Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 160 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Vulgan
    Église paroissiale Saint-Vulgan Lens - route de Lille - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La chapelle Notre-Dame-des-Mines, construite par la Société des Mines de Lens en 1922, desservait , construit par l'abbé Fernand Pentel, architecte de l'évêché d'Arras, en 1961-1962.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Canton :
    Lens-Nord-Est
    Description :
    l'abbaye de Wisques (Pas-de-Calais). L'église Saint-Vulgan est un édifice cylindrique en brique couvert par une coupole en voile de béton. Elle est prolongée par un corps de bâtiment de plan rectangulaire abritant la chapelle de semaine , qui peut s'ouvrir sur l'autel, des salles de catéchisme et la sacristie. La nef est éclairée par une bande de vitraux en dalle de verre éclaté courant sous la corniche, due au Père Pierre Cholewka, de
    Localisation :
    Lens - route de Lille - en ville
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Eglise paroissiale du Saint-Curé-d'Ars
    Eglise paroissiale du Saint-Curé-d'Ars Arras - rue de Provence - en ville - Cadastre : 2005 AS 64
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    souscriptions. L'église est réalisée en 1959-1960 sur les plans de l'architecte Jean Gondolo, assisté de Jacques
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    par le Père Pierre Cholewka, de l'abbaye de Wisques (Pas-de-Calais). La façade dotée d'un large auvent L'église du Saint-Curé-d'Ars est la première église de France totalement conçue en bois lamellé -collé. La charpente couverte d'ardoise descend jusqu'au sol, évoquant la tente de Dieu au milieu des hommes. Les murs gouttereaux et de façade sont formés d'une bande ininterrompue de dalles de verre conçue est ornée d'une grande verrière et d'un mât de 18 mètres de haut portant la croix.
    Localisation :
    Arras - rue de Provence - en ville - Cadastre : 2005 AS 64
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Sainte-Elisabeth
    Église paroissiale Sainte-Elisabeth Lens - route de Béthune rue du Père Joseph Puchala - en ville - Cadastre : 2013 AV 01 305
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    terrain est acheté au groupe de Lens des Houillères du Pas-de-Calais. La construction de l'église, confiée aux architectes Jacques Durand et Andrzej Kulesza, est financée par le comité paroissial de Sainte -Elisabeth. L'église, achevée en 1967, est particulièrement destinée aux immigrés polonais de la région de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    L'église, de plan rectangulaire, s'ouvre sur un vaste parvis qui l'isole de la route de Béthune. Sa structure est constituée de deux volumes triangulaires aux pointes opposées, superposés. L'un est élevé en . La couverture est en tôle d'acier galvanisé. Le revêtement intérieur des murs et de la couverture est en lame de bois. La nef peut accueillir 400 personnes.
    Localisation :
    Lens - route de Béthune rue du Père Joseph Puchala - en ville - Cadastre : 2013 AV 01 305
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Couvrements :
    lambris de couvrement
  • Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens
    Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens Blangerval-Blangermont - R.D. 109 - en ville - Cadastre : 2005 A2 64
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    . Elle est reconstruite par l'architecte d'Avion (Pas-de-Calais) Paul Pamart entre 1960 et 1964. Les L'ancienne église de Blangerval, datant de 1875, est détruite pendant la Seconde Guerre mondiale travaux sont entièrement financés par les dommages de guerre. Les communes de Blangerval et Blangermont
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    de ciment brut. Les deux pans de la couverture en tuile plate descendent très bas et se rétrécissent de la façade principale vers le chevet. Toutes les lignes de la nef, de plan triangulaire, convergent vers le chœur. Le plan et les formes de cette église, alliés au jeu des ouvertures teintées réparties sur les deux façades longitudinales, en font un lieu de culte intimiste, bien intégré dans le paysage
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Saint-Folquin
    Église paroissiale Saint-Folquin Wizernes - place de l' Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    cultuel reconstruit du Pas-de-Calais après la Seconde Guerre mondiale, en 1961-1965. L'ancienne église de Wizernes est endommagée par les bombardements de 1944 et arasée en 1951 devant relever la projection au sol de l'ancien édifice. Le conseil municipal revient sur sa première décision et propose de reconstruire l'église à un nouvel emplacement, à 200 mètres de l'ancienne église . L'église de Wizernes, conçue par l'architecte audomarois Francis Lemaire, est le dernier établissement
