-Amand-les-Eaux. Il est composé d'un bâtiment en L, vestige du premier hôpital militaire (fig. 69 à 73) et civil, occupé par le Grand hôtel (fig. 74 à 78) d'une rotonde contemporaine, qui )précède ces bâtiments. A l'arrière, des bâtiments d'exploitation (fig. 83-84)des eaux minérales occupent
    Auteur :
    [architecte paysagiste] Aramburn (?)
    Annexe :
    l'ajout de salle de fontaines et de buveurs (en c et e sur la fig. 9). Soulignons que le dispositif de cette face par un entre-colonnement ionique (dessin à droite sur la fig. 9, au-dessus de la légende portiques disposés de part et d'autre du bâtiment des boues et formant un arc en plein cintre (fig. 8) qui portiques et galeries ouvertes proposées ici est celui recommandé par l’Académie d’Architecture à la fin du XVIIIe siècle remplaçant les portiques disposés autour des bains et destinés à mener le baigneur aux ) saillant de deux mètres. Une partie du périptère d'un temple dont l'érection est attribuée à Antonin le Pieux a été mise ainsi à profit par l'architecte Fontana sous Innocent XII pour décorer la façade de l'hôtel de la douane à Rome ; il est vrai que cette construction, contrairement à celle que je propose raison de la longueur. . une disposition semblable précède une maison à Tolède... Sans le coût limité, je également impraticable à cause du peu de profondeur de l'oeuvre." Il se défend de son projet, certainement
    Texte libre :
    ) puis un hôpital pour les pauvres (1780) y sont créés par l’Etat, un autre hôpital est créé par un entrepreneur privé. A la fin du 18e siècle les religieux reprennent la gestion et le projet architectural de l’ensemble et font appel à l’architecte lillois Gombert. Après la Révolution, en 1821, l’établissement est à faire se développer l’activité thermale, qui reste malheureusement une activité secondaire, située hors de la ville, accessible par train, à proximité de la forêt domaniale de Saint-Amand. Au début du des sources minérales pour la consommation se développe à cette époque par la construction d'une usine à embouteiller l'eau non loin de l'établissement thermal. Actuellement, un projet de rénovation de
    Illustration :
    , 1780 (AD Nord, 4 N 552). IVR31_20135900063NUCA départemental (AD Nord, 4 N 553). IVR31_20135900002NUCA Méchin, par Malet architecte, 1834 (AD Nord, 4 N 556). IVR31_20135900017NUCA préfet Méchin, par Malet architecte, 1834 (AD Nord, 4 N 556). IVR31_20135900016NUCA Projet d'agrandissement de l'établissement thermal ; dessin de la baignade projetée, sans date, S C (AD Nord, J 1/ 451). IVR31_20135900053NUCA architecte, 1908 (AD Nord, J 1 / 451). IVR31_20135900060NUCA , 1908 (AD Nord, J 1 / 451). IVR31_20135900058NUCA -Amand après la reconstruction du Grand Hôtel, vers 1914 (AD Nord, J 1 / 451). IVR31_20135900059NUCA élévations de l'établissement thermal par Mesgrigny, 1699 (S.H.D. Vincennes. Saint-Amand-les-Eaux : GR 1 VH
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 2 place de la Vacquerie - en ville - Cadastre : 2008 AB 1290
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'immeuble précédent l'édifice actuel a été totalement anéanti lors de la Première Guerre mondiale par les bombardements continuels. Il était alors à usage de café (estaminet). Il a fait l'objet d'un projet de reconstruction (projet de remploi) dès 1920 et a été rebâti dans un style classique tout comme l'ensemble des immeubles de la place de la Vacquerie dont la mise en oeuvre devait servir de cadre à l'hôtel de ville ; telle était la préconisation énoncée dans les articles relatifs à la reconstruction d'Arras. L'architecte arrageois René Trubert, en charge du projet, a néanmoins pu introduire des éléments de décor moderne qui permettent d'assigner à l'édifice un style Art déco (cf. A.D. Pas-de-Calais , dossier de la Reconstruction non classé ; A.D. Pas-de-Calais, série 2O, sous-série 390 1).
