Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • presbytère, actuellement maison
    presbytère, actuellement maison Flines-lès-Mortagne - 8 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2007 C 1999
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le presbytère de la commune de Flines-lez-Mortagne a été construit entre 1873 et 1876, d'après les plans de l'architecte tourquennois Maillard. Les travaux sont exécutés par l'entrepreneur Fremery, pour un coût global de 10780 francs. Les annexes ont été construites par la suite.
    Description :
    Le presbytère de Flines-lez-Mortagne se situe dans le centre ancien du bourg, à proximité immédiate de l'église Saint-Martin. Le corps de logis est adjoint de deux appentis. Sa façade ordonnancée est à cinq travées, avec la travée centrale marquée d'une niche bordant la toiture, abritant la statue de saint Joseph et l'Enfant. Au rez-de-chaussée, les baies ont des linteaux en plein cintre, tandis qu'à l'étage, ces derniers sont droits. L'ensemble est animé d'un décor de brique : pilastres d'angle, bandeau , corniche et clef en ciment pour les baies. La couverture, en croupe avec coyau en débord de toiture, a été
    Localisation :
    Flines-lès-Mortagne - 8 rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2007 C 1999
  • monument aux morts
    monument aux morts Flines-lès-Mortagne - rue Marceau Tison - en village - Cadastre : 2007 C non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Monument aux morts datant du 2e quart du 20e siècle, élevé en l'honneur des habitants de Flines morts au combat lors de la Première Guerre Mondiale.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument aux morts de Flines-lez-Mortagne se compose d'un soldat casqué posé sur une obélisque trapue. Le soldat, en position de vainqueur, regarde au loin, l'air noble. Il tient d'une main une grenade et de l'autre son fusil. L'obélisque comprend un large socle sur lequel repose l'obélisque au fût chapiteau sur lequel est sculpté une croix grecque traversée de deux épées. Les inscriptions "PRO PATRIA" et
    Illustration :
    Vue générale de la place avec le monuments aux morts, l'église en arrière plan
  • Présentation de la commune de Flines-lès-Mortagne
    Présentation de la commune de Flines-lès-Mortagne Flines-lès-Mortagne
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    D'après des sources historiques, le village n'’existe pas avant le VIe siècle, le territoire étant couvert par la forêt. Le territoire a connu plusieurs noms de 827 à 1217, appelé successivement Fierinas , Filolinas, Feolinas ou encore Felinis. C'’est à la Révolution qu'il prend le nom de Flines-lez-Mortagne interprétation germanique ou latine Flihen qui signifie "couler", car le village est situé à proximité de l '’Escaut ; Figulina qui signifie terre à poteries, métiers d'’argile car la terre de Flines est très argileuse et le village compta autrefois de nombreuses tuileries et panneries. La création du village remonterait au 9e siècle, lorsque Charles le Chauve (né en 823, mort en 877) donne le hameau de Legies aux religieux de l’abbaye de Saint-Amand-les-Eaux, par une charte en date du 23 mars 847. Les moines entreprennent sûrement le défrichement d’une partie de la forêt dont il ne reste plus aujourd'’hui que 242 hectares. L'appellation de Sars de Flines au Moyen Âge, permet de déduire aujourd'hui que le territoire de
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Flines-lès-Mortagne
    Illustration :
    Vue générale de la place avec le monuments aux morts, l'église en arrière plan Le fort de Flines. IVR31_20125901688NUCA Vue générale de l'ancien moulin du hameau de Roeux. IVR31_20125901736NUCA Vue générale de la brasserie Namur et de la maison patronale, 3 rue de l'Eglise Vue générale de la brasserie Namur 3 rue de l'Eglise. IVR31_20125901670NUCA Ancienne maison patronale de la brasserie Namur 3 rue de l'Eglise. IVR31_20125901671NUCA Vue générale de l'alignement de maisons 4 à 14 rue Marceau-Tison. IVR31_20125901666NUCA Ferme 13 rue de l'Eglise, vue générale depuis le cimetière. IVR31_20125901678NUCA Maisons en alignement, rue de l'Eglise. IVR31_20125901732NUCA Vue générale de trois quarts de maisons jumelles 13-15 rue G. Fournier. IVR31_20125901733NUCA
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Flines-lès-Mortagne - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2007 C 474