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église en brique et béton armé, de plan rectangulaire, est un vaste édifice en forme de tente . Les deux longs pans de sa toiture, couverts de tuile plate, sont en effet très imposants. Le fronton triangulaire en béton armé enduit et peint en blanc prend appui lourdement sur les piliers de la façade encadrant l'entrée. Un clocher construit hors œuvre jouxte l'édifice. A l'intérieur, l'espace de la nef est
    Localisation :
    Wizernes - place de l' Eglise - en ville
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Croix-en-Ternois - rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2005 B 308-309
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église Saint-Martin de Croix-en-Ternois est partiellement détruite au cours de la Seconde Guerre mondiale. L'architecte René Hosxe est chargé de sa reconstruction qui s'étend de 1955 à 1959, en conservant
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le clocher et certains pans de mur de l'ancienne église sont conservés. Ainsi, la nouvelle église en brique intègre l'ancien clocher au niveau de la première travée de la nef. L'édifice de plan rectangulaire est couvert de deux longs pans à forte pente. Les quatre travées de la nef sont scandées par des
    Localisation :
    Croix-en-Ternois - rue de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2005 B 308-309
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Eglise paroissiale Notre-Dame-du-Mont-Carmel
    Eglise paroissiale Notre-Dame-du-Mont-Carmel Éclimeux - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2010 A 393
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le village d'Eclimeux est sinistré à 85 % au cours de la Seconde Guerre mondiale. L'église, de même , reconstructeurs de nombreux villages et de leurs églises dans le Ternois. Elle est élevée entre 1956 et 1960.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église reconstruite est implantée sur la place centrale du village. C'est un bâtiment de plan rectangulaire, couvert de deux pans, en cuivre, à faible pente. Il est élevé avec une armature en béton armé qui se prolonge au-delà de la façade principale, formant un auvent, et un remplissage de briques. Le clocher en brique, implanté hors oeuvre, est relié à l'édifice par un mur constitué de cubes de béton béton hélicoïdal, est située au revers de l'entrée. Les vitraux sont dus à Gabriel Loire.
    Localisation :
    Éclimeux - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2010 A 393
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue de la façade. IVR31_20156200128NUCA Vue de trois quart arrière. IVR31_20156200129NUCA Verrières de la nef. IVR31_20156200133NUCA
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-Toute-Joie
    Église paroissiale Notre-Dame-de-Toute-Joie Sainte-Catherine - chaussée Brunehaut - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église actuelle, reconstruite en 1956-1958, remplace un ancien édifice datant de 1930, lui-même IA62001306) , est financé grâce aux dommages de guerre.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Comme à Oeuf-en-Ternois (dossier IA62001306), l'église de Sainte-Catherine est une halle de plan rectangulaire couverte d'un toit à un seul pan. Elle est élevée en béton armé. Le revêtement de façade est réalisé en pierre de Saint-Vaast. L'implantation de l'église, contrainte par le plan d'alignement de la chaussée Brunehaut, est en retrait de la voie. Un clocher haut et fin attenant à la nef est situé à droite de l'entrée. L'unique vaisseau est éclairé par de larges verrières. Les vitraux sont dus à Claude
    Titre courant :
    Église paroissiale Notre-Dame-de-Toute-Joie
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Vocables :
    Notre-Dame-de-Toute-Joie
  • Église paroissiale Saint-Vaast
    Église paroissiale Saint-Vaast Frévent - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2005 XA 10
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    bombardement le 17 juillet 1944. Le conseil municipal envisage d'abord de restaurer les ruines de l'ancienne . Il adresse pour cela une demande de classement aux services des Beaux-Arts. C'est finalement la -Frédéric Battut et Robert Warnesson, installés à Saint-Pol-sur-Ternoise et auteurs de nombreux chantiers de la Reconstruction dans le Ternois. L'église de Frévent est reconstruite entre 1960 et 1965.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    long du pignon ouest et s'étend en se rétrécissant le long du mur nord jusqu'au niveau de la chapelle latérale. Le baptistère de plan rectangulaire, situé à l'angle nord-ouest de l'édifice, communique avec la déploie tout le long de la façade nord. L'entrée, très discrète, est percée dans le pignon occidental en L'église est élevée en béton armé et pierre de Bourgogne. Elle présente un unique vaisseau de plan rectangulaire et une chapelle de semaine disposée perpendiculairement au chœur. Une galerie surplombe la nef le chapelle latérale. Il est directement accessible de l'extérieur. A l'extérieur, une galerie couverte se pierre. Un campanile de 20 mètres de haut est construit hors œuvre. Les vitraux de l'église sont l’œuvre de Claude Blanchet. Le tabernacle et la croix d'autel sont conçus par R.C. Gagnard.
