Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA59002733 réalisé en 2003

Fiche

Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées étable, écurie
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Orchies
Adresse Commune : Beuvry-la-Forêt
Adresse : 254 rue Saint-Martin
Cadastre : 2003 B 401, 400

Le millésime 1836, porté sur la toiture, semble attester l'année de construction de la maison. Une étable et une écurie sont construites avant 1875 (bâtiments visibles sur le cadastre de cette époque) et ont été reconstruites et agrandies vers 1890 d'après la tradition orale. Fait étonnant, aucune grange ne semble jamais avoir été bâtie. Si tel est le cas, la fonction agricole de l'ensemble peut être mise en doute.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1836, porte la date
Auteur(s) Auteur : ,

Le logis en brique et tuile flamande (panne) est bâti en retrait et parallèle à la chaussée, sur un terrain sensiblement surélevé. Il est bordé d'un trottoir maçonné et précédé d'un jardin enclos (mur bahut en brique et grilles en fer). La façade peinte en blanc se composait à l'origine de 7 travées régulières, 6 fenêtres protégées de contrevents encadrant une porte centrale surmontée d'une imposte vitrée au décor combinant diverses formes géométriques ; la fenêtre de l'extrémité sud (à gauche) a été obturée au siècle dernier pour faire place à une porte, de petite dimension, à bâti en bois, de fonction indéterminée. Le mur gouttereau présente une corniche de brique enduite de bourre (composée de terre crue et de chaux) formant un épais corps de moulures en cavet (quart de rond concave) et badigeonnées de chaux. Les murs pignons, aux rampants soigneusement appareillés en épis, sont percés de deux petites fenêtres en arc segmentaire pour l'habitabilité des combles. Le toit à longs pans, à pignons découverts, est couvert de tuile flamande traditionnelle. Le millésime de construction 1836 associé à une croix à fonction prophylactique (calvaire sur tertre) est réalisé en tuile flamande vernissée sur le versant côté rue. Les dépendances à usage d'étable et écurie, en brique et tuile flamande, situées à l'arrière du logis, ont été anciennement remaniées.

Murs brique
enduit
Toit tuile flamande plombifère, tuile flamande
Étages en rez-de-chaussée
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord : Série P (cadastre) : P31/419 : 1875, section B du Village, 2ème feuille.

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Cailleau Cyril - Luchier Sophie