Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison et jardin de monsieur Henri Dalpez
    maison et jardin de monsieur Henri Dalpez Loos-en-Gohelle - Le champ Mailly - 569 chemin des Croisettes - en ville - Cadastre : 2014 Y 02 1008
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    pendant quatre ans avant de passer un examen pour devenir ouvrier maçon et ainsi quitter le métier de décès de son père. H. Dalpez n’a pas beaucoup voyagé mais il a visité quelques villes françaises comme Né en 1932 de parents d’origine espagnole ou italienne venus travailler dans les mines du Nord de bombardements de la Seconde Guerre mondiale, dans les abris, l’instituteur demandait aux élèves de « faire un rappelé pour la guerre d’Algérie. Comme son père, il a travaillé au fond de la mine, en tant que galibot mineur. Il a ensuite travaillé dans différentes entreprises de construction et de rénovation de l’habitat cette maison entièrement construite en béton qui lui vient de ses parents et qu’il a agrandie après le Nice et Marseille et sillonné un peu la Côte d’Opale. De son passage en Afrique du Nord, il se rappelle les étendues de sable arides et désertiques, les arbres secs, les chameaux et les autochtones vêtus ses goûts pour les couleurs chaudes et vives. C’est en 1959 qu’il commence à peindre les murs de sa
    Référence documentaire :
    Nord-Pas-de-Calais, dans le cadre de la candidature à la classification UNESCO. Association Bassin
    Description :
    Aujourd'hui les dessins laissés sur les murs de sa maison (dont le jardin est clôturé) montrent des femmes, des animaux, des arbres ou la mer peints réalisés avec de la peinture pour extérieur à l’huile de et quelques-uns sont même signés. Des visages d’hommes ou de femmes très souriants et à l’air espiègle sont peints sur des panneaux posés sur les rebords de fenêtres comme s’ils regardaient en s’en moquant le spectacle du monde extérieur. Les autres ouvertures sont elles aussi « obstruées » de panneaux peints comme pour empêcher l’extérieur d’entrer à l’intérieur. A l’avant de la maison, une toile enduite de dessins de fleurs de toutes les couleurs couvre la surface de la fenêtre. Sur la façade latérale visible de la rue, H. Dalpez a peint de nombreux visages de femmes, des fleurs et des arbres. Aucune des : une poubelle, des pots de fleurs, une chaise, un transat, des bidons et même la boite aux lettres sur laquelle est dessiné un perroquet multicolore sont également recouverts de peinture de couleurs vives
    Titre courant :
    maison et jardin de monsieur Henri Dalpez
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Vue générale sur rue, de front. IVR31_20146203170NUC4A Vue de trois-quarts depuis la rue. IVR31_20146203144NUC4A Vue générale de la maison depuis la rue. IVR31_20146203145NUC4A Vue générale de la maison aux murs peints. IVR31_20146203148NUC4A Façade sur rue, vue partielle de la porte (portant le date du 27/05/01) et des fenêtres Détail de la porte d'entrée de la maison, avec date du 27 mai 2001. IVR31_20146203169NUC4A Façade, détail de la fenêtre à droite de la porte. IVR31_20146203149NUC4A Façade, détail : fenêtre à droite de la porte. IVR31_20146203162NUC4A Vue partielle de la façade et de l'espace situé devant la maison. IVR31_20146203163NUC4A Mobilier de jardin peint, installé devant la maison. IVR31_20146203168NUC4A
  • Maison
    Maison Lys-lez-Lannoy - rue Chanzy - en ville - Cadastre : 2005 AS 122
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La chapelle Sainte-Thérèse est une chapelle de secours aménagée dans une maison d'un quartier ouvrier de la paroisse Saint-Luc à Lys-lez-Lannoy. L'intervention demandée en 1974 par l'association diocésaine de Lille à l'architecte Emile De Plasse consiste à aménager une salle située à l'arrière d'une maison de la rue Chanzy servant depuis 50 ans de lieu de réunion et de local au Secours catholique. Ces transformations ont été exigées essentiellement pour des raisons de sécurité. La chapelle Sainte-Thérèse, devenue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    supprimé les pièces du rez-de-chaussée afin de créer un passage direct de la rue à la chapelle.
    Auteur :
    [architecte] De Plasse Emile
  • Maison dite Fatima
    Maison dite Fatima Berck - quartier de Lhomel - 16 rue Louis-Leroy - en ville - Cadastre : 2006 BS 57
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Edifice du 3e quart du 20e siècle (analyse de terrain).
