Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ferme
    ferme Thun-Saint-Amand - rue Jean-Baptiste Lebas - en village - Cadastre : 2007 A 1444
    Historique :
    en France et en Angleterre à partir de la seconde moitié du 19e siècle, date, d'après les dires de la
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    long volume fermé sur la rue à l'ouest s'ouvrant sur la cour intérieure par une porte cochère. Les grandes dépendances à plusieurs "nefs" donnant sur la cour et s'ouvrent vers les champs au sud. Un mur de clôture plus récent à fermé cette ouverture sur les champs. En face de la ferme, une chapelle appartenant
    Localisation :
    Thun-Saint-Amand - rue Jean-Baptiste Lebas - en village - Cadastre : 2007 A 1444
    Illustration :
    Les dépendances agricoles. IVR31_20105900084NUCA
  • Ferme de Coutan
    Ferme de Coutan Lecelles - Coutan - 515 rue du Rivage - en écart - Cadastre : 1805 B 16 1821 B 401, 402, 403, 404 1885 B 517, 522, 523, 524, 525 2003 B 0383
    Historique :
    Cette ferme était une dépendance de l'abbaye de Saint-Amand. Les traces architecturales les plus exploitent la ferme de Coutan. Ils reconstruisent les étables, les écuries, installent la brasserie, et construisent un chartil. Les cadastres successifs (1805, 1821 et 1886) permettent de dater cette évolution : le
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    (?) entourant la ferme, rappelant les dispositions avec douves des autres censes de la région. Le plan il ne reste que les murs de soubassement en pierre et grès et une brasserie sur la rive opposée, dont
  • Ferme Dombrie
    Ferme Dombrie Lecelles - 476 rue Dombrie - en village - Cadastre : 1805 C 0000 1821 C 0420 1885 C 0021(?), 0032 2003 OC 2088
    Historique :
    Cette ancienne ferme d'abbaye a été reconstruite en 1750 par les religieux de Saint-Amand. En 1792 d'un nouveau logis construit dans les années 1950.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    pierre calcaire. De très belles fausses-voûtes en pendentifs couvrent les écuries. La toiture à longs
    Illustration :
    Les travées du chartil. IVR31_20045900048X
  • Ferme Wabempré
    Ferme Wabempré Lecelles - Wabempré - 1 rue G.-Legrand - en écart - Cadastre : 1805 C 0012, 0013, 0016, 0017, 0019 1821 C 0116, 0117, 0118, 0126, 0131 1885 C 0365, 0366, 0367, 0372, 0373, 0376, 0407, 0408 2003 OC 0358, 0334, 0335
    Historique :
    Cette ferme double était une dépendance de l'abbaye de Saint-Amand. Les bâtiments actuels ont été à cette époque que l'ensemble est transformé, comme en témoignent les cadastres successifs de 1805 et 1821 : des bâtiments sont détruits, ouvrant ainsi les deux cours sur l'arrière, la grange et le
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    du portail a été inserré un cartouche portant les armes de la famille Baudrenghien (d'or à la croix
    Illustration :
    Le portail et l'aile abritant les communs transformés en logements ouvriers. IVR31_20095903387NUCA Cartouche au-dessus du portail portant les armes de la famille Baudrenghien. IVR31_20095903388NUCA
  • Ferme dite cense de Hongrie
    Ferme dite cense de Hongrie Rosult - Ferme de Hongrie - 698 rue du Capitaine-Deken - en écart - Cadastre : 1830 E139 à 149 1912 877 à 879, 881 à 889 2003 A 543, 544, 546, 2391, 2392
    Historique :
    travaillées) est une des quatre exploitations que possède l'abbaye de Saint-Amand sur le territoire de Rosult La cense d'Hongrie (autrefois Hungrie, Angrie dérivé du latin Agri, désignant les champs ou terres . Les cadastres successifs de 1830 et 1912 confirment cette disposition, seule une construction carrée
    Référence documentaire :
