Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calvaire ; mairie
    calvaire ; mairie Millonfosse - rue Roger-Salengro rue Henri-Barbusse - en village - Cadastre : 2007 A 368
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Ancienne "mairie-calvaire" de la commune, cet édifice est construit en 1853 selon les plans de Louis Dutouquet. Il ne sert cependant plus de mairie. En effet, son rez-de-chaussée est utilisé comme salle de mariage, et accueille également les associations locales.
    Illustration :
    Vue de la façade de la mairie. IVR31_20125902159NUCA Vue de trois quarts : façade de la mairie et élévation postérieure. IVR31_20125902160NUCA
  • calvaire, ferme actuellement école
    calvaire, ferme actuellement école Warlaing - Grande rue - en village - Cadastre : 2007 B 245
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'architecture de cet ensemble laisse à penser qu'il s'agit d'une ancienne ferme, composée d'un
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue générale de trois quarts. IVR31_20125901619NUCA Vue générale du calvaire adossé à l'ancienne grange, aujourd'hui salle de classe Vue générale de l'ancien logis, transformé en salle de classe. IVR31_20125901623NUCA
  • Calvaire, oratoires Sainte-Thérèse-de-Lisieux et Notre-Dame-de-Lourdes
    Calvaire, oratoires Sainte-Thérèse-de-Lisieux et Notre-Dame-de-Lourdes Bouvignies - route de Flines rue du Fief rue du Petit-Hem - en village - Cadastre : 2003 C 0967
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Un calvaire figure sur le plan des terres et de la seigneurie établi pour le marquis de Nédonchel en 1781 (AD Nord, Plan Douai 94). Celui visible aujourd'hui a été réalisé entre 1928 et 1930. Les robiniers ont été plantés en 1920 par Jules Durieux. Les chapelles disposées de part et d'autre de la croix portent une plaque commémorative mentionnant leur commanditaire, Jean-Baptiste Dubuissez, et la date de 1928. Les statues originelles de la Vierge Marie et saint Jean de la Croix ont été remplacées par une statue en plâtre de sainte Thérèse de Lisieux, offerte par Cécile Wartelle-Carpentier, et une statue de Notre-Dame de Lourdes offerte par Cécile Hadoux-Delrue. La croix du calvaire a été réalisée par le
    Référence documentaire :
    MONNIER, Bernard. Circuit des chapelles de Bouvignies. Bouvignies : Association Bouvignies hier et AD Nord : Série Cartes et Plans : Plan Douai 94.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'ensemble est situé sur une butte artificielle d'environ 20 m de diamètre et 4 m de haut, ceinte par un muret, plantée de robiniers faux-acacias, accessible par un escalier en pavés. Le calvaire est situé au sommet, les deux chapelles sont disposées de part et d'autre, de manière symétrique, légèrement en contre bas. La croix est en fonte (?), dressée sur un soubassement cimenté. Les chapelles sont de plan triangulaire (1,50 m de façade et de côté, 2,90 m de haut), sur un soubassement en ciment, élevées plaque de fondation en carreaux de faïence jaune, disparue sur la chapelle de gauche (sainte Thérèse de
    Localisation :
    Bouvignies - route de Flines rue du Fief rue du Petit-Hem - en village - Cadastre : 2003 C
    Titre courant :
    Calvaire, oratoires Sainte-Thérèse-de-Lisieux et Notre-Dame-de-Lourdes
    Vocables :
    Sainte-Thérèse-de-Lisieux Notre-Dame-de-Lourdes
  • Calvaire
    Calvaire Vred - rue du Calvaire - en village - Cadastre : 1192
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    En 1840-1841, la commune fait construire un calvaire "à l'extrémité du village de Vred, sur le côté de la route pavée qui conduit à Marchiennes par le pont Mouy". L'architecte douaisien Delval soumet un projet à l'entrepreneur Chabaux pour les travaux de construction. Le coût global s'élève alors à 694,82 francs. Suite aux dommages de la Première Guerre mondiale, plusieurs des bâtiments communaux sont restaurés, dont le calvaire. En 1923 des travaux sont effectués par l'entreprise de Désiré Sauthieux, sous la direction de l'architecte Jean Goniaux. Il est procédé au blanchissage des enduits et à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Simple construction de brique au plan semi-circulaire, le calvaire de Vred est pourvu d'une abside en cul-de-four dans laquelle prend place une croix, à l'ouverture en plein cintre couronnée d'un postérieure est animée de contreforts.
    Illustration :
    Vue générale de face. IVR31_20125902186NUCA Vue générale de trois quarts. IVR31_20125902187NUCA
1