Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument Cazin-Perrochaud

Dossier IA62001510 inclus dans Station balnéaire réalisé en 2011

Fiche

Autre oeuvre rendant hommage à la famille Perrochaud :

- Tombeau de la famille Perrochaud, cimetière d'outreau (62), Georges Tattegrain sculpteur, 1880 (dossier Inventaire général IA00050722).

Appellations monument Cazin-Perrochaud
Dénominations monument
Aire d'étude et canton Berck - Berck
Adresse Commune : Berck

Vers 1892, un monument, en honneur des médecins fondateurs des hôpitaux de Berck, est réalisé par le sculpteur Marie Cazin-Guillet (1844-1924), épouse de Jean-Charles Cazin (1841-1901), peintre boulonnais et frère du médecin Henri Cazin (1836-1891). Il est placé devant les jardins du Kursaal, dans l'Avenue de la Gare, et inauguré en 1893. Il reste en place jusqu'en 1939 puis est démonté ; la ronde bosse et le bas-relief en bronze sont cachés pour éviter la fonte du matériau pendant la Seconde guerre mondiale. Les différents éléments sont retrouvés dans les années 1970-80 et placés dans différents lieux : la plaque de bronze à l'hôtel de ville, la ronde bosse sur l'Esplanade.

Parties déplacées
Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Cazin-Guillet Marie,
Marie Cazin-Guillet

Courte biographie de Marie Cazin.

Marie Cazin, Guillet de son nom de jeune fille, née à Paimboeuf (Loire-Atlantique) en 1844 et décédée en 1924 est peintre et sculpteur.

Elle fut mariée avec le peintre et céramiste Jean-Charles Cazin (1840-1901).

Oeuvres en Nord-Pas-de-Calais.

- Tombeau d'Adam Perrochaud, cimetière d'Outreau (62), limite 19e siècle 20e siècle IA00050720

- Tombeau de Douglas Aigre (1851-1912), maire de Boulogne-sur-Mer, cimetière de l'Est, rue Framery à Boulogne-sur-Mer faubourg, 1913 (ossier inventaire général IA62000064)

- Monument Jean-Charles Cazin (buste), place de Lorrraine à Boulogne-sur-Mer, vers 1900 (dossier Inventaire généralIA62000029)

- Monument Jean-Charles Cazin (personnage en pied), rue du 11 novembre à Samer, 1905 (dossier Inventaire général IA00062579)

- Buste de Jean-Charles Cazin, hôtel du Baill, actuellement mairie et musée de Samer (dossier inventaire général IM62001072)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques

Le monument était composé de deux parties, aujourd'hui séparées. Le bas-relief était encastré à l'origine dans un socle servant de support à la ronde-bosse située au-dessus et est aujourd'hui enchâssé dans une niche du repos de l'escalier d'honneur de l'hôtel de ville. La scène représente le docteur Henri Cazin assis, oscultant des enfants accompagnés d'une jeune femme, et derrière Henri Cazin, debout, Paul Perrochaud, également médecin et beau-père d'Henri Cazin. Cette scène rend vraisemblablement hommage aux médecins fondateurs des édifices hospitaliers, mais aussi Marianne "toute seule", la jeune nourrice qui soignait les enfants malades avant la création des hôpitaux. Le groupe sculpté en ronde-bosse qui courronnait le monument, est installé aujourd'hui à l'angle de la rue Tattegrain et l'Esplanade. Il représente "la science et la charité pansant un petit garçon" sous la forme de des jeunes femmes soignant un jeune garçon. Le sculpteur rend ainsi un hommage aux femmes aidant les médecins de Berck.

Murs pierre
bronze
Techniques fonderie
Représentations personnages
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Luchier Sophie