Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 94 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Appareil de Tyndall détourné
    Appareil de Tyndall détourné Tourcoing - 80 Boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Matériaux :
    fonte de fer
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de démonstration en mécanique
    Description :
    L’appareil de Tyndall est normalement conçu pour produire de la chaleur par frottement en faisant tourner, grâce à une roue équipée d'une chaîne de transmission, un petit tube en laiton enserré dans une à cause du frottement et se transmet de l'eau, celle-ci se dilate, faisant ainsi sauter le bouchon effets de la force centrifuge (force agissant sur un corps ayant une trajectoire curviligne et tendant à l'éloigner du centre de rotation selon un axe perpendiculaire) : - vase tulipe : on met un peu d'eau dans le vase et on le met en rotation. L'eau "quitte" le fond du vase pour monter le long de la paroi et peut même être éjectée du vase si la vitesse de rotation est suffisante. - ballon avec col : on met un peu haut en fonction de la vitesse de rotation. Cependant, même si cette dernière est très élevée, l'eau ne sort pas du ballon mais forme une sphère complète. - anneaux concentriques : un petit anneau est rotation du grand anneau s'accélère, le point de suspension du petit anneau décrit un cercle autour de son
    Titre courant :
    Appareil de Tyndall détourné
    Dimension :
    h 21.0 cm régulateur de Watt la 26.0 cm régulateur de Watt (bars en extension) h 9.0 cm appareil de Tyndall l 54.0 cm appareil de Tyndall d 18.0 cm appareil de Tyndall (roue)
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    Instrument de démonstration en mécanique (force centrifuge). Début XXème siècle
    Illustration :
    Appareil de Tyndall avec un régulateur de Watt IVR31_20145900157NUC4A Appareil de Tyndall avec des cerceaux emboités IVR31_20145900162NUC4A Appareil de Tyndall avec tige et boules en bois IVR31_20145900161NUC4A Appareil de Tyndall avec vase tulipe IVR31_20145900155NUC4A Appareil de Tyndall avec ballon IVR31_20145900156NUC4A Appareil de Tyndall avec anneaux concentriques IVR31_20145900158NUC4A Appareil de Tyndall avec disque sur tige à ressort IVR31_20145900164NUC4A Appareil de Tyndall avec pendule IVR31_20145900159NUC4A Appareil de Tyndall avec tubes inclinés IVR31_20145900160NUC4A
  • Roue de Maxwell
    Roue de Maxwell Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La roue porte le nom de son inventeur, James Clerck Maxwell, physicien écossais (1831 – 1879 électriques et magnétiques se propagent dans l'espace sous la forme d'une onde et à la vitesse de la lumière.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Matériaux :
    fonte de fer
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de démonstration de phénomènes physiques
    Description :
    La roue de Maxwell est un système permettant de montrer la transformation de l'énergie potentielle (énergie que possède un objet du fait de son interaction avec la Terre, et qui augmente avec l’altitude) en énergie cinétique (énergie que possède un objet du fait de son mouvement et qui augmente lorsque la auquel une roue métallique ajourée en laiton et fonte est suspendue par deux cordelettes de même longueur derniers s’enroulent de nouveau, forçant ainsi la roue à remonter. Il y a donc conversion de l’énergie , elle absorbe de l’énergie cinétique (car sa vitesse augmente) et perd de l’énergie potentielle (car la hauteur diminue). Lorsque la roue remonte, elle cède de l’énergie cinétique (sa vitesse ralentit) au profit d’une augmentation de l’énergie potentielle (puisqu'elle reprend de la hauteur). La somme des
    Titre courant :
    Roue de Maxwell
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    Instrument de démonstration de phénomènes physiques. Constructeur : Emile DEYROLLE. Fin XIXème
    Illustration :
    Roue de Maxwell IVR31_20145900188NUC4A
  • Ballon à clochette
    Ballon à clochette Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    La platine de la machine pneumatique porte le nom du fabricant : A. Role
    Historique :
    Aucune indication ne permet de dater la fabrication de cet instrument de manière précise, mais il figure nommément dans une facture adressée par le fabricant au lycée et datée de juin 1888, pour le prix de 25 francs. Il fait partie des instruments répertoriés comme indispensables dans le "Catalogue du matériel scientifique des lycées et collèges de garçons" édité par le Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts de 1884. Il y est mentionné page 23, sous l'intitulé "ballon à clochette", pour la somme de 23 francs...
