Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Notre-Dame-des-Malades
    Eglise paroissiale Notre-Dame-des-Malades Saint-Amand-les-Eaux - rue Gustave Delory - en ville - Cadastre : 2005 AT 939
    Historique :
    Une chapelle Notre-Dame-des-Malades existait à Saint-Amand-les-Eaux dès le 13e siècle. Détruite à la Révolution, elle ne fut jamais remplacée. Seuls les locaux des oeuvres servant de lieu de culte
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive droite
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - rue Gustave Delory - en ville - Cadastre : 2005 AT 939
  • Maison-atelier de menuisier
    Maison-atelier de menuisier Sars-et-Rosières - 13 rue du Perroquet - en village - Cadastre : 1830 A 369 1913 468-470 2003 A 1055
    Historique :
    plan de reconnaissance des chemins ruraux sur lequel figurent les deux bâtiments). L'appentis situé de
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    permettaient de faire entrer les planches destinées à être mises à sécher dans le comble. L'accès à l'atelier depuis la rue se fait par une porte plus large que les autres baies, située sur le même mur pignon du
  • Hôtel de ville
    Hôtel de ville Mortagne-du-Nord - Cadastre : 2008 U1664
    Historique :
    Les premiers documents d'archives conservés relatent des réparations effectuées sur un édifice qui ) et proposé par les architectes parisiens Fernand Baud et Marcel Coquet. La plaque commémorative aux Martin : « il présente toutes les qualités pour le faire : ancien lauréat de l'école Nationale des BA fêtes indépendante, pouvant accueillir 500 personnes, en ciment. » (AD Nord 2O421/197). Les tribunes
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive droite
    Description :
    de l´Escaut. Les cartes postales anciennes montrent un édifice à cinq travées, s´élevant sur deux niveaux, en brique, couvert d´une croupe en ardoise. Les détails étaient soignés : l´élévation antérieure la travée centrale et les angles. Cette mise en oeuvre pourrait dater de la fin du XVIIIe siècle. La l'arrière. L'édifice est en brique et pierre pour le décor, les bandeaux et les clefs, couverte d'une croupe en ardoise. De volume assez ramassé, la construction est rythmée par les formes des ouvertures, en
    Illustration :
    Dessin du projet des médaillons représentant les soeurs Fernig, Carmelino Cagna sculpteur (AD Nord
1