Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de la commune de Rumegies
    Présentation de la commune de Rumegies Rumegies - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Des découvertes le long de la rivière de l'Elnon attestent une présence humaine à l'époque néolithique et une occupation gallo-romaine au nord-est de la commune, au lieu-dit et rue des Trois-Magots. La commune dépendait de l'abbaye de Saint-Amand depuis le 7e siècle et ce jusqu'à la Révolution française. La l'architecte Alexandre Grimault en 1862, l'école de filles (AD Nord, série O 518/38) (fig. 1), rue de la Caisse , construite en 1895-1908 par l'architecte Gustave Dupont, de Valenciennes, qui aménage également la grange de de 2 casernes de douanes, construites à la fin du 19e siècle et dont une est détruite et de casemates
    Référence documentaire :
    DEBERSEE Marc. Balade à la rencontre des chapelles de Rumegies. Chapelles. ARARCO, mai 2002. DEBERSEE Marc. Rues, chemins et lieux dits, mémoire vivante de Rumegies. Spécial Rumegies
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Rumegies
    Annexe :
    un soin particulier porté aux détails (grille, décor en pas de moineaux à l'envers sur pignon du Repérage du patrimoine bâti de Rumegies Le bâti s'organise essentiellement le long de deux axes terrier de 1663, et la rue Molière qui rejoint aujourd'hui la Belgique. Le bâti lisible sur le cadastre de 1830 est composé essentiellement de petites exploitations et de maisons élémentaires qui ont été siècle (fig. 6, 7) : les grandes fermes à cour fermée (fig. 8, 9) ont laissé place à un bel alignement de maisons de bourg (fig. 10, 11), de quelques maisons de maître et d'une caserne de douaniers. Ces constructions sont en brique, rehaussées de bandeaux et encadrements en brique cérame et s'élèvent sur deux niveaux, avec une toiture à longs pans, ou à croupe brisée, couverte de tuile flamande vernissée ou mécanique. Le goût du décor et du confort est visible également dans la ferme située au n° 150 de la rue E . Millecamps : une pièce de réception à pans coupés a été adjointe à l'arrière du logis 19e siècle (fig. 12
    Illustration :
    Elévation antérieure de l'école de filles, Gustave Dupont architecte, 1895 (AD Nord série O 518/38 Plan de la filature Hugues, 1904 (AD Nord série M 417/ 7376). IVR31_20045905513NUCA Plan de la fonderie Hugues, 1926 (AD Nord série M 417/ 16143). IVR31_20045905514NUCA Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P 31 /626). IVR31_20045905490NUCA Cadastre de 1830, feuille C (AD Nord : P 31 /626). IVR31_20045905492NUCA Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P 31 /626). IVR31_20045905491NUCA Cadastre de 1913, extrait de la 6e feuille (AD Nord : P 31 /626). IVR31_20045905493NUCA Cadastre de 1913, détail de la 8e feuille, cense de la Bougrie (AD Nord : P 31 /626 Cadastre de 1913, détail de la 6e feuille, ferme de Metz. IVR31_20045905496NUCA Alignement de maisons de bourg  : 114-52, rue de l'Eglise, côté nord. IVR31_20045900682X
  • Presbytère, actuellement maison
    Presbytère, actuellement maison Rumegies - 95 rue Alexandre-Dubois - en village - Cadastre : 1832 D2 409 1913 5e feuille 1742 (à vérifier) 2003 A 3013
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    ecclésiastique qui laisse à penser que cet édifice a été construit à usage de presbytère dès l'origine, alors que
    Description :
