Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Voies ferrée dite ligne Berck-Plage - Berck-Bellevue et ligne Berck-Plage - Paris-Plage

Dossier IA62001506 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Appellations ligne Berck-Plage - Berck-Bellevue, ligne Berck-Plage - Paris-Plage
Dénominations voie ferrée
Aire d'étude et canton Berck - Berck
Adresse Commune : Berck

La construction de la ligne de chemin de fer Berck - Aire est envisagée dès 1848 et réalisée vers 1877. En 1889, Alfred Lambert, ingénieur domicilié à Paris, est créateur du chemin de fer d'intérêt local reliant Berck à Rang-du-Fliers, puis concessionnaire, vers 1891, de la ligne Rimeux-Gournay-Berck. Il est, un peu plus tard, le promoteur du prolongement de la ligne Berck-Plage à Berck Terminus et Berck Belle-Vue, au nord de la station, où il est propriétaire, par le biais de la Société des Dunes, d'un terrain qui fut à l'origine du lotissement Belle-Vue (voir IA62001394). De manière concomitante, Alfred Lambert demande au préfet une obtention de concession pour une ligne de chemin de fer reliant Berck-Plage à Paris-Plage (actuellement Le Touquet), qui passerait par la côte et les villages, afin de recueillir et distribuer le fruit de la pêche. L´ingénieur rapporteur du projet auprès de la commission départementale indique ses réserves et précise qu´il serait préférable de réaliser une ligne « balnéaire », autrement dit desservant uniquement le bord de mer, afin d´attirer les baigneurs. Malgré la modification du projet, aucune suite ne sera donnée à celui-ci. En 1899, Charles Roy, entrepreneur de travaux à Etaples, rachète la succession des biens d´Alfred Lambert et autorise M. Malabat, propriétaire de la garenne de Merlimont, domicilié au château d´Ochancourt (Somme) à exploiter le chemin de fer Berck-Plage - Berck Terminus. Le département du Pas-de-Calais souhaite qu´à la fin de la concession, la propriété de cette ligne lui revienne. L´année suivante, M. Malabat fait la demande d´obtention d´une concession sans subvention pour la ligne de chemin de fer Berck-Merlimont, qui restera sans suite. En 1901, le même Charles Roy et son associé Itasse (domicilié 6 rue Poussin à Paris) proposent, en tant que concessionnaires éventuels, un projet de ligne de chemin de fer reliant Berck-Plage à Paris-Plage similaire à celui d´Alfred Lambert. Le tracé d´environ 17 km part de Berck-Plage, se raccorde à la Société des Dunes sur 220 m, suit la côte vers Merlimont-Plage, fait un retour à angle droit vers Merlimont-Village à l´est puis vers Cucq, au nord-ouest, vers Paris-Plage et à proximité de Mayville Plage projetée, puis vers la N 119 pour se terminer au tramway qui relie Etaples à Paris-Plage. La commission départementale analyse le projet et donne quelques indications : pour calculer le trafic probable il faut tenir compte du fait que la recette du trafic d'été triple celle d'hiver, que la section la plus fructueuse de la ligne Aire-Berck est celle entre Montreuil et Berck, qui est sans comparaison possible avec celle qui pourrait exister entre Berck et Paris-Plage. Une estimation sur la recette possible est donnée : si la moitié des baigneurs de Berck et Paris-Plage parcourent au moins une fois dans la saison la ligne entière, et en admettant 30000 baigneurs à Berck et 6000 à Paris-Plage, il y aurait 18000 voyageurs, avec un trajet à 2,99 francs le km, cela fait une recette de 45 900 F. Par ailleurs, la commission souligne que le transport de marchandises est à envisager. Une variante au tracé de la ligne est proposée par le département : traverser et desservir la forêt du Touquet, afin d´attirer les baigneurs. Les stations à établir pour cette ligne seraient Merlimont-Plage, Terminus, une halte à Cucq et la forêt. Le projet aboutit par l'attribution de la concession de la ligne Berck-Plage - Paris-Plage en 1906 par le département à messieurs Berger (à la place de M. Itasse) et Roy. L´année suivante une société anonyme se substitue à la concession primitive. Cette société connaît des difficultés et est déficitaire dès sa constitution. Les matrices cadastrales indiquent que la gare de Belle-Vue sort de la propriété de la compagnie de chemin de fer Berck-Paris-Plage en 1926. La ligne ferme en 1929. En 1931, le projet de halle à marchandises de la gare de Berck-Plage est agréé. Le boulevard de la Manche, en projet depuis 1924 et destiné à relier Berck au Touquet, doit arriver au droit du bâtiment des voyageurs. Aucun des deux projets n'est réalisé. Les lignes Rimeux-Gournay-Berck et Berck-ville-Berck-Plage sont arrêtées en 1955. La gare de Berck-Plage est transformée en casino. L´espace devenu libre autour de cette gare accueille la médiathèque intercommunale, construite par l´architecte Gwenael Clement, et inaugurée en juin 2010.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1892, daté par source
1903, daté par source
Auteur(s) Auteur : ,

L´accès à Berck aujourd´hui se fait par le train jusqu´à Rang-du-Fliers. La ligne Berck-ville à Berck-Berck-Plage a disparue, ainsi que les gares, à l´exception du bâtiment des voyageurs de Berck-Plage, transformé en casino. Ce bâtiment à deux niveaux et présentant deux petites ailes en retour, est en brique. Le rez-de-chaussée a retrouvé sont élévation en brique, le ciment ayant été retiré lors de l'aménagement en casino. Les ouvertures des baies à l'étage des ailes en retour sont en plein cintre. L'ensemble est couvert d'une toiture à deux pans. Les deux ailes en retour sont couvertes de toit en pavillon surmonté d'un lanternon. L'ensemble est en ardoise. Au centre de la toiture, l'horloge est logée dans une lucarne passante à fronton.

États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété de la commune (?)

Annexes

  • Quelques sources d'archives en complément

    Souscription aux statuts de la Cie de chemin de fer de Berck-Plage à Paris-Plage :

    Souscripteurs :

    * Harcourt, banquier Paris

    * Marquizy, banquier Paris

    * Jonarre, Conseil d´Etat

    * plusieurs Lieutenants d´infanterie

    * 2 médecins (Paris et Orléans) : Letellier et Bouillet

    Concession provisoire Département du pas-de-Calais - Cie chemin de fer Berck-Plage - Paris-Plage.

    Modification du cahier des charges le 10 /08/1920

    Epoque d´exploitation : suppression l´hiver, car déficit annuel.

    Dépouillement matrice cadastrale (Archives départementales du Pas-de-Calais)

    3P108/127 :

    Propriétaires et leur propriété :

    Cie du chemin de fer Aire-Berck, rue de Dunkerque à Paris

    folio 418

    A 965 - 969

    Cie du chemin de fer Berck-Paris-Plage, rue Richelieu à Paris

    folio 422

    A 954 Bellevue gare - 16 ouv. Sortie 1926

    A 958 remise

    1926 entrée - 1943 sortie A 954 bâtiment voyageurs démolition.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Pas-de-Calais : série 3S 2605, 2606, 2607, 2556.

  • Archives départementales du Pas-de-Calais : Matrice cadastrale : 3P108/127. .

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Luchier Sophie