Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation des objets d'art de la ville de Saint-Omer et édifices contenants

Dossier IA62002540 réalisé en 2010

26 sites ont été visités ; situés à Saint-Omer même, ou à Longuenesse (prison et établissement scolaire de La Malassise) ou à Helfaut (hôpital).

Sur l'ensemble de ces sites 1 349 objets ont été inventoriés. Édifices contenants et objets ont été couverts par 7 086 illustrations : ces illustrations correspondent à une campagne de prises de vue réalisée au cours de l'enquête pendant les années 2009-2011, mais aussi à des images anciennes tirées des fonds des monuments historiques (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Charenton-le-Pont) et du fonds des Antiquité et Objets d'Art du Pas-de-Calais (archives départementales, série 11 Fi).

Il va sans dire que c'est dans l'ancienne cathédrale de Saint-Omer que se trouvent rassemblés le plus grand nombre d'objets : 579, soit environ 43 % du total. Le second édifice le plus riche en objets est l'église Saint-Denis où 204 objets ont été retenus ; puis l'église du Saint-Sépulcre (100 objets) , l'église du Haut-Pont (89 objets) ; ou encore le Centre Hospitalier Régional (69 objets).

Sur les 1349 objets recensés, 601 sont protégés au titre des monuments historiques (546 au titre objets et 54 au titre immeuble) , soit 44, 5 % ; 214 sont classés et 387 sont inscrits à l'inventaire supplémentaire.

Plus des deux tiers de ces objets datent des deux siècles de l'époque contemporaine (et les trois-quarts d'entre eux du 19e siècle). L'époque moderne concerne 388 objets (soit plus du quart du total), l'érosion étant progressive au fil du temps : le 18e siècle compte pour plus de la moitié des objets de cette époque, ceux du 17e siècle pour plus du quart, et ceux du 16e siècle pour environ 14 %. Les objets médiévaux sont plus rares (83 objets, soit environ 6% du total), et leur répartition chronologique moins régulière : en toute logique le 15e siècle est assez bien représenté (51 objets), par contre très peu d'objets du 14e siècle ont été vus (9 : dalles funéraires et décor porté, un relief, une statue) alors que le 13e siècle est mieux représenté du fait il est vrai essentiellement de la présence de nombreux carrelages de cette époque à Notre-Dame. Les objets les plus anciens datent du 12e siècle (4 : du carrelage, un portail, une pyxide au musée).

La catégorie d'objets la plus fréquemment rencontrée est la sculpture (qui concerne 305 objets, soit un peu moins d'un objet sur 4) ; technique qui apparaît donc comme majeure à Saint-Omer. Là aussi l'époque contemporaine est très présente ; mais aussi les périodes anciennes : le 18e siècle intéresse 56 objets (18, 4 % des objets sculptés) et le 17e siècle 32 objets (10, 5 %). Pendant ces siècles les plus récents les œuvres sont surtout en bois, et dès le 16e siècle elles sont majoritairement en pierre ou albâtre. 20 sculptures du 16e siècle ont été vues (6, 6 %) , 28 du 15e siècle (9, 2 %) ; puis très peu des 14e siècle (2) et du 13e siècle (5).

227 objets en bois, production de la menuiserie ou de l'ébénisterie, ont été recensés ; ce qui représente 16, 8 % de l'ensemble. Il s'agit du mobilier en général, des lambris, autels en bois, portes, confessionnaux, chaires, stalles, etc. Ce sont des objets plutôt récents (les trois-quarts datent de l'époque contemporaine), trouvés encore assez nombreux du 18e siècle (un sur quatre), mais qui deviennent plus rares dès le 17e siècle (seulement 14 objets trouvés) et ne dépassent pas le 16e siècle (un seul objet recensé).

Les objets en pierre, issus des techniques de marbrerie et taille de pierre, ont été trouvés au nombre de 223. Ce total important est dû notamment à la forte présence des dalles ou monuments funéraires trouvés notamment dans les églises Notre-Dame et Saint-Denis. Par effet, leurs datations sont plutôt assez anciennes, l'époque contemporaine ne concernant cette fois-ci que 40 % d'entre eux, alors que le 18e siècle à lui-seul en touche environ 30 %. 17 % de ces objets datent du 17e siècle, 8% du 16e siècle, 9, 5 % du 15e siècle, le 14e siècle comme à l'habitude est peu représenté (6 objets), à la différence du 13e siècle (6 %).

216 objets d’orfèvrerie ont été inventoriés. Les fontes révolutionnaires ont, à Saint-Omer comme très souvent, largement fait disparaître les production antérieures : plus de neuf œuvres de ce type sur dix datent du 20e siècle et surtout du 19e siècle. Les quelques objets antérieurs datent du 18e siècle (19 objets vus). Sauf un objet du 17e siècle et un du 16e siècle.

Deux catégories apparaissent ensuite un peu en retrait : les objets en tissu (ornements et vêtements liturgiques) ont suscité l'ouverture de 139 notices (beaucoup d'entre elles incluant plusieurs objets). Tous datent de l'époque contemporaine.

La peinture ensuite concerne 123 objets ; ce qui fait de cette technique un art quantitativement assez minoritaire à Saint-Omer (elle n'intéresse qu'un objet sur onze). 17 d'entre elles sont des peintures sur bois. De belles réalisation du 18e siècle (39 œuvres) et surtout du 17e siècle (36 œuvres), siècle bien représenté, sont à signaler. Les plus anciennes peintures datent du 16e siècle.

Parmi les catégories techniques encore correctement représentées figurent les objets de fonderie ou de ferronnerie (86 objets, soit 6, 4 % du total) , qui pour l'essentiel datent de l'époque contemporaine ; à l'exception notable des cloches pouvant parfois remonter jusqu'au 15e siècle.

Ainsi que le vitrail, couvert par 62 notices ; lequel pour l'essentiel date des 19e-20e siècles (92 %) , ou des 15e-16e siècles (5 verrières ou ensembles de verrières).

Aires d'études Saint-Omer
Adresse Commune : Saint-Omer
(c) Ville de Saint-Omer ; (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Decrock Bruno