    Cette ferme est à cour fermée est située à côté de l'ancienne mairie. Elle est composée d'un . L'ensemble est assez transformé : le portail a été percé de nouvelles ouvertures, sa couverture a été arasée vaisseau avec pignon sur rue. L'usage des communs n'a pas pu être déterminé et a été adjoint d'un bâtiment neuf en parpaing. Le cadastre de 1830 indique les mêmes dispositions. Le logis est en rez-de-chaussée à 10 travées, en brique sur un soubassement en pierre de Tournai. Les ouvertures sont couvertes d'un flamande plombifère, adjointe d'une lucarne moderne. Un trottoir en dalles de pierre de Tournai longe le logis. La porte cochère et l'ouverture piétonne du portail ont un chaînage en pierre de Tournai.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905491NUCA Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : P31/626 Clé avec armoiries sur l'arc du passage traversant de l'ancienne grange. IVR31_20045900664X
  • Église paroissiale Saint-Brice
    Église paroissiale Saint-Brice Rumegies - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2003 A 1445, 1446
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'ancienne église est connue par sa représentation sur les Albums de Croÿ (1603) et par la description de ses restaurations dans la chronique de l'abbé Alexandre Dubois au 17e siècle. A la fin du 18e une inscription disparue en latin en forme de chronogramme au-dessus du portail permettent de dater précisément cette construction, qui rappelle le style et est contemporaine de l'église de Beuvry-la-Forêt et de celle de Saint-Amand-les-Eaux, toutes les deux construites par l'architecte lillois Lesaffre. Au
    Référence documentaire :
    PLATEAUX, Alain (dir.). Les églises de la Pévèle française. Histoire et architecture du IXe au XXe
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    . L'édifice, de plan rectangulaire adjoint d'une abside à trois pans aveugles, possède 3 vaisseaux et 5 cul de four décorée de nervures retombant sur de gros culots et les bas-côtés de voûtes d'arêtes à pendentifs, qui cachent les plafonds originels. Les écoinçons des arcades de la nef sont décorées de
    Localisation :
    Rumegies - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2003 A 1445, 1446
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Vue de face. IVR31_20095903378NUCA l'Autel de la Vierge du Rosaire. IVR31_20095903382NUCA
  • Maison
    Maison Rumegies - 33 rue Alexandre-Dubois - en village - Cadastre : 1830 D2 418 1913 5e feuille 1762 2003 A 3279
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cette maison, adjointe de communs, existe depuis le début du 19e siècle et figure selon un plan en C sur le cadastre de 1830. La maison et les communs ont été reconstruits en 1886 et la maison adjointe de deux petits bâtiments donnant sur la rue. La grange (?) a été agrandie.
    Description :
    La maison est située en retrait par rapport à la rue et est adjointe de deux petits bâtiments soubassement en pierre calcaire, matériau également utilisé pour le bandeau placé au niveau de l'allège des fenêtres de l'étage et le cartouche portant la date, situé sur l'allège de la travée centrale, au-dessus de
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Illustration :
    Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : P31/626 Maison de maître, 33 rue Alexandre-Dubois. IVR31_20095901359VA
  • Relais de poste, puis couvent, actuellement l'école primaire de l'Immaculée Conception
    Relais de poste, puis couvent, actuellement l'école primaire de l'Immaculée Conception Rumegies - 322 rue Angèle-Lecat - en village - Cadastre : 1830 D2 362 à 366 1913 5e feuille 1773, 1775, 1778 (à vérifier) 2003 A 1440
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La mise en oeuvre des matériaux de cet ancien relais permet de situer sa construction au début du 19e siècle. Le cadastre de 1830 indique un ensemble fragmenté ; le logis est divisé en deux parcelles , ainsi que les communs, qui le sont encore davantage sur le cadastre de 1913 sur lequel les communs et une partie de la grange sont isolés du reste par un véritable mur de séparation. Le logis et une partie des communs abritent aujourd'hui l'école privée de l'Immaculée Conception.
