Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hôpital général, puis hospice, actuellement maison de retraite
    hôpital général, puis hospice, actuellement maison de retraite Douai - 329 rue du Canteleu - en ville - Cadastre : 1829 A1 1153 1908 D4 860 à 869
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'hôpital général de Douai fut fondé par lettres patentes du mois de juin 1752, lesquelles réunirent à la nouvelle institution vingt trois anciens établissements charitables situés dans la ville de du Parlement de Flandre du 16 mai 1753 qui permit la vente des biens de tous ces établissements afin de pourvoir au financement du chantier de construction du nouvel édifice. Les plans en furent dressés 1761 hormis le corps de bâtiment devant être élevé en front de rue et clore ainsi la cour d'honneur sur l'avant. Le sculpteur Philippe Bra sculpta les armoiries du roi et celles de la ville de Douai dans le tympan du fronton couronnant l'avant-corps du bâtiment de l'administration, situé alors en façade , actuellement au fond de la cour d'honneur. En avril 1786 l'administration hospitalière obtint une ordonnance royale visant à reprendre la campagne de travaux et fit dresser par l'architecte Voisin, dans cette intention, de nouveaux plans relatifs aux parties de l'édifice restant encore à construire. Puis, par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    Notes historiques sur les hôpitaux et établissements de charité de la ville de Douai. BRASSART (Félix). Notes historiques sur les hôpitaux et établissements de charité de la ville de Douai.- Douai archéologique de France, 169e session (2011), « Lille, le Nord et Tournai ».- Paris : Société française
    Représentations :
    Allégorie de la Charité sculptée en haut relief, dans laquelle la figure représentant cette vertu théologale couvre de son ample manteau, dans l'attitude d'une Vierge de miséricorde, un vieillard sur sa
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Le corps de logis principal forme un vaste quadrilatère qui abrite les dortoirs des pensionnaires , recoupé à l'intérieur par quatre ailes plus basses disposées en croix avec, à l'intersection des bras de la croix, un pavillon octogonal occupé, au rez-de-chaussée, par la cuisine, à l'étage, par le sanctuaire de la chapelle ; les quatre ailes abritent, au niveau inférieur, autant de réfectoires, au niveau supérieur, les bras de la chapelle de plan en croix grecque : pareille disposition permettait de séparer les quatre catégories traditionnelles de pensionnaires : vieillards et vieilles femmes, orphelins et orphelines. Le bâtiment des infirmeries, séparé du corps de logis principal par la largeur de la cour d'honneur, se dresse le long de la rue et s'élève d'un étage sur un rez-de-chaussée surélevé au-dessus d'un sous-sol. La partie du corps de logis principal formant le quadrilatère s'élève sur trois niveaux tandis que les ailes disposées en croix, circonscrites à l'intérieur de ce quadrilatère, s'élèvent sur
    Étages :
    étage de soubassement en rez-de-chaussée surélevé
    Titre courant :
    hôpital général, puis hospice, actuellement maison de retraite
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Projet de construction, plan de distribution générale du rez-de-chaussée, non signé, dressé Projet de construction, plan de distribution générale du premier étage, non signé, dressé vraisemblablement par Michel-François Playez, portant la date de 1756. IVR31_20015902063ZA Plan de distribution générale du premier étage avec le projet de construction des infirmeries, non Plan de distribution générale du rez-de-chaussée, non daté, probablement de l'extrême fin du XVIIIe Plan de distribution générale du rez-de-chaussée, non daté, probablement de la fin du XVIIIe siècle Plan de distribution générale des premier et second étages, non daté, probablement de l'extrême fin Plan de distribution générale des premier et second étages, non daté, probablement de l'extrême fin Plan de distribution générale des premier et second étages, non daté, probablement de l'extrême fin Plan cadastral napoléonien, section A, première feuille, daté de 1829 sur l'exemplaire conservé aux
  • Paire de chandeliers de choeur
    Paire de chandeliers de choeur Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Ces chandeliers pourraient faire partie de l'ameublement d'origine de la chapelle installé dans le 3e quart du 18e siècle ou de l'ameublement reconstitué après la Révolution.
    Dénominations :
    chandelier de choeur
    Représentations :
    Chutes de fleurs rapportées ; palmes.
    Description :
    Paire de chandeliers de chœur auxquels ont été ajoutés des bras de lumière pour les électrifier. Le
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Titre courant :
    Paire de chandeliers de choeur
    États conservations :
    Présence de trous d'envol d'insectes. Le bois est légèrement fendu sur le fût d'un des chandeliers.