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de démonstration en acoustique
    Description :
    Cet objet est composé de deux parties : un ballon en verre transparent dans lequel une petite trouve une monture en laiton équipée d'un robinet qui va permettre d'isoler le contenu du ballon de son environnement. Cet instrument a une fonction didactique. Il sert à montrer que le son ne se propage pas dans le ballon un autre gaz que de l'air afin de montrer que la puissance du son diffère en fonction de
    Emplacement dans l'édifice :
    Cabinet de physique du lycée
    États conservations :
    Objet conservé dans le laboratoire de physique du lycée
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    Instrument de démonstration en acoustique. Constructeur : A. Rôle Fin XIXème siècle.
    Illustration :
    Facture de A. Role, fabricant de matériel pour les sciences IVR31_20145902428NUC4A
  • Spectroscope à vision directe
    Spectroscope à vision directe Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    cuve à faces parallèles en verre que l'on place entre une source de lumière blanche et la fente pour rayonnement provient directement d’une source lumineuse, le spectre observé est appelé spectre d’émission de radiations, le spectre observé est appelé spectre d’absorption de la substance. Le spectre produit est d'autant plus pur que la fente par laquelle la lumière pénètre est étroite mais l'intensité lumineuse de optimal. L'instrument de mesure permettant d'obtenir un spectre est appelé spectromètre ou spectroscope décomposition de la lumière blanche (c'est à dire celle produite par le soleil ou la flamme d'une bougie) en trois siècles plus tard que Newton met en évidence que le prisme ne transforme pas la lumière blanche en raies colorées mais rend le spectre visible. A partir de ce moment, les expériences vont se multiplier "Catalogue du matériel scientifique des lycées et collèges de garçons" édité par le Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts de 1884, au prix de 60 francs pour le petit modèle. Il est également
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Matériaux :
    fonte de fer
    Référence documentaire :
    Maison Jules Duboscq : Historique et catalogue de tous les instruments d'optique supérieure appliqués aux sciences et à l'industrie, 1885 Maison Jules Duboscq. Historique et catalogue de tous les Maison Jules Duboscq : Historique et catalogue de tous les instruments d'optique supérieure appliqués aux sciences et à l'industrie, 1889 Maison Jules Duboscq. Historique et catalogue de tous les
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Description :
    Le spectroscope à vision directe utilise des prismes d'Amici (du nom de leur inventeur en 1856 ). Ceux-ci consistent en une alternance de 3, 5 ou 7 prismes en crown (verre silicate alcalin) en nombre contenant de l'oxyde de plomb) en nombre pair, qui redressent les rayons lumineux sans détruire la dispersion. Les rayons lumineux pénètrent dans le prisme multiple par l'intermédiaire d'une fente de largeur tripode en fonte, se compose donc de trois tubes en laiton enfermant des prismes et lentilles en verre faisceau de rayons parallèles à partir d'une source de lumière diffuse et qui donne son nom à l'ensemble du tube) qui contient la série de prismes d'Amici, une lunette pour observer le phénomène et un second collimateur équipé d'un micromètre (échelle graduée, qui permet de comparer les spectres émis par des sources lumineuses différentes, obtenue en projetant sur la face de sortie du prisme l’image virtuelle d’une mire rotule, qui permet d'orienter l'ensemble lunette + collimateur dans l'axe de la source lumineuse à
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Spectroscope à vision directe : gravure du catalogue de la maison Duboscq IVR31_20155901361NUC4A Schéma de fonctinonement d'un spectroscope à vision directe IVR31_20155901353NUD
  • Appareil de Chardin
    Appareil de Chardin Tourcoing - 80 Boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    dispose pas de formation médicale mais était vraisemblablement fabricant d'appareils scientifiques, décide égyptienne (traitement des migraines, de la goutte, des contractures musculaires...) en utilisant des l'électrisation en des points précis est produit le même effet, l'utilisation thérapeutique de l'électricité se répand dans toute l'Europe à partir de la fin du XVIIIe siècle. On l'utilise pour soigner des maladies mentales, des maux de tête, des contractures, des problèmes d'articulation, des maladies de peau... avec plus ou moins de succès. L'intérêt diminue peu à peu pour renaitre dans la seconde moitié du XIXème l'électrothérapie dans des traitements de rééducation musculaire ou de certaines pathologies mentales. L'utilisation de ces traitements s'étend rapidement des hôpitaux aux médecins de ville puis aux particuliers. Le de faire de la fabrication de ces appareils son fonds de commerce. Il en préconise l'utilisation pour , banni de la médecine". Le traitement doit tout de même durer 6 à 10 heures par nuit, le nombre de nuit
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    médicale, ramenant tous les principes de l’électrothérapie en un seul servant de base à la méthode spéciale
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de démonstration en électrodynamique
    Description :
    Un petit coffret en acajou contient une pile au bichromate de potassium (flacon cubique en mettre la pile au repos, une bobine d'induction, un interrupteur, deux électrodes et trois bornes de combinaisons permettent de choisir l'intensité du courant). La partie basse du coffret permet de ranger le mode d'emploi de l'appareil, les électrodes et un excitateur "olivaire" (en forme d’olive). L'appareil s'utilise
    Titre courant :
    Appareil de Chardin
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    Instrument de démonstration en électrodynamique. Constructeur : Charles CHARDIN. Fin XIXème siècle.
