Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 49 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie Saint-Omer - Wissocq
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Représentations :
    sainte Thérèse de Lisieux sainte Elisabeth de Hongrie Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Titre courant :
    Ensemble de cinq statues : Sacré-Coeur ; sainte Thérèse de Lisieux ; saint Joseph et l'Enfant ; saint François d'Assise ; sainte Elisabeth de Hongrie
    Déplacement :
    lieu de déplacement Nord-Pas-de-Calais,62,Saint-Omer,église Notre-Dame,anciennement collégiale puis cathédrale,bas-côté nord,2e chapelle (dite de l'Assomption)
    Illustration :
    Sainte Elisabeth de Hongrie IVR31_20106208222NA Sainte Thérèse de Lisieux IVR31_20106208224NA
  • Chape
    Chape Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le décor permet de dater cette chape du 20e siècle.
    Description :
    chaperon est décoré de trois anneaux rouges dorés brodés et est terminé par un gros pompon et des franges . Une étiquette de la maison Vanpoulle est cousue sur le col.
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Cambrai
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Détail de l'ornementation. IVR31_20055908192NUCA
  • Ensemble de quatre chasubles ; étoles
    Ensemble de quatre chasubles ; étoles Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'inscription sur la chasuble violette et verte et sur la chasuble blanche et
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Nord-Pas-de-Calais, 59, Cambrai
    Titre courant :
    Ensemble de quatre chasubles ; étoles
  • Casinos, cinémas, établissements de danse
    Casinos, cinémas, établissements de danse Berck
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    -Calais, 3P 108/118). L'ouvrage 'Histoire des cinémas du Nord et du Pas-de-Calais" écrit par Daniel 515) par M. Roy, propriétaire du casino de Terminus (dépouillement des matrices cadastrales AD Pas-de La station balnéaire de Berck possède quelques établissements de loisirs tels que des casinos, des cinémas et des établissement de danse. La première édition (sans date !) du Guide des plages de la côte d'Opale (concernant les stations de Berck, Merlimont, Stella-Plage et le Touquet) indique les lieux de (fig. 1) dans le quartier de Terminus vers 1887, un homonyme rue de l'Impératrice, le casino dit Le Kursaal en 1904 et l'Eden Casino appelé aussi Grand Casino, abritant casino, théâtre, salle de musique et dancing sur l'Esplanade au début du 20e siècle. Les matrices cadastrales permettent de souligner une Granval et Olivier Joosa donne des éléments historiques sur les cinémas de la ville de Berck ; sept la salle de danse (fig. 6) du casino de la Plage.
    Référence documentaire :
    GRANVAL Daniel, JOOS Olivier. Histoire des cinemas du Nord et du Pas-de-Calais de 1896 à aujourd'hui. Editeur : Club Cinema De Merville, 2005, 208 p. ISBN n° 2-9522678-1-2. Le casino de Bellevue, peinture de Jan Lavezzari. Le casino de Bellevue, peinture de Jan Lavezzari , reproduction extraite de Berck d'Autrefois (AC Berck).
    Dénominations :
    établissement de danse
    Description :
    pris en compte lors de la campagne de repérage de l'architecture à Berck-Plage en 2006. Le cinéma "L'impératrice Gaumont Palace" était situé à l'emplacement de l'actuel " Forum impératrice " (fig. 1) et garde les caractéristiques de son ancienne fonction. Deux autres édifices non identifiés pourraient être
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Bai
    Titre courant :
    Casinos, cinémas, établissements de danse
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Le casino de Bellevue, peinture de Jan Lavezzari, reproduction extraite de Berck d'Autrefois (AC L'ancien cinéma L'impératrice Gaumont Palace, actuellement Forum l'Impératrice, rue de Ancien cinéma rue de l'Impératrice. IVR31_20116201011NUCA L'ancien dancing La Bonbonnière, 64, rue de la Plage. IVR31_20116201564NUCA Dancing du Casino de la Plage, carte postale (collection privée). IVR31_20116201565NUCAB
  • Maisons, immeubles, chalets et villas
    Maisons, immeubles, chalets et villas Berck - Cadastre : CN 3 0
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    atteindre 96 chalets et 22 « villas ». Le plan d'aménagement de 1928 (AD Pas-de-Calais 2O755/2) mentionne sorte de damier. Toutes ces rues sont bordées de chalets, le plus grand nombre isolés, n´offrant pas de La station est née de la vente des lais de mer en 1863 à différents propriétaires qui les ont organisés en lotissements formant le quartier de « La plage » et de « Lhomel », séparés par la rue de Impératrice. Ils sont tous de plan orthogonal où, à l´origine, le bâti est sur des parcelles en lanières étroites, mitoyennes, alignées sur la rue et lotis de nombreux chalets en bois jusque dans les années 1920 , comme en témoigne les toiles de Jan Lavezzari (la rue de Lhomel, fig. 1), le cadastre et le plan des chalets de 1912. L´évolution du nombre d´édifices bâtis, constitués essentiellement de chalets jusqu´à la première guerre mondiale, est mesurable par la comparaison des indications données dans les guides de pilotis et agrémentés de tourelles, illustrent cette dénomination et sont certainement issus du mode de
    Référence documentaire :
    A. Raguenet. Monographie de bâtiments modernes. n°s 197, 218 (A.D. Pas de Calais, D 723). Le Tout Berck, guide de voyage, 1904-1905 (BM Berck). Passé et de la Bibliothèque de Berck-sur-Mer et environs (A.M.P.B.B.E.), 2006.
