Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital, hospice, puis maternité, pouponnière et crèche, actuellement centre hospitalier
    Hôpital, hospice, puis maternité, pouponnière et crèche, actuellement centre hospitalier Saint-Amand-les-Eaux - centre - rue des Anciens d'Afn - Cadastre : 2013 BV 317, 35
    Historique :
    établissements charitables de Saint-Amand. [sans date] (Archives Privées Hôpital Saint-Amand-les-Eaux) hospitaliers de Saint-Amand depuis le Moyen-Age.1 Au début du XIXe siècle un inventaire des biens aliénés des qui permet l'ouverture en 1840 du nouvel hospice. Les Soeurs de la Congrégation de sainte Thérèse Condé (parcelle 3664), appartient aux Pauvres de Saint-Amand avant de devenir la propriété de la société construction d'un établissement réunissant toutes les fonctions. L'édifice abritant le collège est propriété trouver un édifice pouvant abriter le collège afin de laisser les hospices occuper leur bien, décide les hospices à restaurer les édifices leur appartenant et à envisagera la construction d'un nouvel édifice afin d'y établir les orphelins. L'architecte Deleau propose un projet en 1825 qui n'a pas été retenu. C'est 1887 et les matrices témoignent de l'éparpillement des fonctions et des propriétés avant un démolis. L'architecte Léon Raux réalise les pavillons d'entrée abritant les bureaux et logements deux
    Référence documentaire :
    AD Nord. Série J 1438 Q9. Hospices de Saint-Amand-les-Eaux. AD Nord. Série J 1438 Q1. Hôpital de Saint-Amand-les-Eaux. Archives Hospitalières, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux. Différentes boîtes sans côte.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    par les bâtiments contemporains formant les nouveaux "pavillons" du centre hospitalier, occupant la partie sud de la propriété. Les pavillons de l'ancien hôpital des hommes et des femmes, actuellement résidence Saint-Martin, accessible par l'actuelle rue du 11 Novembre et forme la limite ouest de la parcelle.
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - centre - rue des Anciens d'Afn - Cadastre : 2013 BV 317, 35
    Illustration :
    , centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900129NUCA hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900128NUCA hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900083NUCA hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900085NUCA de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900084NUCA hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900132NUCA (AH, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900133NUCA , centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900114NUCA édifices publics, 1925, Léon Raux architecte (AH, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900115NUCA
  • Monument aux morts
    Monument aux morts Saint-Amand-les-Eaux - - Cadastre : 2013 BO (?) 166
    Historique :
    conçu par l'architecte de la commune Kurpowicz qui replace les sculptures d'Albert Patrisse et ajoute
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - - Cadastre : 2013 BO (?) 166
    Illustration :
    (Médiathèque saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135908078NUCA modelée, hauteur 22 cm) (Musée municipal Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135908079NUCA Esquisse du groupe sculpté du soldat protégeant les femmes, Albert Patrisse sculpteur (terre cuite La plaque commémorative d'Emile Gressier, réalisée par Albert Patrisse et fondue par les fonderies La plaque commémorative de Louise de Bettignies, réalisée par Albert Patrisse et fondue par les
  • Piscine ; bains douches
    Piscine ; bains douches Saint-Amand-les-Eaux - 50 avenue du Clos angle rue Delestraint - Cadastre : 2013 AH 407, 408
    Historique :
    L'établissement des bains douches est construit entre 1925 et 1934 d'après les plans de industrielle et minière du Nord et des Alpes, anciens établissements Métallurgiques de St Amand à Selvais
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    formant vraisemblablement le logement du concierge. Les cabines d'habillage sont placées sur les côtés jouxtent les cabines qui communiquent par un escalier de forme d'arc surbaissé, rappelant la forme d'abside