    Localisation :
    Frévent - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2005 XA 10
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale de la Nativité-de-Notre-Dame
    Église paroissiale de la Nativité-de-Notre-Dame Capelle-lès-Hesdin - rue de Crécy - en ville - Cadastre : 2010 D1 221
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    totale, qui sera retenu. L'architecte n'étant pas agréé pour des travaux de cette envergure, il fait L'église de Capelle-lès-Hesdin est détruite par les bombardements anglais en juin 1944. Le conseil municipal du village demande en 1955 au ministère de la Reconstruction et du Logement (MRL) l'autorisation de la reconstruire à l'identique, considérant qu'un tiers de l'église, dont le chœur, est encore debout. L'accord est obtenu mais quand la commune adhère à la coopérative de reconstruction La renaissance des clochers, cette dernière demande à l'architecte Auguste Legrand un plan de reconstruction
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église, de plan rectangulaire, a une structure en béton armé et un parement de pierre. Elle implanté à un angle de la façade. Un auvent en béton abrite l'entrée. Les vitraux ont été réalisés par Ripeau sur des cartons de Chapuis. Ce dernier a également dessiné une tapisserie pour le décor de l'église. Le bas-relief de façade, le Christ et le chemin de croix sont l’œuvre du sculpteur Louis
    Localisation :
    Capelle-lès-Hesdin - rue de Crécy - en ville - Cadastre : 2010 D1 221
    Titre courant :
    Église paroissiale de la Nativité-de-Notre-Dame
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Vocables :
    de la Nativité-de-Notre-Dame
  • Église paroissiale Saint-Michel
    Église paroissiale Saint-Michel Étaples - rue du Bac - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    prévoyait de dégager les alentours de l'édifice, n'a pas été entièrement respecté, l'église s'impose dans le L'église, de plan rectangulaire, est élevée en béton armé et revêtue de dalles de ciment. Elle est pente, comprenant une nef bordée de deux bas-côtés. Une tour-clocher est implantée à l'angle sud-est de l'édifice, tandis que l'angle sud-ouest est occupé par le baptistère de plan carré, directement accessible du porche. Les ouvertures sont réalisées grâce à l'encastrement de cubes de béton creux.
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-la-Paix
    Église paroissiale Notre-Dame-de-la-Paix Lillers - Rieux - rue de la Chapelle - en écart - Cadastre : 2013 AY 01 469
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église Notre-Dame-de-la-Paix est construite dans un petit hameau de Lillers éloigné du centre ville. Sa construction est initiée par le curé de la paroisse et réalisée par les habitants en 1957-1958.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    L'église du hameau de Rieux est un édifice au profil traditionnel, élevé en brique et couvert de
    Localisation :
    Lillers - Rieux - rue de la Chapelle - en écart - Cadastre : 2013 AY 01 469
    Titre courant :
    Église paroissiale Notre-Dame-de-la-Paix
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Vocables :
    Notre-Dame-de-la-Paix
  • Église paroissiale Saint-Piat
    Église paroissiale Saint-Piat Courrières - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2010 AK 119
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le village de Courrières est incendié par les Allemands le 28 mai 1940. De l'église datant de 1534
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    aménagée entre le clocher ancien et la chapelle de semaine. Celle-ci peut être intégrée à la nef, dont elle constitue alors un prolongement, par l'ouverture d'une cloison en accordéon. La nef, de plan trapézoïdal , comprend trois rangées de bancs tournés vers le chœur et l'abside, semi-circulaire. La composition en dalle de verre de la chapelle de semaine est due à Bertrand et Boutzen.