    Description :
    les stations balnéaire d´ajouter un balcon ou un bow-window sur une maison en direction (ou pas) de la mer pour la regarder (ou pas). Parmi les exemples choisis, deux fleurons de la station : les deux Essai de typologie Il est difficile d'établir clairement des distinctions et des typologies des , s'apparentent à des maisons, ou des chalets, (en bois ou/puis en brique) ont accueilli des maisons de santé, des (fig. 3) ou pas, mais pourraient l'être (le chalet Rothschild appelé Les Oyats s'apparente à une villa d´1/5 du corpus est constitué de maisons en série (de 2 à 7 maisons) (fig.5), avec une prédominance de la série de 2 et de 4 maisons. Le reste du corpus des maisons est hétéroclite : les maisons dites « de ville », des villas et des maisons appelées « chalets ». Les maisons à l´architecture d´influence laniérées sont qualifiées de « maisons de ville » (fig. 6, 7). Le volume et le décor différencient les maisons les unes par rapport aux autres, contribuant ainsi à l´impression d´hétérogénéité de la station
    Annexe :
    ). Au Touquet-Paris-Plage il réalise la villa Le Castel. Un guide de voyage mentionne qu'il est établi en 1904 à Berck où il réalise 11 maisons (identifiées par le repérage) de styles différents pour chacune d´entre elle, répondant ainsi aux desiderata du commanditaire. Le n° 197 de la "Monographie de bâtiments modernes" (fig. 47) de Raguenet témoigne du projet de villas jumelles, détruites aujourd'hui. A plusieurs reprises il semble rhabiller un édifice existant : le chalet de la rue Rothschild (fig. 46) est flanqué de deux tourelles et adjoint d´un rez-de-chaussée commercial de style néo-gothique. Deux autres niveaux et possèdent un bow-window tripartite sur l´étage couronné par une accolade au niveau de la corniche ; le mouvement de l´enduit est ondulant et elles portent les noms de Chiffon (fig.48) et Le
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Texte libre :
    La difficulté de cette étude thématique sur le patrimoine balnéaire fut de circonscrire les limites séparant la « station balnéaire » et la « ville » de Berck en vue du repérage systématique et exhaustif quartiers de la station, avec la voie de chemin de fer comme limite orientale de la station. Ainsi, le les édifices repérés du quartier de Lhomel ont fait l´objet d´un dossier individuel architectural Mérimée, soit 144 dossiers, parmi lesquels figurent 70 "chalets", une typologie spécifique à la station de Berck. Les dossiers individuels étudiés et versés dans la base de données Mérimée en 1996 sont intégrés dans ce dossier de synthèse « collectif maisons ». Des notices supplémentaires ont été rédigées sur des édifices bien documentés. Le propos de cette synthèse et de proposer des typologies des différents habitats existants encore aujourd´hui en lien avec l´histoire de la station balnéaire. Le repérage a permis de mettre en évidence un type architectural propre à la ville de Berck. Présentant une morphologie
    Illustration :
    Les chalets isolés de la rue de Lhomel, Jan Lavezzari peintre. IVR31_20146200012NUCA Un exemple de chalet appelé villa. IVR31_20116201510NUCA Alignement de maisons en série de style néo-flamand, rue du Calvaire. IVR31_20116200183NUCA Maison de ville, 41 rue Rotschild, construite en tant que petit hôtel par l'architecte M. Montarnal Maison de ville, ancienne maison de santé, 32 rue Victor-Ménard. IVR31_20076200045XA Balcons rue de la Mer ; Henri Valette et Gaston Bellêtre architectes. IVR31_20106200688NUCA Dessin d'une villa jumelle, par H. Valette architecte, extrait de Monographies de bâtiments Alignement de chalets appelés villas. IVR31_20066200457NUCB Une carte postale ancienne avec la mention Groupe de Villas. IVR31_20116201516NUCAB Vestige du groupe de villas, appelé la Pergola, angle rue Grosjean et d'Avesnes, signée de
  • Chape
    Chape Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le décor permet de dater cette chape du 20e siècle.