    Référence documentaire :
    Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. AD Pas-de -Calais, série 2O, sous série 390 1,Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925.
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    dévolu à l'activité commerciale. Les deux étages sont rythmés par sept travées de baies rectangulaires délimitées par des pilastres à faible saillie. La façade est constituée d'un parement de brique sur les trumeaux et de béton peint en blanc pour les pilastres, le bandeau central et la corniche. Des lucarnes à présente des petits cartouches à motifs floraux sur lesquels viennent s'étendre des fleurs débordant d'un du deuxième étage à motifs géométriques et à spirales et sur les frontons des lucarnes ornés de
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 2 place de la Vacquerie - en ville - Cadastre : 2008 AB 1290
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Annexe :
    , série 2 O, sous-série 390 1, Arras : projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville Articles relatifs à la reconstruction. Articles relatifs à la reconstruction : Chapitre III la rue de la Braderie et de la rue Jacques-Caron qui devront former un cadre à l’Hôtel de Ville et de prévues à ces emplacements. De même les propriétaires des maisons avoisinant les édifices classés devront pas avec les façades classées ou si elles sont de nature à en gêner les perspectives (AD Pas-de-Calais de 1921 à 1925).
    Illustration :
    Vue des ruines de l'immeuble du 2 place de la Vacquerie. IVR31_20096200312NUCB
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 6 place du Maréchal-Foch 14 rue Chanzy - en ville - Cadastre : 2008 AB 680
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cet immeuble à logements, dont le rez-de-chaussée est à usage de café-restaurant, a été construit mondiale et qui abritait le Grand Café Terminus. A l'époque de sa reconstruction, il était destiné à était situé au 4 place du Théâtre. Dès 1930, l'immeuble devint le Café-Hôtel de la Gare. Il abrite
    Observation :
    Art déco arrageois, associant décors floraux sculptés dans le béton et ferronneries aux formes à spirales. Il est l'œoeuvre de l'architecte arrageois Georges Trassoudaine qui laissa sa signature sur de
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    du rez-de-chaussée située au 6 place du Maréchal-Foch est à usage de restaurant. La façade est en ces mêmes motifs. Au centre de la porte, les lettres D et P sont très certainement les initiales du Chanzy est entièrement constituée de béton. Cet immeuble, dont la construction a été signée de la main de probablement l'ancien emplacement d'une baie comme c'est le cas sur la chaîne située à droite de l'angle. Le
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 6 place du Maréchal-Foch 14 rue Chanzy - en ville - Cadastre : 2008 AB 680
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Illustration :
    Vue de la place du Maréchal-Foch et de l'immeuble situé au n°6. IVR31_20096200090XB Vue de l'immeuble du 6 place du Maréchal-Foch. IVR31_20096200317NUCB Vue de l'immeuble du 6 place du Maréchal-Foch. IVR31_20096200085XB
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 1 rue Jacques-Le-Caron - en ville - Cadastre : 2008 AB 114
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    béton sont l'œoeuvre du sculpteur H. Lefevre. Le commerce fut réintégré à la nouvelle construction. Le L'immeuble précédant la construction actuelle était à usage d'habitation et de café. Il fut occupèrent la parcelle durant la décennie 1920. Soumis à l'alignement de la rue Jacques-Le-Caron, sa articles relatifs à la reconstruction d'Arras qui prévoyaient de former un cadre à l'hôtel de ville par -Calais, série 2O, sous-série 390 1).
    Référence documentaire :
    Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. AD Pas-de -Calais, série 2O, sous série 390 1,Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925.