    Description :
    Maison non mitoyenne élevée sur rez-de-chaussée surélevé et 1 étage carré. Ouvertures en arc segmentaire. Garage dans-oeuvre. Plaque constituée de carreaux de céramique représentant la Vierge de Fatima
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 16 rue Louis-Leroy - en ville - Cadastre : 2006 BS 57
  • Maison
    Maison Berck - quartier de Lhomel - 36 rue des Frères-Mozer - en ville - Cadastre : 2006
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Edifice construit en 1953 selon une source orale et conçu par l'entrepreneur Tourolle, auteur de la
    Description :
    Edifice élevé sur sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré et 1 étage de comble selon un
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 36 rue des Frères-Mozer - en ville - Cadastre : 2006
  • Maison dite villa Hurlebise
    Maison dite villa Hurlebise Berck - quartier de Lhomel - 66 rue de Lhomel - en ville - Cadastre : 2006 BN 24
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La villa Hurlebise a été construite dans la 1er quart du 20e siècle (analyse de terrain). A l'origine elle prenait place dans un jardin arboré comprenant un cours de tennis (tradition orale). Le
    Description :
    La villa Hurlebise, rythmée par 2 travées, est élevée sur 1 rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré et 1 étage de comble. Le premier niveau comporte une véranda sous balcon à auvent de tuiles plates . Les ouvertures sont en anse-de-panier. Le mur pignon de la façade sur rue est couvert d'une demi -croupe débordante. Le nom de la maison est inscrit sur un cartouche situé sur la façade rue de Lhomel.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Jardins :
    carré de jardin
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 66 rue de Lhomel - en ville - Cadastre : 2006 BN 24
  • Maison dite Kiamatetoa
    Maison dite Kiamatetoa Berck - quartier de Lhomel - 152 rue Emile-Lavezzari - en ville - Cadastre : 2006 BN 32
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    créer un pastiche de château fort. Ancien spahi, mutilé de guerre, l'auteur de l'édifice a érigé un rêve de ciment. Donjons, chemins de ronde, créneaux... tous les éléments architecturaux du château fort ont achevé le chemin de ronde sur l'arrière du bâtiment.
    Description :
    La maison est construite en rez-de-chaussée, en retrait de la voirie. Le corps de bâtiment de château fort (donjon, chemin de ronde, mâchicoulis, créneaux, rempart en béton). La plupart des accès au jardin situé à l´arrière de la maison. Le portail sur rue est formé de deux tours crénelées formant piliers sur lesquelles sont fixés les deux battants ; au-dessus de ceux-ci, un arc porte des éléments de décor moulés (écussons, blasons) et est sommé d´un cartouche portant le nom de la maison. Le mur de clôture, à droite, est crénelé, scandé d'une tourelle flanquée de niches ornées de croix. Cette
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Jardins :
    carré de jardin
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 152 rue Emile-Lavezzari - en ville - Cadastre : 2006 BN 32
    Illustration :
    Détail de la tour crénelée. IVR31_20136200103NUCA
  • Maison, ancienne maison de pension dite villa Rinçois
    Maison, ancienne maison de pension dite villa Rinçois Berck - quartier de Lhomel - 2 avenue du Docteur-Cazin - en ville - Cadastre : 2006 BR2 166
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La villa Rinçois a été édifiée dans le 1er quart du 20e siècle (analyse de terrain) et répertoriée comme maison de pension dans "Le Guide du Baigneur" de 1928-1929. Le 1er niveau de la travée d'angle a
    Précision dénomination :
    maison de pension
    Description :
    Elévation sur 1 rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré et 1 étage de comble. Travée d'angle à pan
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 2 avenue du Docteur-Cazin - en ville - Cadastre : 2006 BR2 166
    Titre courant :
    Maison, ancienne maison de pension dite villa Rinçois
  • Maison
    Maison Berck - quartier de Lhomel - 50 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BS 10
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Edifice du 3e quart du 20 siècle (analyse de terrain). Une plaque commémorative rappelle que le
    Description :
    Edifice en rez-de-chaussée à 3 travées présentant une avancée en façade à rotonde évoquant la forme du bow-window. Porche dans œuvre présentant des pavés de verre au mur.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Jardins :
    carré de jardin
    Localisation :
    Berck - quartier de Lhomel - 50 rue du Docteur-Calvé - en ville - Cadastre : 2006 BS 10
  • Maison
    Maison Flines-lez-Raches - 247 boulevard des Allies - en ville - Cadastre : 2007 A 0378
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Construite au cours du troisième quart du 20e siècle, cette maison est très représentative de l'architecture flinoise de cette période.
    Description :
    Cette maison est située sur le boulevard des Alliers, en retrait de la rue. Inscrite dans son jardin, cette maison, de plan en L, s'élève sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage. Les murs sont en , de forme rectangulaire, ont des encadrements en béton peint, et son pourvues de volets roulants dont le coffrage est intégré dans l'encadrement. En arrière de parcelle se trouve le garage, en brique également. La forme particulière de la maison, ainsi que sa disposition dans la parcelle, par rapport au garage, donnent une succession de trois ressauts lorsque l'on regarde la façade principale depuis la rue
  • Maison
    Maison Saméon - 218 rue du Richon - en village - Cadastre : 2003 B 1918
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La tradition orale attribue la construction de cette maison en 1950 à l'architecte valenciennois
    Description :
    d'un bandeau large de parement en brique. Elle est couverte d'une croupe en ardoise, percée de lucarnes l'entrée, la porte de la cuisine, ouvertures des lucarnes) circulaires (oculus) et les pleins et vides (portes, oculus, bow-window) rythment la façade. L'emplacement de l'escalier est déterminé par l'emplacement des oculi décalés. La salle de séjour, située à gauche, est mise en valeur par le bow-window à
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
1