    Description :
    gris a l'inscription PAX et une ancre. Le chaperon est décoré d'une croix. Une étiquette de la maison
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
    Illustration :
    Détail de l'encolure. IVR31_20055908194NUCA
  • Chape
    Chape Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le décor permet de dater cette chape du 20e siècle.
    Description :
    Le tissu est beige zébré, avec un décor de tire-bouchon en bleu. Un fermail doré avec l'inscription
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Chape
    Chape Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le décor permet de dater cette chape du 20e siècle.
    Description :
    Le tissu est beige moiré aux pétales stylisés à quadrilobes, doublé d'un tissu doré. Deux bandes de
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Chasuble, étole, manipule
    Chasuble, étole, manipule Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Description :
    Soie (?) rouge et or moirée avec motifs en forme de polylobe et motifs décoratifs. La doublure est verte. Des bandes en forme de Y et une barre centrale prolongée sont décorés de motifs (croix pattée
    Localisation :
    Valenciennes - Hôpital général, puis hospice et hôpital militaire, actuellement maison de retraite dite du Hainaut 48 place de l' Hôpital général - en ville
    Dimension :
    Dimensions de la chasuble : h = 120 ; la = 135. Dimensions de l'étole : l = 107. Dimensions de l'étole avec pampilles : l =115. Dimensions de la manipule : l = 55.
    Aires d'études :
    Nord - Pas-de-Calais
  • Jardin d'Alfred Flament
    Jardin d'Alfred Flament Liévin - Cité des Petits Bois - 13 rue Jean-Baptiste Greuze - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    est né le 24 janvier 1947. Employé aux Houillères du Bassin du Nord Pas de Calais pendant 7 ans, il dernière gaillette avant la fermeture définitive des mines du Nord Pas de Calais en décembre 1990. Il fait ses premiers pas sous terre à l’âge de 15 ans en tant que galibot (nom donné aux enfants Fils de mineur mort de la silicose (maladie provoquée par l’inhalation de particules de poussières de silice dans les mines), originaire de Angres (à proximité de la fosse 6), monsieur Alfred Flament travaillant au fond de la mine et futurs mineurs de fond en apprentissage, et chargés de réaliser toutes sortes de tâches : trier le charbon, tirer ou pousser les berlines, apporter le bois, s’occuper des lampes…). Victime d’un accident en 1965, il se blesse à la taille Arago de la fosse 6 d’Angres et perd cinq orteils. Il est ensuite repris au jour. Il travaille alors à la taille école de la fosse 12 où il se forme au métier de chaudronnier et soudeur. Au total, il a travaillé pendant 30 ans pour les
    Description :
    Alfred Flament travaille avec une véritable forge qui se trouve au fond de son jardin et il utilise récupère des ferrailles, quelquefois des fers de béton armé, et travaille le fer, le modèle à sa guise. Son épouse est chargée à la belle saison de fleurir le jardin avec des jardinières suspendues. Elle l’aide remplie de vrai charbon est poussée par un petit galibot réalisé par monsieur Flament en souvenir de ses débuts à la mine. Il a également réalisé la boîte aux lettres de sa maison, des profils de mineurs en fer forgé qu’il a apposés sur les murs, les grilles de son jardin. Il a façonné aussi des formes
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Façade de la maison sur cour, détail. IVR31_20146202558NUC4A Vue partielle de la masion et de la cour, vers la rue. IVR31_20146202580NUC4A Vue partielle de la maison sur cour. IVR31_20146202582NUC4A Maison, détail de la façade sur cour. IVR31_20146202586NUC4A Maison, détail de la façade sur cour. IVR31_20146202556NUC4A Maison, détail de la façade sur cour. IVR31_20146202563NUC4A Maison, détail de la façade sur cour. IVR31_20146202560NUC4A
  • Jardin de Philippe Hermez
    Jardin de Philippe Hermez Meurchin - 9 rue Henri Barbusse - en ville - Cadastre : 2011 AN01 408
    Copyrights :