    Illustration :
    Appareil de Chardin : vue générale IVR31_20145900223NUC4A Appareil de Chardin - Pile IVR31_20145900226NUC4A Appareil de Chardin - pile IVR31_20145900227NUC4A Appareil de Chardin - Pile IVR31_20145900228NUC4A Appareil de Chardin - Pile IVR31_20145900229NUC4A Appareil de Chardin - Mode d'emploi page 1 IVR31_20145900230NUC4A Appareil de Chardin - Mode d'emploi page 2 IVR31_20145900233NUC4A Appareil de Chardin - Mode d'emploi page 3 IVR31_20145900232NUC4A Appareil de Chardin - Mode d'emploi page 4 IVR31_20145900231NUC4A
  • Spectroscope horizontal
    Spectroscope horizontal Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    cuve à faces parallèles en verre que l'on place entre une source de lumière blanche et la fente pour rayonnement provient directement d’une source lumineuse, le spectre observé est appelé spectre d’émission de radiations, le spectre observé est appelé spectre d’absorption de la substance. Le spectre produit est d'autant plus pur que la fente par laquelle la lumière pénètre est étroite mais l'intensité lumineuse de optimal. L'instrument de mesure permettant d'obtenir un spectre est appelé spectromètre ou spectroscope décomposition de la lumière blanche (c'est à dire celle produite par le soleil ou la flamme d'une bougie) en trois siècles plus tard que Newton met en évidence que le prisme ne transforme pas la lumière blanche en raies colorées mais rend le spectre visible. A partir de ce moment, les expériences vont se multiplier Robert Bunzen en 1859. Il figure page 26 du "Catalogue du matériel scientifique des lycées et collèges de garçons" édité par le Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts de 1884, sous l'intitulé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Matériaux :
    fonte de fer
    Référence documentaire :
    Maison Jules Duboscq : Historique et catalogue de tous les instruments d'optique supérieure appliqués aux sciences et à l'industrie, 1885 Maison Jules Duboscq. Historique et catalogue de tous les Maison Jules Duboscq : Historique et catalogue de tous les instruments d'optique supérieure appliqués aux sciences et à l'industrie, 1889 Maison Jules Duboscq. Historique et catalogue de tous les
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Description :
    Ce spectroscope, qui repose sur un pied tripode en fonte, se compose de trois tubes en laiton convergente, qui permet d'obtenir un faisceau de rayons parallèles à partir d'une source de lumière diffuse et collimateur équipé d'un micromètre (échelle graduée, qui permet de comparer les spectres émis par des sources lumineuses différentes, obtenue en projetant sur la face de sortie du prisme l’image virtuelle d’une mire du collimateur, permet d'obtenir le spectre d'une seconde source de lumière simultanément à celui produit en passant par le prisme principal (et donc de les comparer). Les fentes de largeur variable du s'écartent latéralement grâce à une petite molette. Le micromètre est éclairé par une source de lumière annexe et on place devant le collimateur la source de la lumière que l'on souhaite étudier, et dont le : "spectroscope horizontal à un prisme en flint de 60° réglé à la déformation minimum pour la raie D, lunette , deux bruleurs à gaz, un bec de gaz pour éclairer le micromètre. Cet instrument convient aux
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Spectroscope horizontal : gravure du catalogue de la maison Duboscq IVR31_20155901360NUC4A Schéma de fonctionnement d'un spectroscope horizontal IVR31_20155901354NUD
  • Appareil de Van Hope
    Appareil de Van Hope Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    lui a permis de prouver que l'eau atteint son maximum densité à 4°C. Le nom de cet instrument est passé dans le langage courant sous le nom d'appareil de Van Hope à une époque récente... En effet, il est signalé dans le "Catalogue du matériel scientifique des lycées et collèges de garçons " de 1884, à la page 16 sous l’intitulé "appareil de Hope pour le maximum de densité de l'eau", au prix de 22 francs. Il est impossible de dater avec précision les deux modèles encore au lycée, car ils ne portent de physique du lycée en 1885, mais la démonstration a continué à être pratiquée tout au long du XXème paillasse de la salle de physique sur un cliché de 1956 ! Seule l'étiquette manuscrite posée sur l'un d'eux donne une idée de sa date. L'appareil de Van Hope, encore au programme il y a une quarantaine d'année