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - 50 avenue du Clos angle rue Delestraint - Cadastre : 2013 AH 407, 408
    Illustration :
    Vue générale de la piscine, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Plan de la charpente, Ancienne Compagnie des Mines de Saint-Amand, sans date (AD Nord, 2O525/660
  • Collège, actuellement lycée Ernest Couteaux
    Collège, actuellement lycée Ernest Couteaux Saint-Amand-les-Eaux - 37 avenue du Collège - Cadastre : 2013 AI (à vérifier) 22
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    toit brisé couvert d'ardoise abritait le logement du proviseur. Les bâtiments datant de l'Entre-Deux tuilepour d'autres. Ils abritent sur trois niveaux les salles de classes et dortoirs. Les bâtiments sheds pour les ateliers et en toiture terrasse pour l'externat et les salles de classes. Deux sculptures , acquises et installées dans le cadre de l'opération "1% culturel" ornent les espaces vert du lycée ; une
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - 37 avenue du Collège - Cadastre : 2013 AI (à vérifier) 22
    Illustration :
    L'entrée du collège, carte postale, premier quart du XXe siècle (Médiathèque de Saint-Amand-les Vue générale du collège, carte postale, premier quart du XXe siècle (Médiathèque de Saint-Amand-les -Eaux). IVR31_20135908108NUCA -Eaux). IVR31_20135908109NUCA Vue générale de l'entrée du lycée, l'ancienne maison et les pavillons construits en 1928 Les ateliers. IVR31_20125901900NUCA
  • monument aux morts
    monument aux morts Château-l'Abbaye - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 2007 U 1823
    Historique :
    Les documents conservés aux archives départementales du Nord, dont un plan du site et un dessin du
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    retrouver sur le territoire du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, et plus communément dans les petites
  • monument aux morts
    monument aux morts Flines-lès-Mortagne - rue Marceau Tison - en village - Cadastre : 2007 C non cadastré
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    chapiteau sur lequel est sculpté une croix grecque traversée de deux épées. Les inscriptions "PRO PATRIA" et
    Localisation :
    Flines-lès-Mortagne - rue Marceau Tison - en village - Cadastre : 2007 C non cadastré
  • Eglise sainte Marie-Madeleine
    Eglise sainte Marie-Madeleine Nivelle - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2012 A1122
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    la nef. L'église était construite sur un tertre, sans doute afin d'être protégée contre les du village. Elle est construite en brique sur un soubassement en grès, avec les arcs des baies et les
    Titre courant :
    Eglise sainte Marie-Madeleine
    Vocables :
    sainte Marie-Madeleine
  • Eglise paroissiale Saint-Sarre
    Eglise paroissiale Saint-Sarre Vred - rue du Pont - en village - Cadastre : 2007 B 1194
    Historique :
    Au cours du 19e siècle, l'église Saint-Sarre de Vred subit divers travaux de restauration, ainsi restauré sous les conseils de l'architecte de Douai Voisin. Des dessins en montrent l'état sanitaire : une le tableau du saint Jérôme actuellement en place dans l'une des chapelles latérales du choeur. Au actuel date de 1859-1865, comme en témoigne les documents d'archives et la plaque commémorative se trouvant dans le vestibule d'entrée. Se succèdent pour sa construction les architectes Deporte (de Douai ), Lejuste et Dubrulle. L'entrepreneur Augustin Biget en exécute les travaux, au moins pour partie. Ca n'est qu'en 1871-1873 qu'une cloche est mise au clocher, par Paul Drouot, fondeur à Douai. Dans les années 1930, l'église Saint-Sarre fait l'objet de nouveaux travaux, suite aux dommages de guerre (exécutés par les Etablissement Buisine, de Lille, sous la conduite de l'architecte Jean Goniaux. La chaire
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    L'église Saint-Sarre, de style néo-gothique, entièrement en brique, n'est pas sans rappeler blanche, couronnés de pinacles. La forme des baies des bas-côtés, les lancettes sans écoinçon du dernier Sainte-Aldegonde de Guesnain, près de Douai, ou outre Manche certaines églises anglaises néo-gothiques colonnettes engagées supportent les graciles arcades, délimitant chacun des espaces liturgiques.