    (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Monsieur Hermez est né en 1964. Il a une formation de plomberie et de menuiserie et travaille fume et crache de la fumée. Puis il a installé à l'entrée de son jardin un kiosque en bois abritant deux squelettes en plastique jouant du violon et une sorcière avec mains de mannequins revêtue des ensuite chronologiquement l'aménagement d'une cascade sur un des murs de palissade de son jardin (en venant de la maison). Puis d'une roue à aube qui fonctionne grâce au creusement d'un petit bassin suffisamment large et profond pour en recevoir les pales. Celle-ci est motorisée afin de réaliser un mouvement des yeux lumineux et une bouche qui lui permet de parler. Enfin, en 2011, il a commencé la construction d'un chalet dont le thème sera la magie et les frissons, évoquant le monde fantastique de Harry ses idées. Il qualifie son jardin de féérique et essaie de le rendre amusant et chargé d'humour. Il y à la télévison sur FR3 dans les émissions "En cours de route" et "Au petit bonheur la chance". Ph
    Description :
    Les matériaux utilisés sont principalement la mousse expansive, d'anciens moteurs, des vérins de portails et toutes sortes de matériels qu'il répare éventuellement. La fausse cascade est constituée de grillage et de sulfate de fer projeté dans du ciment, ce qui lui donne une couleur rouille, elle est reliée à une pompe à eau. La roue à aube récupérée fonctionne avec un moteur de photocopieuse et un pignon de vélo. L'arbre magique est constitué d'un amas de pierre, de bois et d'écorces de liège ramassées rendus mobiles par l'installation de moteur. Pour accentuer l'ambiance mystérieuse du jardin, Ph. Hermez utilise de grosses pierres et des rochers qu'il a ramené de Haute-Savoie. Il a également planté un cèdre à l'utilisation combiné d'un pulvérisateur de jardin et d'alcool à brûler. L'utilisation d'éclairages et un système de sonorisation comme de la musique, des cris de sorcière ou des voix de fantômes et
    Titre courant :
    Jardin de Philippe Hermez
    Aires d'études :
    Pas-de-Calais
    Illustration :
    Dragon cracheur de feu. IVR31_20146202654NUC4A Dragon cracheur de feu. IVR31_20146202653NUC4A
  • Balance pharmaceutique avec tiroirs, poids, instruments (No 2)
    Balance pharmaceutique avec tiroirs, poids, instruments (No 2) Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Transcription de l'inscription : E. ADNET / CONSTRUCTEUR / 26, RUE VAUCQUELIN, 26 / PARIS.
    Historique :
    Objet provenant de l'hôpital général de Saint-Omer.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Origine :
    lieu de provenance France, Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer, hôpital général
    Catégories :
    industrie de mécanique de précision
    Illustration :
    Vue de détail, tiroir IVR31_20106203244NUCA Vue de détail, trébuchet IVR31_20106203243NUCA
  • Calice, boîte de calice, corporal
    Calice, boîte de calice, corporal Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Historique :
    Objet provenant de l'hôpital général de Saint-Omer. Une patène a été artificiellement associée au
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Dénominations :
    boîte de calice
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Titre courant :
    Calice, boîte de calice, corporal
    Dimension :
    h = 14,5 ; d = 13,3 (dimensions du calice, diamètre de la coupe). Diamètre du pied : d = 12
    Origine :
    lieu de provenance France, Nord-Pas-de-Calais, 62, Saint-Omer, hôpital général
  • Voile huméral (avec décor I.H.S., No 1)
    Voile huméral (avec décor I.H.S., No 1) Saint-Omer - Presbytère, dit maison paroissiale
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Historique :
    Répertorié dans l'église Notre-Dame (ancienne cathédrale) par une fiche de pré-inventaire établie
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Référence documentaire :
    Conservation des Antiquités et Objets d'Art (CAOA) du Pas-de-Calais. Fonds photographique AOA62
    Représentations :
    avec raisins et épis de blé.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Voile huméral de satin rouge uni, brodé.