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    situé à proximité de la place de la Vacquerie. Il trouve son pendant dans l'immeuble situé au 2 place de la Vacquerie construit à l'identique. Il est en béton à minces parements de brique sur les travées baies rectangulaires délimitées par des pilastres cannelés à chapiteaux géométriques. L'ensemble est surmonté d'un étage de comble éclairé de lucarnes à frontons curvilignes. Cet édifice de style classique
    Étages :
    2 étages carrés
    Auteur :
    [sculpteur] Lefevre H.
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 1 rue Jacques-Le-Caron - en ville - Cadastre : 2008 AB 114
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 23 place du Théâtre 2 rue du Petit-Chaudron - en ville - Cadastre : 2008 AC 119
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    original à Arras, sur lequel se déploie le talent des célèbres céramistes parisiens Alphonse Gentil et l'architecte. Il vint remplacer un immeuble à usage d'hôtel-café-restaurant (Le Central Hôtel) qui fut guerre (cf.Travaux à paraître de Marc Lanérès, architecte de l'Académie d'Architecture d'Arras ; A.D. Pas -de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé ; A.D. Pas-de-Calais, série 2O, sous-série 390 1).
    Observation :
    parisiens Eugène Gentil et François Bourdet, constitue un exemple unique à Arras de décor de style Art déco -Art Nouveau et mériterait, à ce titre, une protection au titre des Monuments Historiques.
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble épouse la forme rectangulaire de la parcelle, à la jonction de la rue du Petit
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 23 place du Théâtre 2 rue du Petit-Chaudron - en ville - Cadastre : 2008 AC 119
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 5 rue de la Housse - en ville - Cadastre : 2008 AB 831
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Guerre mondiale. Il appartenait alors à Jules Morange, négociant en parapluies. Frappé d'alignement en vers 1928 par l'entreprise arrageoise de bâtiment de J. Varlet, sur les plans d'Honoré Pons, architecte
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    formes, notamment dans le contour des baies et dans les appuis de baies à pans coupés. Les guirlandes de motifs tubulaires, parfaitement symétriques, issues de la frise, tendent à renforcer cette géométrisation peints dans des tons pastels vert-orangé et correspondent à une restauration récente.
    Étages :
    2 étages carrés
    Auteur :
    [entrepreneur] Varlet J.
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 5 rue de la Housse - en ville - Cadastre : 2008 AB 831
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 13 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AB 2
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'immeuble précédent l'édifice actuel a été fortement endommagé au cours de la Première Guerre mondiale. Après avoir subi les réparations nécessaires à sa remise en état, il fut entièrement démoli à rassemblement lors des festivités de la ville. Ce café fut intégré à la reconstruction dans un style classique de l'immeuble à partir de 1926 ; elle est due à l'architecte Emile Rousseau. Les travaux furent 5001 ; série 2O, sous-série 390 1).
    Référence documentaire :
    Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. AD Pas-de -Calais, série 2O, sous série 390 1,Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. Mémoire en images : Arras. BACOT, Georges. Mémoire en images : Arras. Joué-lès-Tours : A. Sutton
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    L'immeuble, à pan arrondi, est positionné sur l'angle de la place du Théâtre et de la rue Ernestale fenêtres rectangulaires rythment le premier étage tandis que le deuxième étage est éclairé des baies à deux
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 13 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AB 2
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Annexe :
    , série 2 O, sous-série 390 1, Arras : projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville Articles relatifs à la reconstruction. Articles relatifs à la reconstruction : Chapitre III la rue de la Braderie et de la rue Jacques-Caron qui devront former un cadre à l’Hôtel de Ville et de prévues à ces emplacements. De même les propriétaires des maisons avoisinant les édifices classés devront pas avec les façades classées ou si elles sont de nature à en gêner les perspectives (AD Pas-de-Calais de 1921 à 1925).
