Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Rue Carnot

Dossier IA62001501 inclus dans Station balnéaire réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénomination Carnot
Parties constituantes non étudiées immeuble à logements
Dénominations rue
Aire d'étude et canton Berck - Berck
Adresse Commune : Berck
Adresse : rue Carnot

La mer arrivait jusqu´à l'emplacement de cette rue au début du XIXe siècle, comme en témoigne le cadastre napoléonien de 1805, soit 350 m au-delà de sa limite en 1904, date à laquelle la plage est à peu près stabilisée et un projet de digue envisagé. Cette rue apparaît dès 1875 (tradition orale) sous le nom de rue de la Plaine (Blanche) et figure sur le plan de la plage daté de 1882. Elle est située entre les propriétés de Simon Dubois et de Lhomel et fait la liasion entre l'ancienne embouchure de l'Arche, ensablée depuis la fin du XVIIe siècle et appelé l'Entonnoir et le futur emplacement de la gare. Les premiers commerces de Berck-plage s'installent dans cette rue, sur un seul côté, laissant la vue des dunes en perspective, comme en témoigne la toile de Jan Lavezzari vers 1882 (fig. 1). L'immeuble à angle coupé, à gauche sur la toile, rappelle la "villa Garnier" (fig.2) toujours visible rue Carnot. En 1905, la rue est bien lôtie de commerces, comme le montrent les nombreuses cartes postales (fig. 3). Des architectes y réalisent plusieurs édifices : l'architecte C. Bourlot construit un immeuble de rapport (IA59001381) avec rez-de-chaussée commercial, publié dans la revue L'architecture usuelle en 1926 (fig. 4 et 5), l'architecte J. Bellêtre construit un immeuble et l'architecte H. Bonjean est l'auteur de deux maisons. La façade de la boutique située au n°3 a été rhabillée pendant l'Entre-Deux-Guerres par l'architecte Guignard et les entrepreneurs Gaillloux et Veniel. De nombreuses façades ont été réaméngées depuis les années 1980.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1875, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : Bellêtre J., architecte, signature
Auteur : Bourlot C., architecte, signature
Auteur : Bonjean H., architecte, signature
Auteur : Gailloux et Veniel, entrepreneur, signature

Cette rue commerçante est composée essentiellement de magasins de commerce et d'immeubles à logements. Les devantures en bois et les enseignes visibles sur les cartes postales anciennes ont laissé la place aux magasins modernes. Les édifices repérés (38) sont essentiellement des immeubles à logements (20), des maisons (9), dont une à rez-de-chaussée commercial. Il subsiste un seul édifice en bois, de type chalet. Ces édifices sont à deux ou trois niveaux, avec combles, éclairés par des lucarnes. Leur élévation est en brique, exceptionnellement en brique rouge et jaune, disposées en bandes alternées, rappelant le mode de construction régional appelé "rouges barres". La toiture est couverte de tuile ou d'ardoise, chacun de ces matériaux étant utilisé en proportion égales. Les cartes postales anciennes montrent de nombreux édifices avec balcon et quelques uns à bow-window et rez-de-chaussée commercial. Les immeubles à logements des architectes C. Bourlot (fig. 6) et J. Bellêtre sont à signaler.

Murs brique
Toit tuile flamande mécanique, ardoise
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Berck d'Autrefois par Jan Lavezzari. Mairie de Berck : imprimerie à Montrouge, 1978. (AC Berck).

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Luchier Sophie