    Origine :
    -Dame Nord-Pas-de-Calais lieu de provenance 62,Saint-Omer,collégiale puis cathédrale,actuellement église paroissiale Notre
  • Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 1)
    Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 1) Saint-Omer - Presbytère, dit maison paroissiale
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Dénominations :
    voile de calice bourse de corporal
    Représentations :
    I.H.S. ; rinceau ; Chasuble : galons de feuilles de vigne avec grappes de raisin ; au dos, dans le centre de la croix, une mandorle entoure IHS ; les rinceaux et fleurs au cœur clouté sont bordés d'un
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ornement de moire noire brodée d'argent.
    Titre courant :
    Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 1)
    Dimension :
    Dimensions de la chasuble.
    Origine :
    -Dame Nord-Pas-de-Calais lieu de provenance 62,Saint-Omer,collégiale puis cathédrale,actuellement église paroissiale Notre
    Illustration :
    Etole, manipule, voile de calice et bourse : vue générale IVR31_20106204146NUCA
  • Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 2)
    Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 2) Saint-Omer - Presbytère, dit maison paroissiale
    Copyrights :
    (c) Commune de Saint-Omer (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Matériaux :
    matériau textile velours uni tapisserie au point de croix
    Dénominations :
    voile de calice bourse de corporal
    Représentations :
    Instrument de la Passion : colonne, corde, fouet, clous Instrument de la Passion : colonne, corde, fouet, clous ; I.H.S. ; Chasuble, décor représenté en perspective (trompe-l'oeil) : devant orné de la colonne de la flagellation, avec corde et fouet ; dos orné d'une croix décorée d'un IHS au centre d'un soleil rayonnant, et de trois clous en bas.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Chasuble de velours de soie noir, brodée au point de croix.
    Titre courant :
    Ensemble : chasuble, étole, manipule, voile de calice, bourse de corporal (ornement noir, No 2)
    Dimension :
    Hauteur de la chasuble
    Origine :
    -Dame Nord-Pas-de-Calais lieu de provenance 62,Saint-Omer,collégiale puis cathédrale,actuellement église paroissiale Notre
  • Station balnéaire
    Station balnéaire Berck
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L´éleveur Bailly souhaite rendre fertile les garennes afin de nourrir ses bêtes et lance pour cela la mer sont protégées par l´érection d´une digue située à l´emplacement de l´actuelle rue Rothschild du site. A partir de 1860 l´amoncellement du sable cesse peu à peu, formant un cordon de dunes , nivelées en 1863, année de la vente par les Domaines des lais appartenant à l´Etat à différents propriétaires qui sont à l´origine de la création des lotissements de la station. Vers 1850, lors d´une visite du canton de Montreuil, le docteur Perrochaud, celui-ci découvre les bienfaits du traitement par la mer. Dès 1861, l´Assistance Publique décide de l´ouverture du premier hôpital de Berck-Plage dit " hôpital provisoire" composé de 100 lits, agrandi en 1869 pour accueillir 500 enfants, devenant l´hôpital , du baron Haussmann et de la famille Rothschild. En 1872, le baron de Rothschild inaugure un nouvel établissement destiné aux enfants issus de familles juives nécessiteuses : l´hôpital Nathaniel de Rothschild
    Référence documentaire :
    Affiches publicitaires (AD Pas-de-Calais, 17 Fi/B97). Plan de terrains délaissés par la mer, vers 1863 (AD Pas-de-Calais, Série Q : 2 Q 66 (?)). Plage de Berck ; plan de lotissement des terrains à vendre, 1866 (AD Pas-de-Calais, 2Q72) Plan d'assemblage du cadastre de 1912 (AD Pas-de-Calais, série P 108/4). par l'ouverture de nouvelles voie (AD Pas-de-Calais, série 2O 755/pièce n°2). Plan de la ville de Berck dressé en 1945 (AD Pas-de-Calais). Berck d'Autrefois par Jan Lavezzari. Mairie de Berck : imprimerie à Montrouge, 1978. (AC Berck). touristes et des malades.- Saint-Josse-sur-Mer : Amis du Musée du Passé et de la Bibliothèque de Berck-sur Plan topographique de la commune de Berck, dressé vers 1928, constituant un avant-projet d'aménagement visant à améliorer la voirie par rectification du tracé de certaines rues et routes existantes et