    Dénominations :
    relais de poste
    Description :
    en U. Seul le logement est conservé dans son état initial : trois pièces de réception au rez-de , à rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Le niveau de soubassement est en pierre de Tournai
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Titre courant :
    Relais de poste, puis couvent, actuellement l'école primaire de l'Immaculée Conception
    Destinations :
    puis couvent, actuellement l'école primaire de l'Immaculée Conception
    Illustration :
    Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905491NUCA Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905501NUCA
  • Ensemble de 5 maisons en série dit coron Louvet
    Ensemble de 5 maisons en série dit coron Louvet Rumegies - rue Alexandre-Dubois - en village - Cadastre : 1913 6e feuille 2003 A 1675 à 1679
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'analyse architecturale de cet ensemble de cinq maisons situe sa construction au début du 20e
    Description :
    Cet ensemble est composé de quatre maisons à trois travées et une à quatre travées. Les maisons ) par laquelle la disposition intérieure est lisible : un couloir dessert une pièce de chaque côté de la
    Titre courant :
    Ensemble de 5 maisons en série dit coron Louvet
    Illustration :
    Cadastre de 1913, extrait de la 6e feuille (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905493NUCA
  • Village
    Village Rumegies - en village
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Référence documentaire :
    DUVOSQUEL, Jean-Marie (dir.). Albums de Croÿ, Tome XI Tournai-Tournaisis. Bruxelles : Crédit Communal de Belgique, 1991.
    Description :
    Le village est un village-rue dont l'évolution est compréhensible par la lecture du plan terrier de 1663 et des cadastres de 1830 et 1913. Le bâti s'organise essentiellement le long de deux axes par la rue Angèle-Lecat, noms de villageois morts pour le France pendant la seconde Guerre Mondiale , est bordée de petites exploitations et maisons ; elle rejoint le centre du village où sont regroupés l'église, l'ancien office du clergé, l'ancien presbytère, la mairie-école. C'est le long de cet axe qu'a été construit un bel alignement de maisons de bourg au début du 20e siècle. La rue de l'Eglise se prolonge vers la Belgique par la rue Molière, bordée de nombreuses petites exploitations en 1830 , aujourd'hui bordée de maisons et petites exploitations datant de la seconde moitié du 19e siècle et quelques fermée du village, transformées. Deux éléments sont adjoints au village : le hameau de Belzanois, au nord -ouest, et la rue de Prière, qui se prolonge par la rue du Four, séparé de Howarderies (dépendant
    Illustration :
    Le monument aux morts, à côté de l'église paroissiale. IVR31_20045900658X
  • Rue de l'Eglise
    Rue de l'Eglise Rumegies - en village - Cadastre : 1830 feuille D2 1913 6e feuille 2003 dalle H6
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    La rue de l'Eglise, appelé chemin de Lille en 1663, devient place de l'Eglise au 19e siècle et prend le nom actuel en 1913, date de révision du cadastre. Sur le cadastre de 1830, elle est bordée de quelques grandes fermes. Pendant le premier quart du 20e siècle, elle a été lotie de maisons de bourg sur
    Référence documentaire :
    p. 13 DEBERSEE Marc. Rues, chemins et lieux dits, mémoire vivante de Rumegies. Spécial Rumegies
    Description :
    La rue est une partie de l'ancien chemin qui reliait Lille à Valenciennes, qui traverse le village - par deux ou trois - qui la composent sur le côté nord, sont des maisons que l'on peut qualifier de bourg : elles sont en brique, s'élèvent sur deux niveaux et sont couvertes de toitures à longs pans en tuile, plombifère et/ou brisés pour quelques unes. Leurs façades sont rehaussées de bandeaux, chainage de brique de couleur ou céramique. Les maisons du 19e siècle situées au début et à la fin de la rue , séparées entre elles par de petits espaces libres, donnant ainsi un rythme à la rue. Une maison légèrement côté sud est composé de petites maisons et fermes élémentaires, en rez-de-chaussée et souvent en retrait par rapport à la rue, une grande ferme, transformée, une maison de maître et quelques maisons à étage face à l'église. Au croisement avec la rue Alexandre-Dubois est situé la place Banche-de-Sauw où était placé le monuments aux morts, déplacé à côté de l'église. En face de la place, la maison faisant