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Sarre
    Vocables :
    Saint-Sarre
  • église paroissiale Saint-Eloi
    église paroissiale Saint-Eloi Thun-Saint-Amand - rue Jean-Baptiste Lebas - en village - Cadastre : 2007 A 1558 1559
    Historique :
    L’église de Thun porte le vocable de saint Eloi. Un premier édifice est construit en 1788-1789. Il intervient pour les travaux.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    chevet droit à l’est. D’après les documents d’archives, l’édifice a été construit en briques hourdées au (dite aussi grès rouge d’Alsace). Les baies sont fermées par des vitraux en verre blanc dont le pourtour . Dans le projet d'origine, des tuiles faîtières en poterie vernissée (spécialement conçues pour les
    Localisation :
    Thun-Saint-Amand - rue Jean-Baptiste Lebas - en village - Cadastre : 2007 A 1558 1559
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Eloi
    Vocables :
    Saint-Eloi
  • Groupe scolaire
    Groupe scolaire Odomez - en village - Cadastre : 2007 U 302 1464
    Historique :
    Les éléments de modénatures et de décors permettent de dater ce groupe scolaire de l'entre-deux ayant alors sans doute fortement augmentée, les anciennes salles de classe (installées dans la mairie actuelle) ne suffisaient plus à accueillir les enfants. Il a alors été décidé la construction d’une école
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    lettres pour les inscriptions "ECOLE DE GARCONS" et "ECOLE DE FILLES", l'utilisation des ressauts de mur pour les portes d'entrées principales, dessin des grilles en ferronnerie sur les deux ailes de part et rectangulaire, aux menuiseries en bois. Deux d'entre elles ont des fenêtres à guillotines. Les murs de briques toiture, à longs pans brisés, est couverte en tuile mécanique et en matériaux synthétiques pour les brisis.
  • gare, actuellement maison
    gare, actuellement maison Odomez - en village - Cadastre : 2007 U 1284
    Historique :
    construction dans les années 1930, pour ses exportations et importations de produits textiles. Elle est devenue
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    L'ancienne gare de la commune suit les typologies de gares fréquemment implantées dans le second tiers du 20e siècle. D'architecture simple, elle n'en dénote pas moins les caractéristiques de son
  • Cité ouvrière, actuellement maisons
    Cité ouvrière, actuellement maisons Odomez - rue Dolfus rue Escaut rue Kuhlmann - en village - Cadastre : 2007 U 589 à 1389
    Historique :
    Ancienne cité ouvrière construite pour loger les ouvriers de textile industriel Kuhlmann. Son style
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
  • Logement patronal, actuellement maisons jumelles
    Logement patronal, actuellement maisons jumelles Odomez - 861 rue Pierre Delcourt - Cadastre : 2007 U 1441, 1442
    Historique :
    D'après des recherches historiques, ces deux anciens logements patronaux sont les maisons du les dater des années 1930.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    Témoins des années 1930, ces anciennes maisons patronales en possèdent les principales caractéristiques : emploi du ciment et du béton sur les linteaux, ou bow-window en rez-de-chaussée. Les briques
  • Société des Textiles Chimiques du Nord et de l'Est, puis usine Kuhlmann, actuellement bureaux
    Société des Textiles Chimiques du Nord et de l'Est, puis usine Kuhlmann, actuellement bureaux Odomez - le Sarteau - en village - Cadastre : 2007 U 1497 1586 1643 (usine établissement admisnistratif d'entreprise) 589 à 1389 (cité ouvrière) 1441, 1442 (logement patronal) 1296, 1297, 1398, 1399, 1401, 1402 (logement de contremaître) U 1284 (gare)
    Historique :
    L'usine est construite dans les années 1927-1928 pour répondre aux besoins de la S.T.C.N.E, la mondiale. Le 30 juin 1965, la concurrence et les évolutions techniques entraînent la fermeture de l'usine Compagnons du Hainaut occupe les locaux. Avant la Seconde Guerre l'effectif de l'usine était de 1200 ouvriers
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    : rayonne et fibranne. De l'ancienne usine ne subsistent à l'heure actuelle que les anciens locaux Compagnons d'Emmaüs). Sont encore en place la cité ouvrière (U 589 à 1389) et la conciergerie (U 1565), les , le moulinage, le blanchissage et triage ; 6 pour les services et prestataires : les services administratifs et le laboratoire ; les bureaux, la bibliothèque, l'infirmerie, le bureau de dessin, les réfectoires ; la salle des fêtes ; la centrale et la chaufferie ; le magasin général et les ateliers Sarteau, sur la route de Vieux-Condé. Les maisons jumelles, réservées au directeur et sous-directeur sont dispatchés de part et d'autre, reliés par elle. Les ouvriers à proximité même de l'usine, les ingénieurs les directeurs en centre du village.
