Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA62001459 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arras
Adresse Commune : Arras
Adresse : 6 place Saint-Etienne
Cadastre : 2008 AC 294

Cette maison fut construite vers 1766 comme l'indique le permis de construire conservé au sein du Service d'urbanisme de la mairie d'Arras. Endommagée par les bombardements lors de la Première Guerre mondiale, elle dut subir une reconstruction qui s'effectua avec des matériaux modernes tels le béton. Le décalage entre la partie haute de la façade et l'arête de la toiture à deux pans semble indiquer un remaniement de la façade à l'époque de sa reconstruction (cf. Service d'urbanisme de la mairie d'Arras, base de données extraite du logiciel cadastral CadamapX, 2008).

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Cette maison est située sur un angle de la place Saint-Etienne. Elle est en béton peint en blanc sur les encadrements des baies et le bandeau séparant le rez-de-chaussée du premier étage. Le reste de la façade est recouvert d'un crépi. Elle est percée de baies positionnées sur les parties latérales de la façade. Son accès s'effectue par une large porte cochère. La partie haute de la façade, qui ne s'harmonise pas avec le profil à deux pans de la toiture, semble avoir été remaniée. Une inscription (Lourdelle-Devillers) , en relief, située en haut de la façade au-dessus d'une chaussure en fonte, signale la présence d'un commerce de chaussures. Des paniers de fleurs ornent la partie centrale de la façade ainsi que la porte cochère ; ils apportent une touche Art déco à cet édifice sans style architectural particulier.

Murs béton
crépi
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à deux pans
croupe
Typologies immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - George Marie