Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • orphelinat de garçons, dit maison des orphelins de la Grange ou hospice des Bleuets, puis hôpital militaire des Bleuets
    orphelinat de garçons, dit maison des orphelins de la Grange ou hospice des Bleuets, puis hôpital militaire des Bleuets Lille - 28 place aux Bleuets - en ville - Cadastre : 1981 HO 146
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Genre :
    de garçons de militaires
    Historique :
    La fondation de cet hospice pour orphelins remonterait à 1499 et les enfants étaient primitivement logés dans des granges à proximité des remparts, d'où leur nom d'orphelins de la Grange. Entre 1545 , date d'une donation faite par un chanoine, et 1565, le Magistrat de la ville de Lille fit l'acquisition d'une ferme dite du Pau de Sens, sise près de la porte de Courtrai pour y fonder un établissement. Un devis de construction. Lors de cette reconstruction effectuée en 1644, fut mis en œuvre, d'après les l'armée pour y installer un hôpital de campagne en raison des opérations militaires menées dans la région (guerre de succession d'Autriche). En 1752 Jean Moreau de Séchelles, intendant de Flandre, prit la décision de transférer les malades de l'hôpital militaire Saint-Louis dans l’hospice des Bleuets en raison de la vétusté et de l'exiguïté des bâtiments de cet hôpital. Les orphelins évacués de l’hospice des nouvelle affectation hospitalière furent en conséquence exécutés à la maison des Bleuets à partir de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine hospitalier du Nord-Pas-de-Calais
    Référence documentaire :
    Maison des Bleuets, plan de son enclos et des terrains qui en dépendent, 1596. Archives départementales du Nord, Lille. Archives hospitalières (AH) : maison des Bleuets, plan de son enclos et des Projet de reconstruction d'une partie de la maison des Bleuets, plans, coupes et élévations, sans date, vers 1644 Archives départementales du Nord, Lille. Archives hospitalières (AH) : projet de reconstruction d'une partie de la maison des Bleuets, plans, coupes et élévations, sans date, vers 1644 (A.H., IV Maison des Bleuets après transformation en hôpital militaire, plan de distribution générale du rez -de-chaussée, 1755. Lille, fort du Réduit, établissement du Génie. Maison des Bleuets après transformation en hôpital militaire, plan de distribution générale du rez-de-chaussée, 1755. notaire, auquel est annexé le plan de l'enclos de cet établissement. Archives départementales du Nord le 6 mai 1781 par Durriez notaire, auquel est annexé le plan de l'enclos de cet établissement avec
    Murs :
    calcaire pierre de taille enduit (?)
    Titre courant :
    orphelinat de garçons, dit maison des orphelins de la Grange ou hospice des Bleuets, puis hôpital
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Plan de l'enclos de la maison des Bleuets et des terrains qui en dépendent, 1596 (AD Nord. A.H., IV Projet de reconstruction d'une partie de la maison des Bleuets, plan de distribution du rez-de Projet de reconstruction d'une partie de la maison des Bleuets, élévation sur cour du bâtiment principal et coupe de l'aile en retour, sans date, vers 1644 (AD Nord. A.H., IV B 200). IVR31_20005900568ZA Projet de reconstruction d'une partie de la maison des Bleuets, coupe du bâtiment principal et élévation sur cour de l'aile en retour, sans date, vers 1644 (AD Nord. A.H., IV B 200). IVR31_20005900717X Plan de distribution générale du rez-de-chaussée après transformation de la maison des Bleuets en Plan de l'enclos de la maison des Bleuets avec les bâtiments représentés en plan-masse, annexé au contrat d'acquisition de cet établissement au profit du roi, contrat dressé le 6 mai 1781 par Durriez Corps de bâtiment donnant sur la place, élévation antérieure, vue générale. IVR31_20145902439NUCA
  • Moulin à vent
    Moulin à vent Courcelles-lès-Lens - rue des Fusillés sentier du Moulin - en ville - Cadastre : 2002 AM 466
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    De source orale, ce moulin à vent, qui servait à broyer le grain pour la farine et l'huile , daterait de 1634. Il apparaît sur la carte de Cassini de 1772. Il a perdu ses ailes et sa toiture ; la maçonnerie a été restaurée dans les années 1990. Il est l'unique exemple de cette activité dans l'arrondissement de Lens, avec les moulins à vent restaurés et transformés en logements de Dourges et de Carvin. Il
    Parties constituantes non étudiées :
    atelier de fabrication
    Référence documentaire :
    Bassin Minier du Pas-de-Calais, groupement Hénin-Liétard-Carvin, n-°16. Conseil Régional Hauts-de-France Carte de Cassini, plan et carte figurative du terroir de Courcelles dressé l'an mil sept cent soixante douze. Conseil Régional Hauts-de-France, Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de Carte éditée par le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, groupement d'urbanisme du , Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de documentation du patrimoine, Lille
    Description :
    Moulin de forme tronconique en brique, percé de baies en plein cintre.
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
  • Ferme, actuellement maison
    Ferme, actuellement maison Beaufort - 15 rue Aristide Briand - en village - Cadastre : 1810 E2 135 à 137 1845 D1 360 à 362 2001 D1 186
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Historique :
    Le linteau de la porte du logis porte l'inscription et la date gravées : IHS M A 1631. Il a été remonté mais semble tout de même appartenir à l'ensemble d'origine, identifiable, par des fenêtres à meneaux bouchées, situées dans le pignon ouest. En revanche, la forme des ouvertures du rez-de-chaussée , ainsi que la mise en œuvre des matériaux permettent de dater cette partie du 18e siècle. Sans doute dans entre les moellons employés dans l'élévation et la forme des ouvertures, à linteau droit, de l'étage . Sur le cadastre de 1810, l'ensemble avait la même forme générale ; cependant, la façade arrière
    Parties constituantes non étudiées :
    mur de clôture
    Référence documentaire :
    Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort de 1810 et 1845. Service du cadastre
    Description :
    , sur l'arrière de la parcelle. D'est en ouest, elle comprend une vaste grange double, traversée par un fenil ont été bouchées par de la brique. La maçonnerie est entièrement en moellon de calcaire marbrier , hormis la corniche et des éléments composant l'encadrement des ouvertures. Dans le prolongement de la
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Extrait de la feuille cadastrale E2. Plan de situation en 1810. IVR31_20045905233NUCA Extrait de la feuille cadastrale D1. Plan de situation en 1845. IVR31_20045905232NUCA Vue de l'élévation postérieure du logis. IVR31_20055901113X Vue de l'élévation postérieure des étables et de la grange annexe. IVR31_20055900111X Vue de l'élévation postérieure. IVR31_20055901115X Vue de l'élévation postérieure du logis, d'une étable et du passage chartier. IVR31_20055901114X
1