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Autel (autel tombeau) ; tabernacle
    Autel (autel tombeau) ; tabernacle Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 38 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Description :
    L'autel, placé sur un podium à quatre gradins, est en forme de tombeau galbé, surmonté de deux éléments en bronze d'art en forme de hampe (?) plus tardifs (?) sont rapportés sur les côtés. Deux placards éléments des volutes cantonnant le tabernacle sont déposés dans la sacristie.£La pierre de consécration est
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 38 place de l' Hôpital général - en ville
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Détail de l'autel. IVR31_20065900135XA Détail de la cuve. IVR31_20055908102NUCA
  • Ferme
    Ferme Sars-et-Rosières - le Marais-à-Chênes - 33 rue du Marais-à-Chênes - en écart - Cadastre : 1913 5e feuille 890 à 893 2003 ZC 1
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'aile de gauche (étable à chevaux et ancien logis) date vraisemblablement de la fin du 18e siècle détruit après 1913. L'aile de droite (étable à vaches) semble également antérieure à 1830 (analyse probablement réaménagé dans une partie de la grange (partie de droite) ; celle-ci aurait alors été agrandie à l'autre extrémité afin de pouvoir conserver une capacité de stockage au moins équivalente ; l'avant-corps précédant le passage charretier ouvrant à l'arrière de la grange est postérieur au cadastre de 1913 sur lequel il n'apparaît pas.
    Description :
    , visible sur le cadastre de 1830. En fond de cour se trouve le logis (à droite) et la grange (à gauche ) construits en brique et couverts de toits à longs pans en tuile mécanique (logis) et en tuile flamande (grange) à pignons découverts ; la date de 1831 est portée par les fers d'ancrage sur le pignon du logis  ; celui-ci est en rez-de-chaussée à 5 travées et bordé d'un trottoir en tommettes ; le logis et la grange sont séparés par un mur de refends à pignon dont la partie supérieure émerge (localement appelé grange se poursuit au-delà de l'aile de gauche, donnant à la ferme l'aspect d'un plan en F. L'aile de , abrite l'étable à chevaux ; la partie de cette aile jouxtant la grange est l'ancien logis, qui a conservé linteau en arc segmentaire) et est bordé d'un trottoir en grès et en dalle de pierre de Tournai ; la toiture a un coyau côté cour. L'aile de droite, également construite en brique et couverte d'un toit à fenil à lucarne passante. La cour est entièrement pavée en grès, à l'exception de l'espace réservé au
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Elévation postérieure de la grange, de trois quarts. IVR31_20045900469X
  • Ferme à cour fermée, actuellement maison
    Ferme à cour fermée, actuellement maison Beuvry-la-Forêt - 10 Place du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 1817 B 0411, 0412 1875 B 0641 à 0643 2003 B 0483
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'analyse stylistique permet de dater la construction de cette ferme de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle.Elle figure sur les cadastres successifs de 1817 et 1875. Après cette date, un bâtiment situé dans le prolongement des étables a été détruit. Le corps de logis, déjà modifié vers 1914
    Description :
    Le plan irrégulier de la ferme est conditionné par sa position à l'angle de la route départementale et de la place du village. Les différents corps de bâti (logis, grange, étable-écurie, porcherie l'extérieur, excepté le logis percé de 7 travées de fenêtres côté place et réparé entre les deux guerres (?) d'un enduit ciment à décor de faux appareil régulier et d'"opus incertum" en soubassement. L'ensemble est édifié en brique et couvert de toits à longs pans et pignons découverts. Tuile flamande et tuile est réservée, à l'exception de la grange en tuile flamande vernissée, pour les versants donnant sur la par de nombreux contreforts. Elle présente un passage charretier couvert d'un arc en anse-de-panier , un trottoir sur la cour en dalle de pierre de Tournai (calcaire carbonifère) et la partie supérieure du mur est épaissie d'une assise de brique supplémentaire terminée par un motif denticulé. Cette caractéristique, peut-être unique dans l'aire d'étude de la "Campagne Habitée" du PNR Scarpe-Escaut, semble ici
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Beuvry-la-Forêt - 10 Place du Général-de-Gaulle - en village - Cadastre : 1817 B 0411, 0412 1875
    Illustration :
    Vue générale de trois quarts de la ferme. IVR31_20045901110X Elévation postérieure de la grange. IVR31_20045901111X Vue générale de la grange et de la petite étable sur cour. IVR31_20045901107X Elévation antérieure de l'étable-écurie sur cour. IVR31_20045901106X
1