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 38, 40, 42 rue Désiré-Delansorne - en ville - Cadastre : 2008 AB 86
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    déco. L'entrepreneur de menuiserie arrageois Léon Deneuville a participé à la reconstruction de cet
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble à pan coupé est positionné sur l'angle de la rue Désiré-Delansorne et de la rue des Récollets. Il est édifié en béton et en pierre. L'ensemble est peint en blanc. Son angle à pan coupé est marqué par un fronton-pignon à redents orné d'un bas-relief floral en médaillon, surmonté de . Les appuis de baie à formes tubulaires appartiennent également au vocabulaire ornemental récurrent de l'Art déco. Le pignon à redents réinterprétant de façon modernisée le pignon flamand créé un style Art
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Illustration :
    Fronton-pignon à redents, orné d'un bas-relief floral en médaillon et d'un élément scirptural
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 10 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 451
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    immeuble à partir de 1923. En mars 1925, Henri-Paul Cauvet devint acquéreur de l'immeuble ; c'est à cette -à-porter, l'immeuble arbore toujours la figure allégorique de la lecture située sur le fronton de la
    Observation :
    caractéristiques du style sont réunis sur la façade de cet immeuble. Excepté le rez-de-chaussée qui a subi de nombreuses modifications, la façade d'origine a été conservée et témoigne d'éléments de décor uniques à Arras
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    -de-chaussée à usage de commerce, de deux étages carrés et d'un étage de comble marqué par la présence par des fenêtres à deux croisées, celles des travées latérales sont à croisée unique. Elle est encadrée par des pilastres cannelés à faible saillie montant de fond. L'immeuble est de style Art déco par
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Couvertures :
    toit à deux pans
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 38 rue Ernestale - en ville - Cadastre : 2008 AB 1316
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'immeuble précédent l'actuel édifice a été détruit par les bombardements au cours de la Première Guerre mondiale. L'immeuble, tel qu'il existe actuellement, fut reconstruit dès 1923, date à laquelle il
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble de la rue commerçante Ernestale est en béton à parement de briques peintes dans une nuance rosée. Le béton est apparent au rez-de-chaussée, aux linteaux des baies, aux bandeaux, à la frise la fonction de l'immeuble destiné à accueillir un commerce de textile. L'immeuble se caractérise par son équilibre entre son élancement vertical souligné par les baies à croisées étroites et les lucarnes à gâble, et l'horizontalité fortement soulignée par les bandeaux en béton apparent. La forme de ces lucarnes, les baies jumelées et les pignons débordants confèrent à l'édifice une touche de style gothique
    Étages :
    2 étages carrés
    Auteur :
    [entrepreneur] Varlet J. et Fils
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à deux pans
  • Ensemble de deux immeuble à logements
    Ensemble de deux immeuble à logements Arras - 18-20 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 46-49
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    à usage d'épicerie (Aux planteurs de Caiffa) ont fait l'objet de quelques réparations au début des
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    couronnées d'un entablement à denticules et d'un fronton cintré, dont la surface plane contraste avec la des autres par un bandeau à dents de scie. La composition géométrique de ces deux immeubles leur
    Étages :
    3 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Ensemble de deux immeuble à logements
    Illustration :
    Détail d'un bandeau à dents de scie. IVR31_20096200249NUCA
    Couvertures :
    toit à deux pans
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 22-28 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AC 37
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    ; dénommé Au coin de rue, il était à usage de confection. Des baraquements provisoires firent office réception définitive. Désigné sous l'appellation de Maison bleue, cet immeuble de commerce resta dévolu à la classé ; A.D. Pas-de-Calais, série 2O, sous-série 390 1).
    Référence documentaire :
    Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925. AD Pas-de -Calais, série 2O, sous série 390 1,Arras. Projet sur l'alignement, l'aménagement et l'extension de la ville de 1921 à 1925.