    Description :
    damier. Toutes ces rues sont bordées de chalets, le plus grand nombre isolés, n´offrant pas de caractère " Vous voilà, dans un pays de sable, le chemin de fer vous a amené dans un vrai désert, en apparence. C´est (.) l´Egypte du côté de la Mer Rouge. " C´est en ces termes qu´Aristide Danvin décrit dans son " Vade Mecum du baigneur de la plage de Berck " l´impression de l´étranger débarquant pour la -officiel de Berck-Plage. Fils du Docteur Danvin, figure locale marquante à l´origine de la station , Aristide Danvin est, à partir de 1845, villégiateur avec sa famille à Berck. Son ouvrage semble être un des témoignages les plus anciens sur la création. Il en actualisa l´expansion et la vie de la station. Désert essor, un village " far-west " de sable et de vent ponctué par des " baraques " ou encore "chalets " pour la plupart en bois. La rue de l´Impératrice, ancien chemin de démarrage, relie la station au village de pêcheurs de Berck-ville. " ..De l´Entonnoir partent, à droite et à gauche, des rues
    Texte libre :
    damier. Toutes ces rues sont bordées de chalets, le plus grand nombre isolés, n´offrant pas de caractère " Vous voilà, dans un pays de sable, le chemin de fer vous a amené dans un vrai désert, en apparence. C´est (.) l´Egypte du côté de la Mer Rouge. " C´est en ces termes qu´Aristide Danvin décrit dans son " Vade Mecum du baigneur de la plage de Berck " l´impression de l´étranger débarquant pour la -officiel de Berck-Plage. Fils du Docteur Danvin, figure locale marquante à l´origine de la station , Aristide Danvin est, à partir de 1845, villégiateur avec sa famille à Berck. Son ouvrage semble être un des témoignages les plus anciens sur la création. Il en actualisa l´expansion et la vie de la station. Désert essor, un village " far-west " de sable et de vent ponctué par des " baraques " ou encore "chalets " pour la plupart en bois. La rue de l´Impératrice, ancien chemin de démarrage, relie la station au village de pêcheurs de Berck-ville. " ..De l´Entonnoir partent, à droite et à gauche, des rues
    Illustration :
    Plage de Berck ; plan de lotissement des terrains à vendre, 1866 (AD Pas-de-Calais, 2Q72 Plan de terrains délaissés par la mer, vers 1863 (AD Pas-de-Calais, Série Q : 2 Q 66 par l'ouverture de nouvelles voie (AD Pas-de-Calais, série 2O 755/pièce n°2).s. IVR31_20056200138V -expert, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (AD Pas-de-Calais). IVR31_20056200137V Plan d'assemblage du cadastre de 1912 (AD Pas-de-Calais, série P 108/4). IVR31_20056200005X (AD Pas-de-Calais, 17 Fi/B97). IVR31_20116200105NUCA Affiche publicitaire, G. Landrieux, 1926, E. Baudelet et G. imprimeur, Paris (AD Pas-de-Calais, 17 par Sarrazin, géomètre-expert, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (AD Pas-de-Calais ) dressé en 1945 par Sarrazin, géomètre-expert, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (AD Pas-de L'hôtel de la Plage, peinture de Jan Lavezzari d'après une photographie d'Emile Lavezzari
  • Lotissement concerté dit Quartier Rothschild, Quartier Central
    Lotissement concerté dit Quartier Rothschild, Quartier Central Berck
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Au moment de la construction du premier hôpital, monsieur Lens, conducteur des Ponts et Chaussées à Etaples, propose à l´Etat de vendre les lais et relais de mer qu´il possède sur la plage. Il compose les et 88 centiares sont cédés par les Domaines. Cela signe la naissance de la station de Berck, qui achète le lot de garennes entre la rue de l´Impératrice et le chemin au Raisins, au sud de l´Entonnoir -sept lots, couvrant une superficie de 7 hectares, 84 ares et 68 centiares, composé denviron 150 parcelles, qui sont vendus comme spécialement à bâtir, indiquées sur le "plan de lotissement des terrains à vendre " (fig.1) et formant en 1885 les quartiers "Central" et "Rothschild". Le plan de 1866 montre les différentes constructions déjà existantes ; celles concentrées autour de l´Entonnoir, avec notamment les deux hôtels (hôtel de la Plage à côté du calvaire et l´hôtel des Bains), quelques chalets (?) le long du  : messieurs Dubois ou Theillier (architecte) à Paris, l´hôtel des Bains, de la Plage ou de Berck, ainsi qu´aux