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de mise en évidence des dilatations
    Description :
    Une éprouvette à pied est entourée à mi-hauteur par un manchon métallique en forme de coupelle . Elle est percée de deux trous situés respectivement au-dessus et au-dessous du manchon destinés à accueillir des thermomètres. C'est un appareil didactique, qui permet de montrer l'évolution de la dilatation de l'eau en fonction de la température. L'expérience se déroule de la manière suivante : on remplit le tube d'eau à température ambiante tandis que le manchon est rempli de glace pilée, ce qui
    Titre courant :
    Appareil de Van Hope
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    Instrument de mise en évidence des dilatations. Fin XIXème siècle.
    Illustration :
    Appareil de Van Hope IVR31_20145900170NUC4A Amphithéâtre de physique IVR31_20145902462NUC4A
  • Demi lentille de Billet
    Demi lentille de Billet Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Félix Billet, né en 1808 à Fismes (Marne) et mort à Dijon en 1882 est un parangon du professeur de qui implique qu'au cours de sa formation, il a appris à fabriquer les appareils qui lui seront poursuit ses recherches au côté de l'enseignement, répondant aux encouragements adressés aux agrégés par le Ministère de l'Instruction Publique. Il est nommé, dès sa sortie de l’École Normale, professeur dans les grands lycées de province pendant 8 ans : Nancy, Marseille, Rouen et enfin Dijon, où il deviendra professeur de faculté à 39 ans. C'est dans le cadre de ses recherches sur l'optique physique (dont il publie objet, d'abord conçu pour être un instrument de recherche, est ensuite utilisé dans les lycées comme
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    instrument de démonstration en optique
    Stade de création :
    oeuvre de série
    Description :
    cercle permettent de modifier l'écartement des deux parties de la lentille. L'ensemble est monté sur une -lentille de Billet est un appareil didactique, c'est-à-dire conçu dans un but pédagogique afin de montrer ou de vérifier les lois de la physique. Il s'agit ici d'obtenir deux images réelles d'une même fente et de montrer les interférences qui existent entre les deux images ainsi créées. Les interférences deux demi-lentilles sont inclinées et écartées de manière plus ou moins importante à l'aide de la vis interférences avec les rayons provenant de la source lumineuse. Cette dernière est placée dans l'axe de la lentille. Chaque demi-lentille donne de la source lumineuse une image réelle, c'est-à-dire crée deux nouvelles sources lumineuses. Les interférences sont situées dans la partie commune de ces deux nouveaux
    Emplacement dans l'édifice :
    Cabinet de physique du lycée
    Titre courant :
    Demi lentille de Billet
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Demi lentille de Billet IVR31_20145900190NUC4A Shéma de fonctionnement de la bilentille IVR31_20145903286NUD
  • Planche pédagogique : le glacier
    Planche pédagogique : le glacier Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    planche. Cependant, aucune précision de contenu n'est apportée, ce qui ne permet pas de faire le lien avec de la planche et son thème principal. La caverne à ossements n'en fait pas partie. Une soixantaine de es Archives Communales de Tourcoing conservent une facture de la maison Deyrolle, datée de juin 1888, mentionnant l'acquisition par la ville pour le lycée de 69 tableaux, au prix de 6 francs chaque les planches encore conservées au lycée. On retrouve également mention de 28 planches du musée
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Le panneau porte la mention "géologie", mais sans précision du numéro de la planche. Éditée par en bas. Elles permettent d'une part de suspendre le panneau, et d'autre part de faire un poids qui le
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Squelette de tête de dauphin
    Squelette de tête de dauphin Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Titre courant :
    Squelette de tête de dauphin
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Squelette de tête de dauphin IVR31_20145900251NUC4A
  • Reliefs géologiques en plâtre