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    L'immeuble, à pan coupé au rez-de-chaussée et au 1er étage, arrondi aux niveaux supérieurs, est ne sont plus d'origine. A première vue, le style sobre et l'ordonnance de cet immeuble permettent de style classique : en témoignent les pilastres cannelés à faible saillie du deuxième étage aux chapiteaux à motifs circulaires. Le cartouche polygonal du fronton de la lucarne d'angle est orné des motifs
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 7 rue aux Ours - en ville - Cadastre : 2008 AB 1191
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    , sous-série 4).
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    bâtiment est de style classique. Le style Art déco transparaît à travers les éléments du décor de la façade
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 7 rue aux Ours - en ville - Cadastre : 2008 AB 1191
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Illustration :
    Vue de l'immeuble du 7 rue aux Ours, construction avant l'alignement de la rue
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 4 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 39
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cet immeuble, à usage de commerce de chaussures dans les années 1920, a été endommagé par les
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    confère à la façade un style classique. Il est constitué de deux travées de baies rectangulaires. L'étage de comble comprend deux lucarnes à frontons triangulaires. L'ensemble des ornements décoratifs de la
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 4 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 39
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 4 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AB 43
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'immeuble précédent l'actuelle construction a été entièrement détruit au cours de la Première place à l'épicerie Julien Damoy peu de temps avant la Grande Guerre. En 1931, l'épicerie fut transférée rue Gambetta et remplacée par un établissement bancaire. Son rez-de-chaussée fut transformé à la fin guerre, comme cela fut monnaie courante à cette époque : acheté en 1919 par le locataire d'avant-guerre
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    L'immeuble, à pan arrondi, construit en béton, est positionné sur un angle à l'extrémité de la courbes caractéristiques du style Art nouveau ; le souci graphique apporté à la représentation des feuillages des linteaux témoigne également de ce style. Le style Art déco transparaît à travers quelques
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 4 place du Théâtre - en ville - Cadastre : 2008 AB 43
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Illustration :
    Façade du 4 place du Théâtre, à l'occasion de la fête des écoles en 1905. IVR31_20096200058XB
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 11-13 rue Saint-Aubert - en ville - Cadastre : 2008 AC 101
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    A usage de commerce de pâtisserie "Seuls Véritables Coeurs d'Arras Wavelet" qui confectionnait les pain d'épice, ils sont confectionnés en chocolat à partir de la deuxième moitié du 20e siècle
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    L'immeuble, construit en béton, est situé à l'angle de la rue Saint-Aubert et de la rue du Fer-à -Cheval. Il est constitué d'un rez-de-chaussée dévolu à l'activité commerciale, surmonté de trois étages . Il est de style Art déco ; celui-ci transparaît à travers les décors géométriques du premier étage et ses appuis de baie à pans prismatiques. Le vase de fleurs situé en haut du pignon constitue l'ornement le plus usité de l'Art déco. Le style est ici empreint de régionalisme par la présence du pignon à redents typique de l'architecture flamande très présente à Arras. L'ensemble est recouvert d'une peinture
    Étages :
    3 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Illustration :
    Vue de l'immeuble du 11-13 rue Saint-Aubert, situé à l'arrière-plan. IVR31_20096200069XB
    Couvertures :
    toit à deux pans
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 29 rue Ernestale - en ville - Cadastre : 2008 AC 127
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    bas du 1er étage, à gauche de l'angle), spécialisée dans la production de décors et de mobiliers en (signatures portées au bas du 1er étage, à droite de l'angle). Les éléments sculptés sont dus à Ringot (signature portée au bas du 1er étage, à gauche de l'angle) (cf. A.D. Pas-de-Calais, série 10R9, sous-série
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    , à pan coupé en avant-corps, sur lequel se trouve l'entrée, est surmonté d'une lucarne à fronton classique. Des bas-reliefs de style Art déco ornent la lucarne de l'angle. L'Art Nouveau est évoqué à des initiales du propriétaire de l'immeuble (J.F. en référence à Julien Février) lors de sa
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements dit habitation à bon marché (H.B.M)
    Immeuble à logements dit habitation à bon marché (H.B.M) Arras - 35 boulevard Faidherbe - en ville - Cadastre : 2008 AB 1052
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La création de cette H.B.M. (habitation à bon marché) découle directement de la loi Loucheur du 13 juillet 1928 qui permit aux plus modestes d'accéder à la propriété. Aucun document ne nous renseigne sur . parisiennes construites en 1928, il semblerait que l'immeuble ait été construit à cette même période, dès la promulgation de la loi. (cf. TARICAT Jean, VILLARS Martine. Le logement à bon marché : chronique, 1982).
