Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme de l'Hôpital
    Ferme de l'Hôpital Beaufort - 15 rue de l' Hôpital - en village - Cadastre : 1810 C2 697 à 699 1845 D1 477, 478 2004 ZE 15
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Historique :
    L'origine du nom de cette ferme n'est pas connue avec certitude. Selon Horlait, sans qu'il le justifie, cette appellation serait tirée de la fondation de la ferme par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem au Moyen Âge, comme à Ecuélin, ou de l'implantation d'un hôpital russe en 1815. La forme des ouvertures du logis, cintrée, et la mise en œuvre des matériaux, dés de calcaire alternant avec de la brique , permettent de dater le logis de la seconde moitié du 18e siècle. Sur le cadastre de 1810 figurent le logis logis. Celui-ci a disparu sur le cadastre de 1845. La ferme s'organise donc autour d'une cour, alors ouverte sur la rue. Sur le cadastre de 1845, la cour est fermée sur trois côtés et prend la forme qu'elle les volumes au nord de la cour ont été remplacés partiellement par un hangar en tôle.
    Référence documentaire :
    Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort de 1810 et 1845. Service du cadastre
    Description :
    Implantée de le long du ruisseau de la Fontaine Taviaux, cette ferme est organisée autour d'une , p. 16) et aujourd'hui disparu. Au fonds de la cour se trouve le logis, en rez-de-chaussée surélevé surmontées de fenils, qui était relié par le porche à un autre volume abritant une grange, des étables et un fenil. Au nord, du côté du ruisseau, se trouve un autre volume servant également de grange, d'étables et de fenil. Une remise ruinée contribuait à fermer encore la cour. De plus, le ruisseau assure une fermeture naturelle au nord, qui était renforcée par un mur de clôture, visible sur une carte postale du
    Étages :
    étage de comble en rez-de-chaussée surélevé
    Localisation :
    Beaufort - 15 rue de l' Hôpital - en village - Cadastre : 1810 C2 697 à 699 1845 D1 477, 478 2004
    Titre courant :
    Ferme de l'Hôpital
    Appellations :
    Ferme de l'Hôpital
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Extrait de la feuille cadastrale C2. Plan de situation en 1810. IVR31_20045905239NUCA Extrait de la feuille cadastrale D1. Plan de situation en 1845. IVR31_20045905238NUCA Vue du mur d'enceinte depuis le chemin de Wattignies. IVR31_20055900579V Vue de l'entrée de la cour. IVR31_20055900587V Vue du logis et de l'ouverture de la grange. IVR31_20055900584V
  • Ferme, actuellement maison
    Ferme, actuellement maison Beaufort - 15 rue Aristide Briand - en village - Cadastre : 1810 E2 135 à 137 1845 D1 360 à 362 2001 D1 186
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Historique :
    Le linteau de la porte du logis porte l'inscription et la date gravées : IHS M A 1631. Il a été remonté mais semble tout de même appartenir à l'ensemble d'origine, identifiable, par des fenêtres à meneaux bouchées, situées dans le pignon ouest. En revanche, la forme des ouvertures du rez-de-chaussée , ainsi que la mise en œuvre des matériaux permettent de dater cette partie du 18e siècle. Sans doute dans entre les moellons employés dans l'élévation et la forme des ouvertures, à linteau droit, de l'étage . Sur le cadastre de 1810, l'ensemble avait la même forme générale ; cependant, la façade arrière
    Parties constituantes non étudiées :
    mur de clôture
    Référence documentaire :
    Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort de 1810 et 1845. Service du cadastre
    Description :
    , sur l'arrière de la parcelle. D'est en ouest, elle comprend une vaste grange double, traversée par un fenil ont été bouchées par de la brique. La maçonnerie est entièrement en moellon de calcaire marbrier , hormis la corniche et des éléments composant l'encadrement des ouvertures. Dans le prolongement de la
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Aires d'études :
    Parc Naturel Régional de l'Avesnois
    Illustration :
    Extrait de la feuille cadastrale E2. Plan de situation en 1810. IVR31_20045905233NUCA Extrait de la feuille cadastrale D1. Plan de situation en 1845. IVR31_20045905232NUCA Vue de l'élévation postérieure du logis. IVR31_20055901113X Vue de l'élévation postérieure des étables et de la grange annexe. IVR31_20055900111X Vue de l'élévation postérieure. IVR31_20055901115X Vue de l'élévation postérieure du logis, d'une étable et du passage chartier. IVR31_20055901114X
1