    Titre courant :
    Rue de l'Eglise
    Illustration :
    Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905491NUCA Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905501NUCA Cadastre de 1913, extrait de la 6e feuille (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905493NUCA Alignement de maisons de bourg  : 114-52, rue de l'Eglise, côté nord. IVR31_20095901357VA Alignement de maisons de bourg, rue de l'Eglise. IVR31_20045900681X Alignement de maisons de bourg  : 114-52, rue de l'Eglise, côté nord. IVR31_20045900682X Vue générale de l'alignement sud, les maisons élémentaires. IVR31_20045900692X
  • Maison
    Maison Rumegies - 204 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1830 D2 376 1913 5e feuille 1769 2003 A 3278
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Cette maison figure sur le cadastre de 1830. La façade actuelle est un aménagement réalisé dans les
    Description :
    rhabillage par un enduit couvert de gravier roulé. Le soubassement en pierre de Tournai est resté apparent . Le premier niveau est rythmé par une alternance de pilastres cannelés et du gravier roulé imitant le bossage. La porte couverte d'un arc en plein-cintre mouluré est surmontée de deux petites baies en plein à cannelures au second niveau. A l'allège des fenêtres de l'étage, un motif décoratif à arc déprimé partiellement conservé devant l'entrée. Il s'agit d'un bel exemple d'élévation en gravier roulé, présent de
    Localisation :
    Rumegies - 204 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1830 D2 376 1913 5e feuille 1769 2003 A
    Illustration :
    Cadastre de 1830, détail de la feuille D2 (AD Nord : P31/626). IVR31_20045905491NUCA Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : Série P3/626 La frise de céramique. IVR31_20045900666X
  • Ferme
    Ferme Rumegies - 310 rue du Grand-Chemin - en village - Cadastre : 2003 A 2070
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Description :
    Cette ferme à cour fermée est de type dite classique : la grange, qui a été reconstruite en hangar piétonne), et, de part et d'autre de l'entrée les étables-écuries et le logis se font face. Plusieurs fermes de ce type existent sur la commune, celle-ci est la mieux conservée et possède plusieurs éléments , aujourd'hui sans toiture et à l'abandon, qui évoque un jardin d'hiver. Un chartil, disposé à côté de la grange un pilier rectangulaire en pierre. La circulation des animaux est possible de manière transversale
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Le chartil à côté de la grange. IVR31_20055900976X
  • Mairie-école de garçons, logement d'instituteur, puis mairie-salle des fêtes ; actuellement salles municipales
    Mairie-école de garçons, logement d'instituteur, puis mairie-salle des fêtes ; actuellement salles municipales Rumegies - rue Alexandre-Dubois - en village - Cadastre : 1913 5e feuille 1731 à 1734, 1742 2003 A 3014
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    en mairie-école et logement pour instituteur, que l'architecte Alexandre Grimault propose de la seul bâtiment et une salle de classe en rez-de-chaussée en fond de parcelle. Le devis (AD Nord série O 518/24) mentionne une élévation en brique, de la pierre bleue des carrières de Calonne et une couverture en ardoise de Fumay et pannes de la fabrique de Mortagne et des tuiles vernissées. Le projet a vraisemblablement évolué car la disposition des entrées et la couverture ont été réalisées de manière différente est aujourd'hui le local technique de la mairie. La mairie-école accueille aujourd'hui différentes
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    édifices (mairie et logement) ont le même volume (4 travées). Les deux entrées sont disposées de manière petit fronton et des bandes lombardes en brique et des pilastres disposés sur toute la hauteur de la avec clé de brique et en plein cintre à l'étage. L'accès à la salle de classe située dans le fond de la porche, placé de manière symétrique, fait la liaison avec l'ancienne grange-salle de fêtes.
    Titre courant :
    Mairie-école de garçons, logement d'instituteur, puis mairie-salle des fêtes ; actuellement salles
    Appellations :
    mairie-école de garçons
    Destinations :
    salle de musique
    Illustration :
    Plan de situation du projet, Alexandre Grimault architecte, 1862 (AD, Nord série O 518/9 Plan de situation. Cadastre de 1913, 5e feuille, extrait (AD Nord : P31/626
1