Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital, hospice, puis maternité, pouponnière et crèche, actuellement centre hospitalier
    Hôpital, hospice, puis maternité, pouponnière et crèche, actuellement centre hospitalier Saint-Amand-les-Eaux - centre - rue des Anciens d'Afn - Cadastre : 2013 BV 317, 35
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    hospitaliers de Saint-Amand depuis le Moyen-Age.1 Au début du XIXe siècle un inventaire des biens aliénés des que l'éclatement des établissements de bienfaisance et des hospices civils mène au projet de des hospices et peut répondre à ce projet. Sa mise à disposition de la ville, qui a des difficultés à trouver un édifice pouvant abriter le collège afin de laisser les hospices occuper leur bien, décide les d'y établir les orphelins. L'architecte Deleau propose un projet en 1825 qui n'a pas été retenu. C'est le leg de la fortune de Renique de Latour à la ville pour l'établissement d'un hospice d'orphelines qui permet l'ouverture en 1840 du nouvel hospice. Les Soeurs de la Congrégation de sainte Thérèse s'installent dans ce nouvel établissement. Une première (re)construction des bâtiments de la communauté des évoque l'intervention de l'architecte Louis Dutouquet pour cette première construction. Le cadastre de 1887 et les matrices témoignent de l'éparpillement des fonctions et des propriétés avant un
    Référence documentaire :
    AD Nord. Série J 1438 Q9. Hospices de Saint-Amand-les-Eaux. AD Nord. Série J 1438 Q1. Hôpital de Saint-Amand-les-Eaux. AD Nord. Série 2O 525 / 204. Hospice de vieillards, 1872. Archives Hospitalières, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux. Différentes boîtes sans côte.
    Description :
    L'entrée actuelle de l'hôpital est située rue des Anciens d'Afn (au sud de la parcelle) et se fait partie sud de la propriété. Les pavillons de l'ancien hôpital des hommes et des femmes, actuellement occupé par l'hôpital psychiatrique, forment la limite nord de l'ensemble hospitalier, et restent accessibles par la rue Louise de Bettignies. Non loin de ces bâtiments, légèrement au sud, le logis des résidence Saint-Martin, accessible par l'actuelle rue du 11 Novembre et forme la limite ouest de la parcelle.
    Illustration :
    Plan d'une propriété de l'hospice des orphelins dit Renique, 1883 (AH, centre hospitalier de Saint Plan de l'hospice agrandi, sans date (à la fin du 19e ou au début du 20e siècle) ni signature (AH , centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900129NUCA Façade de l'hospice agrandi, sans date (fin 19e - début 20e siècle) ni signature (AH, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900128NUCA Projet de maternité, plan du rez-de-chaussée, Gustave Dupont architecte, 1903 (AH, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900083NUCA Projet de maternité, élévation latérale et coupe, Gustave Dupont architecte, 1903 (AH, centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135900085NUCA Projet de maternité, élévation antérieure, Gustave Dupont architecte, 1903 (AH, centre hospitalier
  • Piscine ; bains douches
    Piscine ; bains douches Saint-Amand-les-Eaux - 50 avenue du Clos angle rue Delestraint - Cadastre : 2013 AH 407, 408
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'établissement des bains douches est construit entre 1925 et 1934 d'après les plans de l'architecte Léon Raux. La charpente et le garde-corps de la tribune sont construits par la Compagnie industrielle et minière du Nord et des Alpes, anciens établissements Métallurgiques de St Amand à Selvais
    Description :
    La piscine est construite au centre ville, à l'angle de deux rues qui se lotissent au début du XXe , encadré par une salle de douches et une salle de baignoires et adjoints d'une cuisine et d'une chambre longitudinaux du bassin, accessibles par un couloir de distribution. A la tête du bassin, deux salles de douches jouxtent les cabines qui communiquent par un escalier de forme d'arc surbaissé, rappelant la forme d'abside . Cet escalier donne également accès à la tribune de l'étage. Le bassin est couvert de doubleaux en