    Reliefs géologiques en plâtre Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    ", ainsi qu'un numéro de référence. Description des modèles de la photographie 1 (4 reliefs) : - arrière , divers profils, circulation de l'eau souterraine - avant gauche : référence n° 3. Action du ruissellement : cheminées de fées, crêtes d'érosion, érosion et sédimentation fluviales - avant droit : référence n° S 5 Description des modèles de la photographie 2 (3 reliefs) : - arrière gauche : référence n° 2. Torrent : bassin de réception, cône de déjection - arrière droit : référence n° 7. Formation du relief actuel : rapport entre le relief ancien et le relief actuel. - avant : référence n° S 1. Action de la mer : érosion marine, bacs de galets, dunes, formation d'une anse
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Facture de la maison Delagrave pour des reliefs géologiques en plâtre IVR31_20145902414NUC4A Etiquette de la maison Nérée Boubée IVR31_20165900549NUCA
  • Insectes naturalisés
    Insectes naturalisés Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Echantillons de bois
    Echantillons de bois Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Les 4 échantillons portent, sur la base, le nom de leur essence ainsi que celui du fournisseur. Il s'agit de chêne liège, de chêne, de bouleau et d'agave, proposés par la maison Deyrolle.
    Titre courant :
    Echantillons de bois
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Echantillons de bois IVR31_20145900280NUC4A Etiquette de la maison deyrolle IVR31_20165901169NUCA
  • Planche pédagogique : coléoptère
    Planche pédagogique : coléoptère Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    La planche coléoptère est la n° 37 de la série. Elle a été dessinée par Pfurtscheller vers 1924. Il
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Le tableau mural représente un coléoptère "écorché", aux différentes étapes de sa vie. Il est bois vernis en haut et en bas. Elles permettent d'une part de suspendre le panneau, et d'autre part de
    États conservations :
    altération de l'épaisseur de la matière
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Modèle d'anatomie clastique du Docteur Auzoux : larynx, trachée et bronches
    Modèle d'anatomie clastique du Docteur Auzoux : larynx, trachée et bronches Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Naturelle dans les lycées et les établissements qui ne s'occupent pas d'une manière spéciale de l'art de La facture conservée aux archives municipales de Tourcoing relative à cette acquisition porte la date du 8 décembre 1887. La pièce a donc été acquise deux ans après l'ouverture du lycée, au prix de 50 francs. Le larynx avec la trachée est mentionné dans le catalogue Auzoux de 1853 où il porte le numéro 27 . Il est signalé comme faisant partie des pièces nécessaires "pour l'enseignement de l'Histoire guérir". La description est la suivante : "Larynx de grande dimension, cartilages, muscles, vaisseaux et , le modèle est vendu 30 francs... A titre de comparaison, en 1839, le petit larynx, qui ne comprend ni trachée ni bronches, est vendu à 10 francs pour un coût de fabrication, constitué essentiellement par du temps de travail, estimé à 2,25 francs. Pour cette pièce, il fallait 1 jour d'ajustage (qui pour ce /2 journée de peinture. L'étude des commandes pour l'étranger honorées par les établissements Auzoux
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013. AUZOUX, Louis, Thomas, Jérôme. Notice sur les préparations artificielles de M. Auzoux, docteur en AUZOUX, Louis, Thomas, Jérôme. Leçons élémentaires d'anatomie et de physiologie humaine et comparée RUIZ, Guillaume. Les modèles en papier mâché du docteur Auzoux au musée de l’École Vétérinaire d'Alfort. Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue devant la Faculté de médecine de Créteil, 2010 CHANAL, Nicolas. L'anatomie clastique de Louis Auzoux, une entreprise au XIXème siècle. Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue devant la faculté de médecine de Créteil, 2014. theses.vet Auzoux au musée de l'Ecole Vétérinaire d'Alfort RUIZ, Guillaume, DEGUEURCE, Christophe. Les modèles d'anatomie clastique du docteur Auzoux au musée de l’École Vétérinaire d'Alfort. Bulletin de la société française d'histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 2009, n°9.