    Référence documentaire :
    Le logement à bon marché : chronique, Paris 1850-1930. TARICAT, jean, VILLARS, Martine. Le logement à bon marché : chronique, Paris 1850-1930. Boulogne-Billancourt : Editions Apogée, 1982.
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble à plan symétrique en U s'ouvre sur deux accès : l'un situé au nord sur le boulevard Faidherbe, l'autre au sud donnant sur la rue du Saumon. De part et d'autre de l'immeuble a été construit un de grès, est construit en béton enduit partiellement apparent, à parement de brique. Son style est à déco viennent côtoyer une architecture moderne, rationnelle et adaptée à la fonction du lieu. L'Art déco transparaît à travers la volumétrie du bâtiment, les pans coupés qui se retrouvent à la fois dans garde-corps offrent un large panel du vocabulaire ornemental de l'Art déco présentant à la fois motifs à caractérisant le style moderne des années 1930 se retrouve à la fois dans la toiture terrasse, dans les grandes
    Étages :
    3 étages carrés
    Titre courant :
    Immeuble à logements dit habitation à bon marché (H.B.M)
    Illustration :
    Partie latérale gauche de l'immeuble, à pans coupés. IVR31_20096200178NUCA
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 2 rue Wacquez-Glasson - en ville - Cadastre : 2008 AB 839
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    . Soumis à l'alignement de la rue Wacquez-Glasson, alors nommée rue Saint-Nicolas, l'immeuble ne fut Oscar Vandecasteele (signature portée à droite du bandeau), sous la conduite de l'architecte Eugène
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet immeuble construit en béton et en brique est constitué d'un rez-de-chaussée à usage de commerce , surmonté de deux étages carrés à travée unique marquée par un oriel à pans coupés couvrant les trois-quarts de la largeur de la façade. Un étage de comble à lucarne en avant-corps surmonte l'ensemble. Cette cartouches des allèges, des agrafes et du bandeau. L'ensemble du vocabulaire ornemental de l'Art déco y est présent : les fleurs stylisées en aplat, les décors géométriques à chevrons, les lignes zigzagantes, les rubans mais également les vagues que l'on retrouve à la fois sur l'encorbellement de la baie du premier étage mais également au sommet des pilastres cannelés à faible saillie à chapiteaux tubulaires.
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Arras - 2 rue Wacquez-Glasson - en ville - Cadastre : 2008 AB 839
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Immeuble à logements
    Immeuble à logements Arras - 27 rue Ernestale - en ville - Cadastre : 2008 AC 405
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cet immeuble de commerce, dévolu à la confection au début du 20e siècle, fut partiellement détruit devis descriptif et estimatif des travaux urgents à réaliser nous oriente vers 1919. L'immeuble aurait 1930 laisse penser qu'il aurait été démoli lors des travaux d'alignement de la ville à partir de 1924
    Dénominations :
    immeuble à logements
    Description :
    Cet édifice construit en béton partiellement apparent et parement de brique est situé à l'angle de se prolonge, éclairé par trois baies, à l'étage de comble. Ce type de traitement de l'angle est constitués de motifs floraux sur les linteaux des baies mais aussi dans les ferronneries des garde-corps à motifs zigzagants. Le rez-de-chaussée est à pan coupé.
    Étages :
    2 étages carrés
    Typologies :
    immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble à logements
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés