Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Faubourgs dit La Croisette et Thermal
    Faubourgs dit La Croisette et Thermal Saint-Amand-les-Eaux - Croisette - bâti dense
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le quartier - hameau de la Croisette s'est vraisemblablement établi autour d'une chapelle - dédiée à Saint-Jean-Baptiste et conservant une relique de ce dernier - située au lieu-dit Fontaine Bouillon auberges prennent les noms de "palais royal", "petit Versailles", aux "Eaux", "Chasse Royal", chez la veuve
    Référence documentaire :
    L'église de la Croisette. Voix du Nord, 18-19 janvier 1981.
    Description :
    Ces deux faubourgs à l'est du centre bourg de Saint-Amand-les-Eaux et accessibles par le pont nord de franchissement de la Scarpe au bout de l'ancienne rue de Condé (actuellement rue Louise de Bettignies) sont dans situés le prolongement l'un de l'autre et forment un ensemble depuis leur création thermal et la forêt domaniale de Saint-Amand-les-Eaux, incluant les lieux-dits La Croisette et La Fontaine -Bouillon. Près de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, la rue est plus large et conserve l'emplacement d'une , dont 7 rappelant le style des maisons de villégiature, ce qui s'explique par la présence de est datée de 1786.
    Illustration :
    Cadastre du Consulat, 1808, la ville de Saint-Amand et ses quartiers et faubourgs, le faubourg de L'ancien bâtiment des douanes sur la place de la Croisette. IVR31_20155901403NUCA Détail de la façade, la mise en oeuvre en "rouge barre", une niche et un bas-relief représentant le
  • fonts baptismaux
    fonts baptismaux Le Portel - Eglise paroissiale Saint-Paul Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Fonts baptismaux de tradition classique.
    Localisation :
    Le Portel - Eglise paroissiale Saint-Paul Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Catégories :
    taille de pierre
  • fonts baptismaux
    fonts baptismaux Le Portel - Eglise paroissiale Saint-Paul Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Fonts baptismaux de tradition médiévale, adapté au baptême par infusion.
    Description :
    Les fonts baptismaux se composent de deux éléments en calcaire : une cuve octogonale à base
    Localisation :
    Le Portel - Eglise paroissiale Saint-Paul Saint-Pierre place de l' Eglise - en ville
    Dimension :
    Hauteur des fonts baptismaux : h = 95. Dimensions de la cuve : h = 49 ; d = 72. Dimensions du
    Catégories :
    taille de pierre
  • Village
    Village Gommegnies - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Référence documentaire :
    Gommegnies (Nord). Intérieur de l’Église, carte postale, B.F. éditeur, Paris, vers 1900 (AD Nord, 5 Gommegnies (Nord). Place de la Gare, carte postale, B.F éditeur, Paris, vers 1900 (AD Nord, 5 Fi Gommegnies (Nord). Le bureau de la poste, carte postale, B.F. éditeur (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n Gommegnies (Nord). Rue de la Gare, carte postale, B.F. éditeur, Paris, vers 1900 (AD Nord, 5 Fi Gommegnies (Nord). Intérieur de l"Église, photographie (Photothèque Boutique-Grard, Douai, n° INV
    Description :
    effet, pas moins de six chemins parallèles reliaient le centre à la forêt, formant des hameaux Situé entre Bavay et Le Quesnoy, le village de Gommegnies est adossé à l'est à la forêt de Mormal . Le noyau est implanté sur le versant de l'Aunelle, ses deux rues principales, la rue du Centre et la très important, constitué d'une série de voies parallèles reliant le noyau à la forêt de Mormal. En extrêmement étirés. Comme leur nom l'indique (Sarloton, le Grand Sart, les Haies de Bailleul...), il s'agit de territoires défrichés progressivement. M. Payen a mis en évidence le formidable accroissement démographique de ces hameaux, en particulier entre 1727 et 1737 (de 25% sur la période étudiée), dû au développement de ouvriers employés à la construction du chemin de fer (la première gare de Gommegnies est ouverte en 1885 1880 que la commune connaît son taux de population la plus élevée avec 3 500 habitants, répartis en habitants (en hausse depuis le recensement de 2007 avec 2 240 habitants). Certains chemins menant à la forêt
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Vue intérieure de l'église (AD Nord, 5 Fi Gommegnies). IVR31_20085900094NUCB Vue de l'église de Carnoy (AD Nord, 5 Fi gommegnies, n°1). IVR31_20085900106NUCB Vue extérieure des bas côtés de la nef de l'église et du cimetière, entre 1894 et 1914 (Photothèque Vue de l'intérieur de l'église, entre 1894 et 1914 (Photothèque Boutique-Grard, Douai, n° INV 1392 Vue de la mairie (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n°11). IVR31_20085900095NUCB Vue de la poste (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n°5). IVR31_20085900100NUCB Vue de la Place de la Gare (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n°14). IVR31_20085900104NUCB Vue de la rue de la Gare (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n°22). IVR31_20085900103NUCB Vue de la rue du Centre (AD Nord, 5 Fi Gommegnies, n°21). IVR31_20085900097NUCB Vue de la place du village avec la mairie, l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, le
  • Village
    Village Salesches - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Référence documentaire :
    Salesches (Nord). Vue générale de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie. Salesches (Nord). Vue générale de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie, Augustin Boutique, entre Salesches (Nord). Vue du chevet de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie. Salesches (Nord). Vue du chevet de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie, Augustin Boutique, entre Salesches (Nord). Vues extérieure des bas côtés de l'église paroissiale Saint-Quinibert et du cimetière. Salesches (Nord). Vues extérieure des bas côtés de l'église paroissiale Saint-Quinibert et du Salesches (Nord). Intérieur de l'église, carte postale. Salesches (Nord). Intérieur de l'église Salesches (Nord). Intérieur de l'église, carte postale. Salesches (Nord). Intérieur de l'église Salesches (Nord). Vue de l'intérieur de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie . Salesches (Nord). Vue de l'intérieur de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographie, Augustin
    Description :
    Situé face à Neuville-en-Avesnois, Salesches est un village-carrefour, à la jonction de la D86 (route du Quesnoy) et de la Grand'Rue (prolongée par la rue Georges Caffiaux), voie parallèle au cours du cours d'eau, au sud-est du noyau. A l'est, l'ancien hameau de la gare (désaffectée) comprenait une fabrique, La Galvanisation française (tôle ondulée et articles de ménage). Le bâti se compose également de doute dû aux activités de tissage installées dans les fermes, ainsi qu'à la proximité de Poix-du-Nord et
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Vue générale de la place du village. Carte postale (AD Nord, 5Fi Salesches). IVR31_20085900011NUCB Vue de la place du village (actuelle place Roger-Salengro) au début du 20e siècle. Carte postale Vue de la place du village (actuelle place Roger-Salengro) en cours de pavement. Carte postale Vue générale de l'église paroissiale Saint-Quinibert au début du 20e siècle. Carte postale (coll Vue générale de l'église paroissiale Saint-Quinibert photographié par Augustin Boutique entre 1894 Vue du chevet de l'église paroissiale Saint-Quinibert photographié par Augustin Boutique entre 1894 Vues extérieure de l'église paroissiale Saint-Quinibert et du cimetière photographié par Augustin Vue de l'intérieur de l'église paroissiale Saint-Quinibert, photographié par Augustin Boutique Vue intérieure de l'église Saint-Quinibert. Carte postale (AD Nord, 5Fi Salesches Vue intérieure de l'église paroissiale Saint-Quinibert, vers le choeur, au début du 20e siècle
  • Village
    Village Beaufort - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Référence documentaire :
    Vue partielle du chevet et du cimetière de l'église paroissiale de Beaufort au début du 20e siècle Vue partielle du chevet et du cimetière de l'église paroissiale de Beaufort au début du 20e siècle Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort de 1810 et 1845. Service du cadastre
    Description :
    Beaufort est la commune la plus peuplée de l'entité paysagère (1 012 habitants). Le village est implanté au nord de la Haie d'Avesnes. Sur la carte du diocèse de Cambrai établie en 1769, il est situé dans une bande défrichée orientée ouest-est, encadrée au nord par le bois de Beaufort et au sud par l'arc forestier formant la clairière de Dourlers. Sur la carte d'Etat-Major de 1832, le Bois de Beaufort quadrilatère ; il est séparé du noyau par un ruisseau, le Ru d'Auffignies. Le noyau du village est constitué de manière dense autour de quatre voies parallèles. Ces rues, orientées ouest-est, suivent le cours du ruisseau de la Fontaine Taviaux. Cette structure est déjà visible sur la carte d'Etat-Major de 1832. Le village est situé à peu de distance de la route reliant Maubeuge à Avesnes-sur-Helpe.