    Illustration :
    Projet de bains douches, plan non retenu, Léon Raux architecte, sans date (AD Nord, 2O 525/660 Plan du bassin de la piscine, Compagnie générale d'Hygiène, Paris, 1925 (AD Nord 2O 525/660 Plan de la charpente, Ancienne Compagnie des Mines de Saint-Amand, sans date (AD Nord, 2O525/660 Vue générale de la piscine, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Vue générale de face de l'ancien bassin recouvert. IVR31_20125901967NUCA vue générale de la façade depuis l'avenue du Clos. IVR31_20155901410NUCA
  • Collège, actuellement lycée Ernest Couteaux
    Collège, actuellement lycée Ernest Couteaux Saint-Amand-les-Eaux - 37 avenue du Collège - Cadastre : 2013 AI (à vérifier) 22
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    permis la construction de l'établissement), a été le premier "collège polyvalent de France", construit établissement remplace l'ancien collège situé rue de Valenciennes. La vitrerie est réalisée par "l'union des peintres de Roubaix" en 1923. L'ensemble a été agrandi de bâtiments de classes, d'ateliers et d'un externat en 1968 par l'architecte Pierre Neveux afin de permettre l'accueil de 2000 élèves.
    Description :
    Le collège-lycée est situé sur l'avenue du Collège - née du développement de la ville vers l'est au début du 20e siècle - et se développe aujourd'hui jusqu'au bord de la Scarpe et vers le nord de sa située au centre de la parcelle initiale, a conditionné l'implantation des bâtiments construits pendant l'Entre-Deux-Guerres. Ceux-ci sont situés de part en d'autre de cette maison, formant un U interrompu , afin de laisser la apparaître la maison depuis la rue. Cette maison de plan massé, en brique enduite et toit brisé couvert d'ardoise abritait le logement du proviseur. Les bâtiments datant de l'Entre-Deux -Guerres sont en brique et couvertes de toitures complexes en matériau synthétique pour certains, en tuilepour d'autres. Ils abritent sur trois niveaux les salles de classes et dortoirs. Les bâtiments construits lors de l'extension de 1968 sont implantés derrière le premier ensemble. Ils sont en béton, à sheds pour les ateliers et en toiture terrasse pour l'externat et les salles de classes. Deux sculptures
    Illustration :
    L'entrée du collège, carte postale, premier quart du XXe siècle (Médiathèque de Saint-Amand-les Vue générale du collège, carte postale, premier quart du XXe siècle (Médiathèque de Saint-Amand-les Vue générale de l'entrée du lycée, l'ancienne maison et les pavillons construits en 1928 L'ancienne maison ayant abrité le logement du proviseur, vue de face. IVR31_20125901896NUCA L'ancienne maison ayant abrité le logement du proviseur ; vue générale de trois quarts de Une des deux ailes abritant des salles de classe construites pendant l'Entre-Deux-Guerres ; l'aile Plaque commémorative à Ernest Couteaux (1881 - 1947), maire de la ville et fondateur du collège Un des globes terrestre qui couronnait le faîtage de la toiture, actuellement dans le jardin du
  • Eglise sainte Marie-Madeleine
    Eglise sainte Marie-Madeleine Nivelle - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2012 A1122
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Plusieurs églises se sont succédées. Une vue de 1602 (Album de Croÿ ?) présente l'église du village Reconstruite en 1780, au même emplacement, l'église est à nouveau rebâtie au 20e siècle. L'actuelle église de Nivelle est une église reconstruite après la Première Guerre mondiale, d'après des plans datés de 1925.
    Description :
    L'église du 17e siècle est représentée sur l'Album de Croÿ à demi ruinée, avec un pignon occidental suivi d'une fraction de nef à ciel ouvert. Un autre pignon, certainement provisoire, ferme le reste de inondations de la Scarpe. L'église de la fin du 18e siècle était située non loin, à proximité de l'église corniches moulurées, en pierres blanche de Soignies.
    Localisation :
    Nivelle - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2012 A1122
1