  • Logement de contremaître, actuellement 6 maisons jumelles
    Logement de contremaître, actuellement 6 maisons jumelles Odomez - le Sarteau - avenue Donnat - en écart - Cadastre : 2007 U 1296, 1297, 1398, 1399, 1401, 1402
    Historique :
    architectural permet de les dater des années 1930.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    Témoins des années 1930, ces maisons de contremaître en possèdent les principales caractéristiques , avec l'emploi du ciment et du béton, que ce soit pour les linteaux des ouvertures, les faux pans de bois en pignons, ou encore leurs bowindow en rez-de-chaussée. Les briques alternent également ciment
  • Église paroissiale Saint-Nicolas
    Église paroissiale Saint-Nicolas Mortagne-du-Nord - Cadastre : 2008 U 672
    Historique :
    ´agrandissement. Il est probable que l´ouragan de mars 1876 ayant causé des dommages à l´hospice Saint-Michel ait de reconstruction est envisagé en 1927 avec les dommages de guerre. Le projet de l'architecte . Le mobilier a été dessiné par Fernand Baud en 1931 : les travaux de mosaïque des autels sont réalisés par la maison Lamarque de Croix, les motifs en sgraffito des autels latéraux par Maurice Ringot , statuaire de Malo-les-Bains, le grès rouge de la chaire et des fonts baptismaux (grès rouge dur de Saverne
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    Les élévations et coupes du projet de 1820 montrent un édifice de plan basilical couvert d´un diverses : le volume est celui d´une église-halle, rappelant les églises de la France septentrionale , élevée en brique et pierre pour les colonnes, rappelant ainsi les églises du XVIIIe siècle de la région Saint-Aybert, achevée en 1926, a été conçue par l´architecte belge Henri Lacoste, formé à l´Ecole des
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Nicolas
    Vocables :
    Saint-Nicolas
    Illustration :
    Les fonts baptismaux. IVR31_20085900502NUCA
  • Casemate 155 G.P.F. (Grande Puissance Filloux)
    Casemate 155 G.P.F. (Grande Puissance Filloux) Maulde - Le Bois Montoir - isolé - Cadastre : 2003 A 0643 (non cadastré)
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    les ancrages servant à amortir le recul du canon, appelés "fers de bêche".
    Illustration :
    La chambre de tir, les attaches. IVR31_20045900206X
  • Maison
    Maison Lecelles - 478 rue Neuve - en village - Cadastre : 2003 OB 1527
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
  • Ferme
    Ferme Sars-et-Rosières - le Barrage - 3 rue du Barrage - en écart - Cadastre : 1830 A 534, 535 1913 5e feuille 530, 531 2003 ZC 51
    Historique :
    fronton) ; le portail piétonnier, la porte charretière et le muret qui les sépare datent de la même époque . Les bâtiments abritant les étables et le passage charretier, qui transforment la ferme en L en ferme à
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    parcelle ; de plan rectangulaire et construit en brique, il est à 2 niveaux et étage de comble ; les linteaux des baies sont en ciment ; des bandeaux en brique peinte en blanc marquent les 2 niveaux ; les ) alternés, et couverts en anse-de-panier ; un contrefort médian raidit la structure ; les deux pignons sont trouvent les étables à vaches et à chevaux, en brique, surmontées d'un fenil ; celui-ci est accessible par des lucarnes passantes ; la couverture présentait autrefois un coyau dont ne subsistent que les
  • Fort Beurnonville, puis môle fortifié du fort de Maulde
    Fort Beurnonville, puis môle fortifié du fort de Maulde Maulde - Mont de Ligne - isolé - Cadastre : 2003 A 0693
    Historique :
    , construite en 1880 et comprenant deux autres forts d'arrêt, ceux de Flines-les-Mortagne et Curgies, et , il fit office de prison jusqu'en 1918. Les deux magasins à poudre et une partie des casernements nord ont été détruits par les Allemands en 1918. La position stratégique du fort fut déterminante pour son
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    à 1 200 m du confluent Scarpe-Escaut et à 3 200 m du fort de Flines-lès-Mortagne. De forme d'autre d'une cour intérieure. Les deux magasins à poudre et une partie des casernements nord ont été détruits. L'ensemble est entouré de fossés qui ont été comblés, rendant invisibles les caponières. Le môle
    Illustration :
    Casernement sud, le couloir desservant les salles. IVR31_20045900198X Les profils des officiers du fort gravés sur le mur d'une cellule du casernement de front de gorge