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Détail de la feuille cadastrale A2 de 1810 : vue rapprochée du noyau. IVR31_20045905613NUCA Détail de la feuille cadastrale A2 de 1810 : le noyau. IVR31_20045905611NUCA Détail de la feuille cadastrale A2 de 1810 : vue de la rue de l'église, actuelle rue Aristide Détail de la feuille cadastrale A2 de 1810 : vue de la rue de l'église et de la grand'rue, actuelle Vue générale de l'église paroissiale. IVR31_20045905677V Vue partielle du chevet de l'église et du cimetière au début du 20e siècle. IVR31_20035904189XB Vue d'un alignement situé chemin de Ropsies au hameau de Ropsies. IVR31_20055900594V Vue du carrefour entre le chemin de Ropsies et la rue de Damousies à Ropsies. IVR31_20055900597V Vue de la rue de Damousies à Ropsies. IVR31_20055900593V Vue de l'entrée du hameau de Ropsies. IVR31_20055900586V
  • Ferme dite cense de Hongrie
    Ferme dite cense de Hongrie Rosult - Ferme de Hongrie - 698 rue du Capitaine-Deken - en écart - Cadastre : 1830 E139 à 149 1912 877 à 879, 881 à 889 2003 A 543, 544, 546, 2391, 2392
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    travaillées) est une des quatre exploitations que possède l'abbaye de Saint-Amand sur le territoire de Rosult la justice et le pouvoir communaux et le censier exploitant la ferme faisait office de mayeur. Le bâtiment de justice, dit plaidoyable, semble dater de la première moitié du 15e siècle et a été remanié aux 18e et 19e siècles. Le plan terrier de 1664 indique la disposition de la ferme. L'observation de l'édifice permet de situer la reconstruction en partie entre la fin du 17e siècle et le milieu du 18e siècle . Les cadastres successifs de 1830 et 1912 confirment cette disposition, seule une construction carrée (pigeonnier ?) située au centre de la cour est détruite, ainsi qu'un bâtiment en pan de bois et chaume. Selon cours de la seconde moitié du 20e siècle, le premier chartil a été remplacé par un logis et le second a
    Référence documentaire :
    DUVILLERS, Paul. Petite monographie de la paroisse de Rosult. Cambrai : Imprimerie R. Villette Archives privées : Plan terrier des propriétés de l'abbaye de Saint-Amand, 1664. AC Saméon : Plan terrier de 1665.
    Précision dénomination :
    cense de Hongrie
    Description :
    La ferme d'Hongrie a différents corps de bâtiment non jointifs organisés autour d'une cour trapézoïdale. Le porche est couvert de tuile plate et tuile mécanique vernissée. L'arc en anse-de-panier, à ressaut formé de deux rouleaux, est composé d'un appareil en grès soigneusement clavé. Le passage est encadré par les murs-pignons du logis et du bâtiment de justice dont le soubassement en moellons et blocs équarris de grès est un vestige antérieur au 18e siècle. Les parties remontées avec cartouche sont quadrillage de carrés sur pointe en chaux. Le logis en rez-de-chaussée surélevé comporte 10 travées, le niveau de combles est éclairé par trois lucarnes passantes coiffées en bâtière. Le bâtiment de justice , dans l'aire d'étude de la Campagne Habitée au sein du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut. Le rez-de -chaussée en moellons de grès équarris et chaînage d'angle et le linteau monolithe supporté par deux pierres à coussinet formant un arc en épaules de la porte d'accès à l'étage permettent de le dater du 15e
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Rosult - Ferme de Hongrie - 698 rue du Capitaine-Deken - en écart - Cadastre : 1830 E139 à 149
    Titre courant :
    Ferme dite cense de Hongrie
    Illustration :
    Situation sur le plan terrier de Saméon. IVR31_20055900366XAB Vue générale de trois quarts, le logis au premier plan. IVR31_20055900158X Vue générale de trois quarts, les étables-écuries au premier plan. IVR31_20055900487X
1