Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison, puis pensionnat Jeanne d'Arc, actuellement école maternelle Notre-Dame des Anges
    Maison, puis pensionnat Jeanne d'Arc, actuellement école maternelle Notre-Dame des Anges Saint-Amand-les-Eaux - rue des Fèves - Cadastre : 2013 BM 113
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - rue des Fèves - Cadastre : 2013 BM 113
    Illustration :
    Vue générale du pensionnat, carte postale, sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux La cour, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135908021NUCA Une des classes du pensionnat, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux La chapelle, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135908023NUCA date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux) IVR31_20135908024NUCA Le jardin, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux). IVR31_20135908025NUCA Le pavillon du pensionnat Jeanne d'Arc, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Le réfectoire du pensionnat Jeanne d'Arc, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Un dortoir du pensionnat Jeanne d'Arc, carte postale sans date (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Elévation antérieure de la maison du XVIIIe siècle abritant actuellement les bureaux de l'école
  • Eglise dite chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Eglise dite chapelle Saint-Jean-Baptiste Saint-Amand-les-Eaux - route de la Fontaine Bouillon - Cadastre : 2015 AM 202
    Historique :
    La chapelle figure sur la Carte géométrique du diocèse de Cambrai réalisé par Villaret en 1769. Les
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    successifs formant ressauts. Les murs sont enduits en imitation pierre et soubassement. Une corniche avec comprend un seul vaisseau. Les vitraux réalisés par Lorin en 1900 animent les fenêtres de ce vaisseau ; de vitraux, Le Christ et Marie-Madeleine, vitrail offert par les baigneurs (curistes (?) de l'établissement thermal), le baptême du Christ, une Annonciation (?) avec Vierge (?) fileuse, Saint-Thérèse, la Décollation de Saint-Jean-Baptiste. L'autel est inspiré de l'architecture de l'abbaye et des boiseries du
    Localisation :
    Saint-Amand-les-Eaux - route de la Fontaine Bouillon - Cadastre : 2015 AM 202
    Titre courant :
    Eglise dite chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Illustration :
    Vue générale de la chapelle, début du XXe siècle, carte postale (Médiathèque Saint-Amand-les-Eaux Les vitraux au sud-ouest : la Décollation de Saint-Jean-Baptiste, l'Apparition de la Vierge à Saint Les vitraux au nord-est : le Sacré Coeur, adoration eucharistique et hommage à la construction de la basilique du même nom à Paris, Le Christ et Marie-Madeleine, vitrail offert par les baigneurs, le
  • presbytère, actuellement maison
    presbytère, actuellement maison Brillon - 1 rue Maréchal Joffre - en village - Cadastre : 2007 A 1240
    Historique :
    remplacée par un toit en pannes, sous les recommandations du Conseil de Fabrique. Les travaux sont effectués alors trop petite pour les activités de la paroisse.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux
    Description :
    village. Les baies des rez-de-chaussées de ses façades sur rue et sur jardin ont des encadrements où
  • Ferme Dombrie
    Ferme Dombrie Lecelles - 476 rue Dombrie - en village - Cadastre : 1805 C 0000 1821 C 0420 1885 C 0021(?), 0032 2003 OC 2088
    Historique :
    Cette ancienne ferme d'abbaye a été reconstruite en 1750 par les religieux de Saint-Amand. En 1792 d'un nouveau logis construit dans les années 1950.
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    pierre calcaire. De très belles fausses-voûtes en pendentifs couvrent les écuries. La toiture à longs
    Illustration :
    Les travées du chartil. IVR31_20045900048X
  • Ferme Wabempré
    Ferme Wabempré Lecelles - Wabempré - 1 rue G.-Legrand - en écart - Cadastre : 1805 C 0012, 0013, 0016, 0017, 0019 1821 C 0116, 0117, 0118, 0126, 0131 1885 C 0365, 0366, 0367, 0372, 0373, 0376, 0407, 0408 2003 OC 0358, 0334, 0335
    Historique :
    Cette ferme double était une dépendance de l'abbaye de Saint-Amand. Les bâtiments actuels ont été à cette époque que l'ensemble est transformé, comme en témoignent les cadastres successifs de 1805 et 1821 : des bâtiments sont détruits, ouvrant ainsi les deux cours sur l'arrière, la grange et le
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    du portail a été inserré un cartouche portant les armes de la famille Baudrenghien (d'or à la croix
    Illustration :
    Le portail et l'aile abritant les communs transformés en logements ouvriers. IVR31_20095903387NUCA Cartouche au-dessus du portail portant les armes de la famille Baudrenghien. IVR31_20095903388NUCA
  • Ferme
    Ferme Rosult - 692 rue Adèle-Wion - en village - Cadastre : 1830 E 20, 21, 24 à 26 1912 912 à 919 2003 A 3004
    Historique :
    l'adjonction, au cours du 19e siècle, de quelques dépendances dans les abords immédiats du corps principal -1880 d'après la tradition orale et un poulailler ainsi qu'une dépendance située dans les vergers
    Canton :
    Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
    Description :
    . Les fenêtres sont protégées par des barreaux de fer et des persiennes à décor ajouré. Le chartil est refend. Une porte perce chacun de ses murs et permet le passage d'une nef à l'autre. Les murs à pignons fréquemment sur les granges : ceci laisse présumer l'utilisation du comble pour le stockage du matériel ou de chaume disparue, attestée par les propriétaires) maçonné en épis et les ancrages de mur en bois (motif runique traditionnel) a été conservé sur les murs de l'église et sur le pignon à rue du logis de de la Campagne habitée. Le fournil est, à l'instar du chartil principal, attesté sur les plans du avec les oratoires Notre-Dame-Auxiliatrice de la ferme d'Hongrie (parcelle cadastrale A 2391) rebâtie . Des carreaux de pavement en terre cuite (tomettes) ont été utilisés en décor pour les bases et chapiteaux des pilastres. Les piédroits et l'arc brisé de la porte ont été rejointoyés au mortier teinté surmontée d'une imposte en fer dont les motifs d'étoile inscrite dans un cercle et d'ogives dans des demi
    Illustration :
    Vue générale de la cour : les communs et le pigeonnier-porche. IVR31_20055900150X
1