    Archives privées : Plan terrier des propriétés de l'abbaye de Saint-Amand, 1664.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    encadré par les murs-pignons du logis et du bâtiment de justice dont le soubassement en moellons et blocs équarris de grès est un vestige antérieur au 18e siècle. Les parties remontées avec cartouche sont siècle. Une épaisse corniche de brique couronne les murs gouttereaux. Au rez-de-chaussée, une porte côté bois. L'écurie, située perpendiculairement au logis, présente un important coyau côté cour. Les est percé de jours. Les abouts de poutre en mortaise et les clavettes forment des ancres en bois solidarisant murs et poutraison. Les étables, d'une longueur peu commune, en brique, conservent des moellons grange dîmière, dont la lisibilité est rendue difficile par les appentis modernes, est bâtie en brique sur un soubassement de grand appareil en grès et calcaire, dont les blocs sont calés à l'aide de entre l'anse-de-panier et le segment de cercle en appareil de type alterné tournaisien. Les jours
    Illustration :
    Vue générale de trois quarts, les étables-écuries au premier plan. IVR31_20055900487X
  • Ferme, actuellement maison
    Ferme, actuellement maison Rosult - 18 rue de l' Adjudant-Dufour - en village - Cadastre : 1830 B 576 1912 A 1952 à 1954 2003 AD 26
    Historique :
    Cette maison est un ancien logis de ferme désaffecté ; les parties agricoles ont été détruites dans U et des aménagements font que les trois bâtiments sont désormais jointifs. Un nouveau logis est construit dans les années 1960 à l'emplacement des bâtiments agricoles, détruits ; l'ancien logis de ferme
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
  • Ferme
    Ferme Sars-et-Rosières - le Marais-à-Chênes - 33 rue du Marais-à-Chênes - en écart - Cadastre : 1913 5e feuille 890 à 893 2003 ZC 1
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    (grange) à pignons découverts ; la date de 1831 est portée par les fers d'ancrage sur le pignon du logis
  • Ferme
    Ferme Rosult - 38 rue Paul-Delannoy - en village - Cadastre : 1830 C 20 à 22 1912 2710, 2711 2003 AB 0039
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    Les trois principaux corps de bâtiment sont disposés de façon traditionnelle, en U ouvert sur la en tuile mécanique. Les coutures des matériaux distinguant les deux époques de fabrication de la mur ouvert d'une porte et fenêtre. La forme des linteaux distingue les deux périodes de construction
  • Ferme
    Ferme Rosult - le Plaquenart - 556 rue du Plaquenart - en écart - Cadastre : 1830 A 76-78 1912 A 87-91 2003 A 69
    Historique :
    en 1880" (inscription portée sur un cartouche en pierre et date portée par les fers d'ancrage). En oratoire est situé en bordure de la rue du Plaquenard. Les briques produites servent probablement à
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    rue comporte un passage charretier (au-dessus, le comble abrite un pigeonnier décelable par les fournil sous comble, disposition inusitée, et un logement pour les ouvriers agricoles. A gauche, le  ; le comble était éclairé par 3 lucarnes passantes, dont une seule subsiste, les 2 autres restant chenil (situé entre les deux passages, ouvert par un occulus) et une porcherie (située côté écuries, elle la grange se fait par des jours ménagés dans les pignons. A droite, le corps abritant écuries et piéton situé entre les deux corps ; des ouvertures sont ménagées sur la cour et sur les pâtures à l'arrière des écuries et de l'étable ; dédié à saint Joseph (ainsi que l'indique le cartouche situé au de la grange sont couverts en tuile flamande ; les autres bâtiments sont couverts de tuile flamande
    Illustration :
    Le pignon des étables-écuries portant les fers d'ancrage patronymiques. IVR31_20055900042X
  • Ferme de Choques
    Ferme de Choques Lecelles - Choques - rue de Choques - en écart - Cadastre : 1805 C 0052, 1821 C 0358, 0362 1885 C 0208, 0211 2003 C 0167, 0164, 0163, 0165, 0151
    Historique :
    Cette cense est citée dès 1509 (AD Nord 12 H 259). Les bâtiments visibles aujourd'hui datent de 1751-1771, comme en témoigne une poutre dédicace de la grange : le logis, les écuries et la boulangerie (fournil) sont construits en 1751-1752 et la grange en 1771. Les cadastre du 19e siècle permettent de lire ) ont été construits entre 1805 et 1821. A cette même époque, l'aile abritant les écuries et le logis soldats anglais pendant la Seconde Guerre mondiale. Les douves ont été bouchées à une date inconnue.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    alternant pierre et brique, en partie cimenté. De part et d'autre du pigeonnier sont situées les étables et corps de logy et toutes les ecuries boulangery en 1751 et 1752 la grange en 1771 ami lecteurs priez pour
