Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Presbytère

Dossier IA59002227 réalisé en 2003

Fiche

Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Marchiennes
Adresse Commune : Bouvignies
Cadastre : 1859 B 604 ; 2003 B 0430

Un presbytère est construit en 1672, rénové en 1779, dont témoigne le cartouche, puis vers 2002. Sur le cadastre de 1858 (parcelles B 60 (?), 605 (?) et 612), sa disposition ressemble à celle d'une ferme à cour fermée avec le logis situé dans le fond, à côté de l'église entourée du cimetière. La construction d'un nouveau presbytère est envisagé en 1829 et une parcelle de terrain (B 604 sur le cadastre de 1858) donnant sur le flanc nord du cimetière est achetée. L'architecte Vinoir propose un premier projet en 1829, qui n'est pas agréé par la commission des bâtiments civils. Celle-ci souhaite "un seul avant-corps et non quatre" et propose des modifications : "... il eut été convenable de donner à ce bâtiment une régularité qui manque au projet présenté à l'examen de la commission : les croisées sont entre elles sans rapport et les façades sans correction, les portes qui devraient être à leur centre sont mises à leur extrémité, la petite construction qui contient le four et les latrines est un hors d'oeuvre d'un mauvais goût et l'on ne conçoit pas comment M. Vinois (sic) y fait communiquer par l'intérieur puisque son plan n'indique aucune marche rachetant la différence des niveaux, .. on a placé sans soin dans les distributions les fenêtres et les cheminées. La commission a cru devoir présenter à M. Vinois quelques idées qu'elle l'engage à étudier et à rectifier au besoin. S'il existait quelque raison, pour ne pas placer l'entrée du four dans la cuisine, on pourrait, ainsi que dans le premier projet, la mettre dans la buanderie et retrancher même au besoin la latrine au corps de logis et comme il faut un puits dans la cour on construirait en regard un petit bâtiment pour cet objet." L'édifice a été construit selon les modifications indiquées et reportées sur le plan conservé (AD Nord, série O 104/29). Deux bâtiments situés de part et d'autre du portail d'entrée ne figurent pas sur ce plan.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1831, daté par source
Auteur(s) Auteur : Vinoir, architecte, attribution par source

Les deux presbytères sont situés à côté de l'église. Il ne reste que le logis du premier très transformé, en retrait par rapport à la rue. Il a été transformé en maison. Le second est situé à l'arrière de l'église, précédé de deux bâtiments situés de part et d'autre du portail d'entrée : le bâtiment à droite abritait le fournil (?) et celui à gauche d'usage indéterminé, a été agrandi. L'élévation en brique est rythmée par huit travées, formant trois corps de bâtiment séparés par des pilastres. L'édifice s'élève sur deux niveaux et est couvert d'une toiture à deux pans en tuile. L'entrée donne accès à des pièces situées de part et d'autre et à un escalier tournant à retours avec jour. L'étage, qui comprend quatre pièces, est distribué par un couloir situé du côté de la cour.

Murs brique
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Luchier Sophie