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    issu de l'imprimerie composé de 50% de bismuth, 25% de plomb et 25% d'étain, installé ensuite dans un support en bois qui en épouse la forme. Ce support permet au moule de résister à la pression qu'il subit pendant la seconde phase de la réalisation des pièces. Une fois le moule réalisé, le "cartonneur" le tapisse de plusieurs épaisseurs, jusqu'à 12, de papier découpé en petits morceaux enduits avec de la colle "terre", un mélange de papier, de colle de farine, de liège, de filasse hachée et de blanc de Meudon. Les deux parties du moule, celle inférieure et celle supérieure qui représentent les deux faces de chaque séchage complet afin de pouvoir retirer le moulage sans qu'il adhère au moule. Une fois démoulée, la pièce les autres et procède au "ra-papillotage", c'est à dire recouvre le modèle d'une couche de papier fin qui va servir de support à la peinture. Il installe aussi les systèmes de fixation des pièces entre avec des fils de fer entourés de filasse encollée. Les nerfs sont réalisés avec du chanvre peigné, et
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    beaucoup moins couteux et beaucoup plus solides que les modèles en cire, qui de plus ne sont pas démontables et ne permettent pas de voir comment les différents pièces anatomiques s'articulent ente elles. Le mâché peint, ne nécessitent plus de restes humains. Ils peuvent être produits en série et sont donc produire ces pièces, selon la même technique et dans les mêmes moules jusqu'en 2002. Le lycée Gambetta de
  • Planche pédagogique : squelette de la chauve - souris
    Planche pédagogique : squelette de la chauve - souris Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    planche. Cependant, aucune précision de contenu n'est apportée, ce qui ne permet pas de faire le lien avec de la planche et son thème principal. La caverne à ossements n'en fait pas partie. Une soixantaine de Les Archives Communales de Tourcoing conservent une facture de la maison Deyrolle, datée de juin 1888, mentionnant l'acquisition par la ville pour le lycée de 69 tableaux, au prix de 6 francs chaque les planches encore conservées au lycée. On retrouve également mention de 28 planches du musée
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Planche de la série zoologie. Le numéro n'est pas précisé. Éditée par Deyrolle et imprimée par d'une part de suspendre le panneau, et d'autre part de faire un poids qui le tende lorsqu'il est
    Titre courant :
    Planche pédagogique : squelette de la chauve - souris
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Planche pédagogique : squelette de la chauve - souris IVR31_20145902264NUC4A
  • Planche pédagogique : mammifères du terrain tertiaire
    Planche pédagogique : mammifères du terrain tertiaire Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    planche. Cependant, aucune précision de contenu n'est apportée, ce qui ne permet pas de faire le lien avec de la planche et son thème principal. La caverne à ossements n'en fait pas partie. Une soixantaine de Les Archives Communales de Tourcoing conservent une facture de la maison Deyrolle, datée de juin 1888, mentionnant l'acquisition par la ville pour le lycée de 69 tableaux, au prix de 6 francs chaque les planches encore conservées au lycée. On retrouve également mention de 28 planches du musée
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Planche de la série géologie, n° 69. La toile est fixée sur deux baguettes en bois vernis en haut et en bas. Elles permettent d'une part de suspendre le panneau, et d'autre part de faire un poids qui
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Facture de la maison Deyrolle IVR31_20165900528NUC
  • Squelette de couleuvre à collier
    Squelette de couleuvre à collier Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    sous cloche de verre
    Titre courant :
    Squelette de couleuvre à collier
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Squelette de couleuvre à collier IVR31_20145900254NUC4A
  • Mâchoire d'enfant
    Mâchoire d'enfant Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Modèle assez fréquent dans les lycées, acquis auprès de la maison Tramond en 1885, au prix de 40
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    Mâchoires inférieure et supérieure, installées l'une au dessus de l'autre sur un axe vertical planté dans un socle en bois et présentées sous cloche de verre. Le présence dans la mâchoire inférieure d'un bourgeon de dent de sagesse permet de dire qu'il s'agit d'une mâchoire d'enfant.