    Localisation :
    Courrières - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 2010 AK 119
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Détail de l'entrée et du baptistère. IVR31_20106200623NUCA
  • Église paroissiale du Sacré-Coeur
    Église paroissiale du Sacré-Coeur Étaples - avenue du Vieux-Moulin - en ville - Cadastre : 2005 AZ 104
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église du Sacré-Coeur est construite pour servir de lieu de culte et de réunion aux habitants des nouveaux quartiers d'Etaples, notamment ceux du lotissement La Dune au Vent, à l'initiative de l'association diocésaine d'Arras. Elle est conçue par l'architecte parisien Yves de Calan en collaboration avec
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    cellulaire. La toiture est composée de shingles collés sur des supports en bois. Divers équipements sont conçus par l'architecte en même temps que l'église : un logement pour un prêtre, un parking, une aire de jeu, une place. L'édifice de 300 places, inscrit dans un plan hexagonal, présente un agencement de volumes complexe. Absides et absidioles sont distribuées en étoile autour de l'autel, légèrement surélevé
    Auteur :
    [architecte] de Calan Yves
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue générale de l'édifice depuis l'avenue du Vieux Moulin. IVR31_20106200753NUCA Vue de l'entrée de l'édifice depuis le parvis. IVR31_20106200755NUCA
  • Église paroissiale Saint-Jacques
    Église paroissiale Saint-Jacques Enguinegatte - rue de Thérouanne - en ville - Cadastre : 2005 C 468
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    provisoire sert de lieu de culte de 1949 à l'inauguration de la nouvelle église, construite en 1959-1961 , d'après les plans, établis dès 1957, de l'architecte audomarois Joseph Philippe. Ce dernier, disciple de l'architecte Dom Bellot, est l'auteur de deux autres églises de la Reconstruction conçues sur le même plan, en brique, à Hazebrouck et Landrethun-le-Nord (voir dossiers IA59002609 et IA62001288).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    choix de cet emplacement, plutôt que celui de l'ancienne église, situé au milieu du cimetière, est opéré afin de faciliter l'acheminement des matériaux. L'église reconstruite est un vaste bâtiment de plan rectangulaire, couvert d'ardoise de Rimognes. La charpente est en fer et en sapin rouge. La structure est en béton armé, la maçonnerie en brique de parement de ton rouge. L'unique vaisseau est éclairé par des ouvertures verticales régulières. Le chœur est plus étroit que la nef. Le fronton triangulaire de la façade est percé d'une ouverture décorative. Un campanile est implanté hors œuvre, à un angle de la façade.
