Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pas de tir dit site de lancement de V1 d'Eclimeux, actuellement remises agricoles

Dossier IA62002550 réalisé en 2011
Précision dénomination site de lancement de V1 première génération appelé "site en ski" ou "Bois Carré"
Appellations site de lancement de V1
Destinations remise agricole
Parties constituantes non étudiées rampe de lancement, blockhaus, édifice logistique
Dénominations pas de tir
Aire d'étude et canton Parcq (Le) - Le Parcq
Adresse Commune : Éclimeux
Adresse : 17 rue d' Hummeroeuille
Cadastre : 1988 A 414

Les bâtiments du site furent construits en 1943, comme en témoigne la tradition orale, recoupée par des travaux historiques. Alors qu'il était encore en chantier, le site fut bombardé par l'aviation alliée une première fois le 24 décembre 1943 vers 14h. Il fut ensuite bombardé le 1er janvier 1944, le 4 janvier, le 21 janvier, le 24 janvier et le 6 février 1944. Des raids eurent peut-être lieu jusqu'en juillet 1944. Il est possible que ce site ait été utilisé par les Allemands pour leurrer les aviateurs alliés, et ce dès les premiers bombardements. Les Alliés avaient très rapidement repéré les sites en ski et les avaient massivement bombardés. En réponse, les Allemands avaient construit des sites modifiés, plus légers et plus discrets, mais avaient maintenu une activité de façade sur les sites en ski (réparation sommaires mais visibles du ciel, faux lancements) afin de détourner l’attention des Alliés des sites légers. Les sources manquent pour déterminer si le site d’Eclimeux fut l’un de ces sites leurres. On ne sait à quel stade d'avancement les travaux furent stoppés sur le site. Le bâtiment de montage préliminaire fut détruit par les bombardements. La rampe a disparu. Les murs de protection de la rampe ne furent jamais construits. Le bâtiment de stockage en forme de ski est partiellement détruit. Le site est aujourd'hui envahi par la végétation. Le bâtiment atelier (Maschinenhaus) est utilisé par le propriétaire actuel comme remise de matériel agricole. Site non accessible.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1943, daté par tradition orale
1943, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Organisation Todt, auteur commanditaire, attribution par travaux historiques

Actuellement, on identifie sur le site plusieurs bâtiments constitutifs d'un type de site de lancement V1 dit "site en ski". Il rassemble un bâtiment de montage préliminaire (Montagebau), un bâtiment atelier (Maschinenhaus), un bâtiment semi-enterré en béton armé utilisé pour le stockage des réactifs chimiques servant à la propulsion initiale du V1 (Stofflager), un bâtiment de stockage en forme de ski (Geräte Lagerstellen), en parpaing de béton et couverture béton, une niche pour les détonateurs semi-enterrée en béton armé (Zünderbunker), le bunker de tir semi-enterré (Kommandostand) en béton armé, les plots de fondation en béton armé de la rampe de lancement, la plateforme de déchargement (Umsetzanlage) en dalles de béton armé, une voie en béton armé desservant le site. Tous les bâtiments sont en rez-de-chaussée ou semi-enterrés. Les escaliers présents sur le site permettent de descendre dans les bâtiments semi-enterrés. Les bâtiments sont couverts en terrasse. Du bois de coffrage est encore présent dans le gros œuvre de certains bâtiments. Plusieurs arbres présentent sur leur tronc des graffitis anciens, déformés par la croissance de l'arbre, peut-être réalisés par les hommes de troupe présents sur le site.

Murs béton béton armé
parpaing de béton
brique
Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre, escalier droit, en maçonnerie
États conservations envahi par la végétation, mauvais état, vestiges
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre

Références documentaires

Bibliographie
  • BAILLEUL (Laurent). Les sites V1 en Flandres et en Artois, 2000.

  • BAILLEUL (Laurent). Les sites V1 en Picardie, 2006.

  • CHEVALIER (Hugues). Bombes et V1 sur le Pas-de-Calais 1944, 2009.

  • DELEFOSSE (Yannick). V1 Arme du désespoir, Edition Lela Presse, 2011.

(c) Comité cantonal de développement du canton du Parcq ; (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Darras Thomas
Thomas Darras

Chargé d'étude, recruté par le canton de Le Parcq pour réaliser une opération d'inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Delille Christophe
Christophe Delille

Chargé d'étude, recruté par le canton de Le Parcq pour réaliser une opération d'inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.