Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Enclos funéraire
    Enclos funéraire Lecelles - rue Neuve route de Roubaix - en village - Cadastre : 2003 OB non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Enclos constitué lors de l'installation du monument aux morts, après la Première Guerre mondiale et complété par un monument commémoratif des combattants d'Afrique du Nord.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'enclos est installé sur un square, en face de l'église paroissiale, à l'angle de la rue Neuve et de la rue de Roubaix. Il est composé de trois éléments : une plaque commémorative, fixée sur un mur -bahut, le monument commémorant les morts de la Première Guerre mondiale et un monument rendant hommage aux anciens combattants d'Afrique du Nord. La longue plaque porte des médaillons photographiques et clôture composée de garde-corps en fer forgé et de colonnettes en fonte couronnées d'une vasque.
    Localisation :
    Lecelles - rue Neuve route de Roubaix - en village - Cadastre : 2003 OB non cadastré
  • Village
    Village Lecelles - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    A l'époque celte, la rive gauche de Lecelles était occupée par la tribu des Ménapiens (gaulois belges) sur le village de Gonsiniacas et sur la rive droite étaient installés les Atrebates (gaulois francs). Pendant la conquête romaine, un retranchement romain fut installé à côté de l'actuel lieu-dit Pont des Turcs et une villa dans le village voisin de Maulde. Un monastère fut créé au Pont des Turcs , ayant la tutelle sur le village de Gonsiniacas sauf sur les fermes de Dombrie, Choques, Wabimpré, qui dès le 10e siècle. Jusqu'au 13e siècle, Lecelles dépend de la seigneurie de Saint-Amand, au sein du Tournaisis, châtellenie flamande du comté de Flandre. En 1297, le Tournaisis est annexé par le roi Philippe le Bel (1285-1314), le traité de Pontoise (1312) établit une nouvelle unité administrative, le bailliage du Tournaisis et de Lille-Douai-Orchies, puis est créé en 1383 le bailliage du Tournaisis dépendant du comté du Hainaut. Lors du traité de Madrid (1526), la commune est rattachée au comté de
    Référence documentaire :
    DUVOSQUEL, Jean-Marie (dir.). Albums de Croÿ, Tome XI Tournai-Tournaisis. Bruxelles : Crédit Communal de Belgique, 1991. AD Nord : Série P (cadastre) : P30/192 (1805). AD Nord : Série P (cadastre) : P31/ 598.
    Description :
    actuel (Doc. 5). La rivière de l'Elnon coupait le village en deux. Au nord, les rues de Lasson (Doc. 6 L'orientation NO-SE de la rivière de l'Elnon traversant le village de Lecelles, rejoignant le Décours, a conditionné l'implantation du bâti depuis son origine le long de chemins implantés selon le composées de champs puis d'alignements de bâti (Doc. 1, 2) (Fig. 3). Quelques changements sont intervenus d'archives et de plans cadastraux, qui éclairent le développement du village depuis le milieu du 18e siècle ), des Fèves, la rue Bouchart - qui fait la liaison avec la rue de Chorette et la route de Tournai - étaient déjà composées de quelques alignements. Vers 1804, le maire demande au préfet la construction d'un pont sur l'Elnon (AD Nord, série O 338/98), expliquant que "la commune est divisée en deux par l'Elnon sur la longueur de 5 quarts de lieu... Il n'existe qu'un pont pour les cultivateurs ; le pont de Coutan... Jusqu'à l'époque de l'invasion de l'ennemi, il a existé un autre pont en pierre dit le pont des
    Illustration :
    Cadastre de 1805, la partie méridionale (AD Nord P30/192). IVR31_20045905453NUCA Cadastre de 1805 (AD Nord P30/192). IVR31_20045905452NUCA Cadastre de 1805, le centre autour de l'église et le presbytère (AD Nord P30/192 Cadastre de 1805, la rue de Lasson (AD Nord P30/192). IVR31_20045905454NUCA Le cadastre de 1885, le quartier de la gare (AD Nord P31/598). IVR31_20045905455NUCA Cadastre du Consulat, 1805, la rue du Grand-Sart (AD Nord P30/192). IVR31_20045905456NUCA Alignement de fermes rue des Fèves. IVR31_20045900042X Vue générale de la salle des fêtes, de la mairie et de l'école. IVR31_20045900053X
  • Ferme de Coutan
    Ferme de Coutan Lecelles - Coutan - 515 rue du Rivage - en écart - Cadastre : 1805 B 16 1821 B 401, 402, 403, 404 1885 B 517, 522, 523, 524, 525 2003 B 0383
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cette ferme était une dépendance de l'abbaye de Saint-Amand. Les traces architecturales les plus anciennes conservées datent vraisemblablement du 17e siècle, comme en témoigne une poutre de la grange portant l'inscription "1606 verdebras". Au début du 19e siècle, la famille de censiers, meuniers et brasseurs, Legrand, achète la ferme de Wabimpré pour en faire leur manoir, cense affermée aux Wibault, et exploitent la ferme de Coutan. Ils reconstruisent les étables, les écuries, installent la brasserie, et construisent un chartil. Les cadastres successifs (1805, 1821 et 1886) permettent de dater cette évolution : le chartil et un édifice rectangulaire (au milieu de la cour) ont été construits entre 1805 et 1821, le
    Hydrographies :
    rivière de l' Elnon
    Description :
    L'ensemble est situé en bordure de la rivière de l'Elnon et bénéficie de l'aménagement d'un bief (?) entourant la ferme, rappelant les dispositions avec douves des autres censes de la région. Le plan géométrique de 1805 indique l'emplacement d'un moulin à demi ruiné, aujourd'hui disparu, un moulin à eau, dont il ne reste que les murs de soubassement en pierre et grès et une brasserie sur la rive opposée, dont l'activité a été intégrée à la ferme à la fin du 19e siècle, actuellement disparue. L'ancienne cense de (19e siècle). L'élévation du logis et en brique sur un soubassement de grès et pierre, qui est le fournil, et sur le côté est, le chartil. La grange, entièrement élevée en moellons de pierre, est le seul exemple conservé de ce mode de construction de l'aire d'étude (Campagne Habitée) et conserve l'inscription "verdebras 1606" sur l'entrait de la grange.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Titre courant :
    Ferme de Coutan
    Appellations :
    de Coutan
    Illustration :
    Plan de situation, cadastre de 1805 (AD Nord P30/192). IVR31_20035904078NUCA Plan de situation, cadastre de 1821 (AD Nord P31/598). IVR31_20035904077NUCA Plan de situation, cadastre de 1886 (AD Nord P31/598). IVR31_20035904082NUCA Vue générale de la ferme. IVR31_20045900190X Vue générale intérieure de la cour ; le pigeonnier-porche. IVR31_20045900187X Vue générale de la grange. IVR31_20045900298X
1