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Cachet de la maison Tramond IVR31_20165900550NUCA Facture de la maison Tramond IVR31_20165901170NUC4
  • Modèle d'anatomie clastique du Docteur Auzoux : Œil
    Modèle d'anatomie clastique du Docteur Auzoux : Œil Tourcoing - 80 boulevard Gambetta - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    et les établissements qui ne s'occupent pas d'une manière spéciale de l'art de guérir". La ne peuvent cependant pas se démonter. A cette date, le modèle est vendu 60 francs... Les archives de La facture conservée aux archives municipales de Tourcoing relative à cette acquisition porte la date du 8 décembre 1887. La pièce a donc été acquise deux ans après l'ouverture du lycée, au prix de 75 francs. L’œil est mentionné dans le catalogue Auzoux de 1853 où il porte le numéro 20. Il est signalé comme faisant partie des pièces nécessaires "pour l'enseignement de l'Histoire Naturelle dans les lycées description est la suivante : "Œil complet de très grande dimension, avec une portion de l'orbite, les muscles , les vaisseaux, les nerfs, le corps vitré... chaque partie se détachant". Les muscles moteur de l’œil toutes les étapes depuis le cartonnage jusqu'à la réalisation des nerfs et des veines) et 2 jours de peinture, pour un prix de revient de 9 francs. L'étude des commandes pour l'étranger honorées par les
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées de la région Nord Pas de Calais
    Référence documentaire :
    lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême. Niort, ASEISTE, 2013. AUZOUX, Louis, Thomas, Jérôme. Notice sur les préparations artificielles de M. Auzoux, docteur en AUZOUX, Louis, Thomas, Jérôme. Leçons élémentaires d'anatomie et de physiologie humaine et comparée RUIZ, Guillaume. Les modèles en papier mâché du docteur Auzoux au musée de l’École Vétérinaire d'Alfort. Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue devant la Faculté de médecine de Créteil, 2010 CHANAL, Nicolas. L'anatomie clastique de Louis Auzoux, une entreprise au XIXème siècle. Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue devant la faculté de médecine de Créteil, 2014. theses.vet Auzoux au musée de l'Ecole Vétérinaire d'Alfort RUIZ, Guillaume, DEGUEURCE, Christophe. Les modèles d'anatomie clastique du docteur Auzoux au musée de l’École Vétérinaire d'Alfort. Bulletin de la société française d'histoire de la médecine et des sciences vétérinaires, 2009, n°9.
    Canton :
    Tourcoing-Nord
    Dénominations :
    objet de représentation d'un organisme vivant
    Description :
    situés à l'extérieur de l’œil ne sont pas démontables. Le modèle du lycée a conservé la lentille en verre représentant le corps vitré, placée à l'intérieur de la seconde enveloppe. Pour réaliser ses modèles , le résistant issu de l'imprimerie composé de 50% de bismuth, 25% de plomb et 25% d'étain, installé ensuite dans un support en bois qui en épouse la forme. Ce support permet au moule de résister à la pression qu'il subit pendant la seconde phase de la réalisation des pièces. Une fois le moule réalisé, le "cartonneur " le tapisse de plusieurs épaisseurs, jusqu'à 12, de papier découpé en petits morceaux enduits avec de avec la "terre", un mélange de papier, de colle de farine, de liège, de filasse hachée et de blanc de de chaque pièce anatomique (que l'on pourrait comparer à un camée et une intaille) sont ensuite attendre le séchage complet afin de pouvoir retirer le moulage sans qu'il adhère au moule. Une fois unes dans les autres et procède au "ra-papillotage", c'est à dire recouvre le modèle d'une couche de
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    beaucoup moins couteux et beaucoup plus solides que les modèles en cire, qui de plus ne sont pas démontables et ne permettent pas de voir comment les différents pièces anatomiques s'articulent ente elles. Le mâché peint, ne nécessitent plus de restes humains. Ils peuvent être produits en série et sont donc produire ces pièces, selon la même technique et dans les mêmes moules jusqu'en 2002. Le lycée Gambetta de
1 2 3 4 5 Suivant