Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison
    Maison Landas - 804 rue du Maréchal-Leclerc - en village - Cadastre : 1876 B 710, 711 2003 B 748
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La maison construite en 1860, rue de Lajette (ancienne dénomination), est bordée au sud par une "carrière" (appellation locale pour désigner un chemin de terre) passant par l'oratoire appelé chapelle bâti clairsemé jusque vers le début du 20ème siècle, période à partir de laquelle la rue connaît une corpus fréquemment observé dans la "Campagne habitée" de modestes maisons de bourgs ruraux, notamment à Bouvignies, situées rue de la Chapelle (notice IA59002500).
    Référence documentaire :
    AD Nord : Série P31/153 : cadastre de 1818, section A du Quenne, 1ère partie. AD Nord : Série P31/447 : cadastre de 1876.
    Description :
    La maison, façade principale sur la rue, présente un rez-de-chaussée de cinq travées, avec porte au
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Situation sur le cadastre de 1876 (AD Nord P31/447). IVR31_20055907440NUCA Détail du pignon nord, la date portée de 1860. IVR31_20055907443NUCA
  • Maison
    Maison Beuvry-la-Forêt - 254 rue Saint-Martin - en village - Cadastre : 2003 B 401, 400
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le millésime 1836, porté sur la toiture, semble attester l'année de construction de la maison. Une étable et une écurie sont construites avant 1875 (bâtiments visibles sur le cadastre de cette époque) et ne semble jamais avoir été bâtie. Si tel est le cas, la fonction agricole de l'ensemble peut être
    Description :
    en brique et grilles en fer). La façade peinte en blanc se composait à l'origine de 7 travées régulières, 6 fenêtres protégées de contrevents encadrant une porte centrale surmontée d'une imposte vitrée au décor combinant diverses formes géométriques ; la fenêtre de l'extrémité sud (à gauche) a été obturée au siècle dernier pour faire place à une porte, de petite dimension, à bâti en bois, de fonction indéterminée. Le mur gouttereau présente une corniche de brique enduite de bourre (composée de terre crue et de chaux) formant un épais corps de moulures en cavet (quart de rond concave) et badigeonnées de chaux. Les murs pignons, aux rampants soigneusement appareillés en épis, sont percés de deux petites fenêtres en couvert de tuile flamande traditionnelle. Le millésime de construction 1836 associé à une croix à fonction
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Détail de la porte et de l'imposte. IVR31_20045900452X
1