    Description :
    importantes transformations de la station balnéaire : les destructions pendant la Seconde guerre mondiale ont induit les modifications les plus importantes : la reconstruction de l'esplanade. Les quartiers entre le chemin de l´Oise (au sud) et le chemin des Anglais (au nord). La société Terminus-Berck y possédait différents immeubles propres à constructions et certains susceptibles de lotissement. L´ensemble est divisé en 66 lots de taille différente, de 136 à 2000 m², en prélevant du terrain pour l'établissement de villégiature (villa, maison de bourg), maison avec commerce ou boutique mais aucun hôpital". L règlement de la voirie de la ville de Berck, et "avoir un bel aspect et en ciment armé, pierre ou brique , recouvert de tuile, ardoise ou terrasse". Il y est interdit de faire des constructions légères. Une distance minimum de 4 m et au maximum de 6 m doit être respectée pour le retrait de la rue. Les voies sont privées , tant que non classées par la ville de Berck.
    Illustration :
    Plage de Berck ; plan de lotissement des terrains à vendre, 1866 (AD Pas-de-Calais, 2Q72 -expert, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (AD Pas-de-Calais). IVR31_20056200137V plage, par Paul Dufournet urbaniste, 1/9/1946 (AD Pas-de-Calais, 2406 W 26). IVR31_20116200098NUCA Plan topographique de la commune de Berck, dressé vers 1928, constituant un avant-projet d'aménagement visant à améliorer la voirie par rectification du tracé de certaines rues et routes existantes et par l'ouverture de nouvelles voies. IVR31_20056200138V Plan de le ville de Berck dressé en 1945 (et reprenant le projet de 1928) par Sarrazin, géomètre Plan de reconstruction avec indication des immeubles sinistrés, détail de la partie nord de la
  • Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille
    Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille Lille - place Gilleson - en ville - Cadastre : 2005 KZ 187
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La construction de la cathédrale de Lille a débuté au 19e siècle pour s'achever à noël 1999 par le chantier de la façade. A partir de 1984, le conseil épiscopal envisage l'achèvement de la construction. Il étudie plusieurs projets, allant d'une façade transparente à une aile de bureaux. L'architecte lillois
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
    Description :
    La façade conçue par Pierre-Louis Carlier pour la cathédrale Notre-Dame-de-Treille est composée d'une paroi en pierre de Soignies de laquelle ressort la forme du vaisseau central. Cette dernière est constituée par un voile de marbre translucide, une rosace en verre thermoformé sur un dessin de Ladislas Kijno et un portail en bronze de Georges Jeanclos. Les plaques de marbre sont maintenues par des tirants métalliques dessinant une forme de poisson.
    Titre courant :
    Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille
    Vocables :
    Notre-Dame-de-la-Treille
    Illustration :
    Elévation de la façade. IVR31_20155900116NUCA Porte d'entrée de la cathédrale. IVR31_20155900119NUCA Détail de la porte d'entrée de la cathédrale. IVR31_20155900120NUCA Vue de la première verrière du bras droit. IVR31_20155900104NUCA Vue de la deuxième verrière du bras droit. IVR31_20155900105NUCA Détail de la verrière de la façade antérieure. IVR31_20155900117NUCA Porte de la façade. IVR31_20155900118NUCA
  • Baiser de paix (No 1)
    Baiser de paix (No 1) Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Commune de Saint-Omer
    Inscriptions & marques :
    Pas de poinçon.
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle objets mobiliers de la ville de Saint-Omer
    Dénominations :
    baiser de paix
    Localisation :
    Helfaut - près du Bois de l'Hermitage - route de Blendecques - en ville
    Titre courant :
    Baiser de paix (No 1)
1 2 3 Suivant