  • Ferme
    Ferme Sars-et-Rosières - le Barrage - 3 rue du Barrage - en écart - Cadastre : 1830 A 534, 535 1913 5e feuille 530, 531 2003 ZC 51
    Historique :
    fronton) ; le portail piétonnier, la porte charretière et le muret qui les sépare datent de la même époque . Les bâtiments abritant les étables et le passage charretier, qui transforment la ferme en L en ferme à
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    parcelle ; de plan rectangulaire et construit en brique, il est à 2 niveaux et étage de comble ; les linteaux des baies sont en ciment ; des bandeaux en brique peinte en blanc marquent les 2 niveaux ; les ) alternés, et couverts en anse-de-panier ; un contrefort médian raidit la structure ; les deux pignons sont trouvent les étables à vaches et à chevaux, en brique, surmontées d'un fenil ; celui-ci est accessible par des lucarnes passantes ; la couverture présentait autrefois un coyau dont ne subsistent que les
  • Ferme
    Ferme Rumegies - 310 rue du Grand-Chemin - en village - Cadastre : 2003 A 2070
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    piétonne), et, de part et d'autre de l'entrée les étables-écuries et le logis se font face. Plusieurs intéressants : le fossé et les arbres entourant la ferme sont conservés, la ferme possède deux chartils  : un passage dans les étables se continue dans le prolongement du logis par deux arcades.
  • Ferme
    Ferme Sars-et-Rosières - le Marais-à-Chênes - 65 rue du Marais-à-Chênes - en écart - Cadastre : 1830 A 118, 119 1913 5e feuille 915, 916 2003 ZA 74
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    d'autre de celui-ci, mais non jointifs, sont disposées la grange (à droite) et les étables à vaches et à découverts sont couverts de tuile flamande vernissée ; les étables, conçues pour 7 vaches et 3 chevaux, ont
  • Ferme
    Ferme Rosult - 692 rue Adèle-Wion - en village - Cadastre : 1830 E 20, 21, 24 à 26 1912 912 à 919 2003 A 3004
    Historique :
    l'adjonction, au cours du 19e siècle, de quelques dépendances dans les abords immédiats du corps principal -1880 d'après la tradition orale et un poulailler ainsi qu'une dépendance située dans les vergers
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    . Les fenêtres sont protégées par des barreaux de fer et des persiennes à décor ajouré. Le chartil est refend. Une porte perce chacun de ses murs et permet le passage d'une nef à l'autre. Les murs à pignons fréquemment sur les granges : ceci laisse présumer l'utilisation du comble pour le stockage du matériel ou de chaume disparue, attestée par les propriétaires) maçonné en épis et les ancrages de mur en bois (motif runique traditionnel) a été conservé sur les murs de l'église et sur le pignon à rue du logis de de la Campagne habitée. Le fournil est, à l'instar du chartil principal, attesté sur les plans du avec les oratoires Notre-Dame-Auxiliatrice de la ferme d'Hongrie (parcelle cadastrale A 2391) rebâtie . Des carreaux de pavement en terre cuite (tomettes) ont été utilisés en décor pour les bases et chapiteaux des pilastres. Les piédroits et l'arc brisé de la porte ont été rejointoyés au mortier teinté surmontée d'une imposte en fer dont les motifs d'étoile inscrite dans un cercle et d'ogives dans des demi
    Illustration :
    Vue générale de la cour : les communs et le pigeonnier-porche. IVR31_20055900150X
  • Ferme
    Ferme Rosult - 340, 354 rue de la Cloyère - en village - Cadastre : 1830 C 112, 114 1912 2651, 2652 2003 AB 140, 141
    Historique :
    Le cadastre de 1830 indique une ferme de taille modeste située en retrait de la chaussée, dont les logis. L'explosion du 22 novembre 1943 a épargné les maçonneries du logis mais pas sa toiture qui
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    . La différence entre les deux époques de construction est ici particulièrement intéressante : les deux brique saillantes interrompu par les fers d'ancrage indique le niveau du plancher. Deux baies cintrées -guerre : les murs de brique sont édifiés sur une dalle de béton. La façade sur cour est régulièrement
1