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    ardoise de Fumay, sapin rouge du nord pour les voliges et chêne pour les corbeaux. L'architecte L'élément subsistant permettant de dater la première église du 11e ou 12e siècle est son portail d'entrée, ainsi que les trois premiers niveaux de son clocher-tour, dont la base des murs est de plus d'un mètre d'épaisseur. En effet, le dernier niveau du clocher, de par sa forme architecturale relativement la destruction de la flèche de cette église au 14e siècle, rebâtie en style roman à une période inconnue. Par la suite, l'’église est embellie sous la juridiction des Religieux Prémontrés de l'’abbaye de '’hui que le buffet. Pendant la Révolution, les stalles de chêne sculpté du monastère détruit de l ’abbaye de Château-l'Abbaye sont transportées dans l’église de Flines et sont ainsi sauvées. Les document consultés aux Archives Départementales du Nord renseignent sur les travaux effectués à l'église dans le toiture, faisant suite aux ouragans de 1809 et du 18 Brumaire an VIII. Les couvertures de l'ensemble des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église Saint-Martin, au cœur du centre ancien du bourg sur la rue de l'Eglise, se caractérise par son imposant clocher-tour en pierre bleue, cantonné de contreforts à ressauts successifs, couvert d'une flèche en ardoise polygonale à égoût retroussé, précédant nef et bas-côtés. De plan allongé , terminé par un chevet à pan coupé, l'édifice, en maçonneries de briques, laisse également la place à l'utilisation ponctuelle de la pierre blanche au niveau des encadrements des grandes baies en plein cintre des collatéraux et des chaînes d'angle. La voûte de la nef centrale, en arc brisé, est scandée d'arcs doubleaux , saint Jean, saint Pierre et le Sacré Cœur d'un côté ; et de l’autre saint Luc, saint Mathieu, saint Paul
    Localisation :
    Flines-lès-Mortagne - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2007 C 474
    Illustration :
    Vue de trois quarts ; clocher et bas-côté sud. IVR31_20125901667NUCA Vue de trois quarts ; clocher et bas-côté sud. IVR31_20125901673NUCA Vue générale du chevet de l'église, entourée du cimetière. IVR31_20125901676NUCA
  • école primaire
    école primaire Flines-lès-Mortagne - 1 rue G. Fournier - en village - Cadastre : 2007 C 534
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    L'école primaire actuelle est l'ancienne école de filles de la commune, attribuée par les documents d'archives à l'architecte valenciennois A. Camu, dont le projet de construction date de 1878.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'école du centre de Flines-lez-Mortagne se trouve sur la rue G. Fournier, quasiment à mi-chemin entre le centre-village et le hameau de Roeux. Elle est composée de l'ancien logement de l'institutrice et des salles de classes situées en retour d'équerre. L'ancien corps de logis s'élève sur deux niveaux, avec une façade ordonnancée à trois travées, conformément au projet de l'architecte A. Camu de 1878. Une niche prévue au projet originel, surmontant la travée centrale, n'a pas été construite. Les salles de classes sont en rez-de-chaussée. Ces deux corps de bâtiments sont animés d'un décor de brique en façades et pignons : pilastres d'angle, bandeaux individualisant les niveaux (pour le corps de logis), linteaux et encadrements de baies légèrement travaillés, et corniches. Ils sont couverts de toits à longs pans, en tuile mécanique. Le corps de logis est à pignon découvert, le rampant du pignon
  • école, actuellement maison
    école, actuellement maison Flines-lès-Mortagne - hameau Legies - 42 rue d' Hergnies - isolé - Cadastre : 2007 C 197
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    Le style architectural de la façade principale de cette école permet de la dater de la fin du 19e siècle, comme l'ancienne école de filles du centre du village.
    Description :
    L'ancienne école du hameau de Legies se trouve sur la route principale le traversant, au numéro 42 de la rue d'Hergnies. Récemment transformée en maison d'habitation, elle a malheureusement perdu de son cachet architectural (baies dont les huisseries ont été changées, pose de volets roulants , comblement de certaines ouvertures).
    Étages :
    étage de comble
    Illustration :
    Vue générale de trois quarts. IVR31_20125901737NUCA
  • église dite chapelle du Rouillon
    église dite chapelle du Rouillon Flines-lès-Mortagne - hameau Rouillon - isolé - Cadastre : 2007 B 894
    Copyrights :
    (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général
    Historique :
    , et des ossements du cimetière du monastère ont été retrouvés lors de la construction de la sacristie.
1