    Localisation :
    Enguinegatte - rue de Thérouanne - en ville - Cadastre : 2005 C 468
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Saint-Pierre
    Église paroissiale Saint-Pierre Audinghen - R.D. 940 - en ville - Cadastre : 2005 AH 122, 123
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'église d'Audinghen est construite pour remplacer celle détruite au cours des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. L'architecte Alexandre Colladant réalise pour la commune les plans de la nouvelle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église Saint-Pierre est reconstruite à l'emplacement de l'ancienne, dans l'enceinte du cimetière , occupant la base du triangle. L'architecture comme le décor de l'église sont empreints de symbolisme chrétien. L'appareillage extérieur des murs en brique présente des saillies en forme de croix. Le baptistère accessible directement de l'entrée est entouré d'un bassin rempli d'eau. Une ouverture zénithale éclaire l'autel. Le volume de l'édifice s'étoffe vers l'est, en largeur aussi bien qu'en hauteur, donnant l'impression d'un élan vers le chœur. La fresque ornant l'abside à fond plat est l’œuvre de Geneviève d'Andréis , future épouse de l'architecte Alexandre Colladant. Le coq et le chemin de croix sont dus au sculpteur Marc Barbezat. Le mobilier liturgique est exécuté par le sculpteur Eugène Gallé d'après les plans de l'architecte. Les vitraux encadrant le sanctuaire sont l’œuvre, l'un d'Alexandre Colladant, l'autre de
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue de l'accès au cimetière : Christ en croix et mur de clôture. IVR31_20106200664NUCA Vue du choeur : la peinture murale de Geneviève d'Andreis. IVR31_20106200675NUCA Vue de l'autel. IVR31_20106200673NUCA Détail d'un ambon et du banc de communion. IVR31_20106200671NUCA Détail des portes : bouton de tirage. IVR31_20106200684NUCA
  • Église paroissiale Saint-Henri
    Église paroissiale Saint-Henri Libercourt - boulevard Faidherbe - en ville - Cadastre : 2005 AL 208
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Une chapelle est ouverte au culte en 1923 au milieu des cités de la Compagnie des Mines de la fosse 5. L'église fait partie d'un programme comprenant plusieurs bâtiments répartis sur un terrain boisé. Les architectes Jean-Frédéric Battut et Robert Warnesson s'inspirent pour le dessin de l'église du pavillon anglais de l'Exposition universelle de Bruxelles de 1958.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    Le programme du centre paroissial de Libercourt comprend une église de 450 places, un presbytère , une salle paroissiale, des salles de catéchisme, un parking. L'église se distingue des autres de deux voies de passage. Son plan s'articule autour de deux octogones emboîtés l'un dans l'autre . L'édifice, de plan allongé, présente six pans de murs en brique. Il est couvert de longs pans en ardoise
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Saint-Nicolas
    Église paroissiale Saint-Nicolas Calais - ZUP de Beau-Marais - place de l' Eglise - en écart - Cadastre : 2005 CE 201
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Une nouvelle paroisse est érigée dans la ZUP est de Calais, développée pour le logement des ouvriers des usines sidérurgiques de Dunkerque. Les autorités religieuses prévoient d'abord un centre
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Canton :
    Calais-Est
    Description :
    terrasse. Implanté au milieu de la ZUP de Beau-Marais, son volume s'intègre discrètement à l'ensemble des hauts immeubles de logement collectif. Il comprend un sanctuaire, quatre salles de réunion et un , marqué par la présence d'une grande verrière en dalle de verre.
    Localisation :
    Calais - ZUP de Beau-Marais - place de l' Eglise - en écart - Cadastre : 2005 CE 201
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Marck - impasse Saint-Martin - en ville - Cadastre : 2002 AE 54
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    bombardements alliés lors de la libération du territoire le 28 septembre 1944. Dès 1948, la municipalité confie les travaux de reconstruction à l'architecte calaisien Maurice Suaudeau. Les travaux, financés par les dommages de guerre, sont menés entre 1958 et 1964.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Canton :
    Calais-Est
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    l'emplacement de l'ancienne église dans le cimetière, puis à l'écart pour être d'un accès plus facile. L'église est donc édifiée en bordure du cimetière, face à la place de la mairie. L'édifice s'inscrit dans un s'interrompt au nord. Cette ceinture comprend un porche couvert, un bas-côté, un hall, une sacristie, un bureau , une chaufferie. Le baptistère est situé sous le clocher, implanté hors œuvre. Les vitraux en dalle de verre sont dus à Gabiel Loire. La fresque du chœur est l’œuvre de Geneviève Colladant-d'Andréis.
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue de l'entrée. IVR31_20106200718NUCA
  • Église paroissiale Saint-Amé
    Église paroissiale Saint-Amé Annay - rue Louis-Morel - en ville - Cadastre : 2005 AL 31
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    . Entièrement financé par les dommages de guerre, l'édifice est élevé entre 1958 et 1960.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Canton :
    Lens-Nord-Est
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    partie sur les fondations de l'ancienne église. Elle comprend une large nef, un chœur, une sacristie et de verre éclaté. Un haut clocher fait la jonction entre l'entrée et le baptistère.
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
1 2 3 4 8 Suivant