Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison dite villa, puis hôpital marin dit villa Normande, actuellement maison de repos
    maison dite villa, puis hôpital marin dit villa Normande, actuellement maison de repos Berck - quartier de Lhomel Berck-Plage - 1, 3, 5 rue des Frères-Mozer 42 rue de Lhomel - en écart - Cadastre : 1969 BR 13
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    ), en « maison de famille pour hommes et jeunes gens », c'est-à-dire en hôpital marin. Elle était en dédiée à l’accueil de malades payants. Le succès rencontré par cet usage sanitaire auprès de la clientèle amena son propriétaire à réaliser une première extension au noyau primitif de l'édifice du côté sud-est , le long de la rue de Lhomel, en 1906-1907, dates portées par les deux pignons de ce nouveau corps de logis. Un certain Lasneret, donné comme architecte de la villa d'après la légende d’une carte postale du début du 20e siècle, serait très vraisemblablement le maître d’œuvre de cette première extension dont la maçonnerie de brique apparente tranche avec le style néo-normand plus pittoresque du corps de logis primitif de la villa dont les murs sont revêtus d'un faux pans de bois. En 1912, la villa Normande était toujours citée parmi les maisons de santé payantes de Berck-Plage, dans une liste publiée dans une revue de militaire temporaire numéro 45. Elle appartenait alors à monsieur Vaudry, important propriétaire de Berck
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Murs :
    faux pan de bois
    Description :
    Cet édifice offre un aspect hétéroclite car il est formé de plusieurs corps de bâtiment d'époque et de style différent. Ces corps de bâtiment sont disposés en L et élevés, selon les cas, sur 1 ou 2 étages carrés et 1 étage de comble, chacun étant individualisé par sa toiture. Le corps de bâtiment primitif placé au centre, de style néo-normand, est en maçonnerie enduite avec revêtement de faux pans de bois ; elle présente deux pignons couverts à ferme débordante. La première extension de l'édifice qui est en revanche en maçonnerie de bique apparente, est pourvue de deux pignons découverts de style néo -flamand, portant la date de leur édification (1906, 1907). L'arrière de l'édifice comportait, sur une de ses deux faces, des galeries de cure d'air et de soleil élevées sur trois niveaux, mais seules sont
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel Berck-Plage - 1, 3, 5 rue des Frères-Mozer 42 rue de Lhomel - en écart
    Titre courant :
    maison dite villa, puis hôpital marin dit villa Normande, actuellement maison de repos
    Illustration :
    Carte publicitaire énonçant les conditions de la pensions et les prestations offertes aux Elévation donnant sur la rue de Lhomel, avec l'ancienne villa, au premier plan sur la droite, et le Elévation du corps de logis ajouté en 1906-1907 le long de la rue Lhomel, vue de trois-quarts de la rue Lhomel, vue générale. IVR31_20146202320NUC Vue générale prise depuis la rue de Lhomel montrant l'état de la villa après le second Elévation donnant sur la rue de Lhomel, avec l'ancienne villa, au premier plan sur la droite, et le bâtiment ajouté en 1906-1907, au second plan sur la gauche, vue d'ensemble prise de trois-quarts droit Revers du bâtiment donnant du côté de la rue Eugène-Trigoulet, ajouté dans les années 1930 et doté d'emblée de galeries de cure, vue de face. IVR31_20146202321NUC Voitures de malades alignées sur le flanc droit du corps de logis ajouté dans les années 1930 le
  • Maison
    Maison Lys-lez-Lannoy - rue Chanzy - en ville - Cadastre : 2005 AS 122
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La chapelle Sainte-Thérèse est une chapelle de secours aménagée dans une maison d'un quartier ouvrier de la paroisse Saint-Luc à Lys-lez-Lannoy. L'intervention demandée en 1974 par l'association diocésaine de Lille à l'architecte Emile De Plasse consiste à aménager une salle située à l'arrière d'une maison de la rue Chanzy servant depuis 50 ans de lieu de réunion et de local au Secours catholique. Ces transformations ont été exigées essentiellement pour des raisons de sécurité. La chapelle Sainte-Thérèse, devenue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    supprimé les pièces du rez-de-chaussée afin de créer un passage direct de la rue à la chapelle.
    Auteur :
    [architecte] De Plasse Emile
1