Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, magasin de commerce

Dossier IA59002723 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations maison, magasin de commerce
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Orchies
Adresse Commune : Beuvry-la-Forêt
Adresse : 46 place du Général-de-Gaulle
Cadastre : 2003 B 478, 1675

La tradition orale (occupants actuels) rapporte que la maison d'habitation construite au début du 20e siècle, à l'emplacement d'une construction antérieure (cadastre de 1875, section B du village 2e feuille, AD Nord), est transformée au rez-de-chaussée en salon de coiffure durant l'entre-deux-guerres par la famille Dubois-Duponchelle, comme le rappellent les initiales en mosaïque sur le seuil de porte. A cette occasion, la façade est entièrement transformée. Elle est de nos jours dans un état proche de cette transformation. Le salon de coiffure conserve son mobilier (fauteuils, plans de travail, rampes lumineuses, etc.) acheté dans les années 1960 à la Maison "Deroubaix et Cie" de Lille. La façade de cette maison, toujours en activité, fait partie d'un ensemble datant d'avant la Seconde Guerre mondiale et particulièrement bien préservées : maison d'épicerie générale [notice IA59002279], fruits et primeurs, café.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : ,

La maison est située sur la place du village, face à l'église. Elle était, jusqu'en 2005, mitoyenne du jardin potager de la ferme abbatiale ("grande cense") de Marchiennes. Depuis, l'enclos en brique et grès du jardin a été détruit pour faire place à une construction pavillonnaire. Le logis est bâti en brique. La façade principale, de trois travées sur deux niveaux, a été remaniée et reparée dans les années 1930 ; elle présente un enduit en ciment à l'imitation de bossage continu en table, agrémenté à l'étage de réserves en mosaïque au décor abstrait (tessons carrés noirs et dorés ou ronds de couleurs variées) ou floral. Le rez-de-chaussée, dont la vaste pièce sur rue est réservée à l'exercice de la coiffure, comme en témoignent les grandes lettres en ciment appliquées en relief "COIFFURE - MESSIEURS - DAMES", se distingue par de larges ouvertures dont l'entrée ménagée en renfoncement est formée de trois châssis vitrés avec porte centrale. Les fenêtres de l'étage sont couvertes par un linteau droit à l'imitation d'une plate-bande clavée avec clef passante en pointe de diamant. Le toit à longs pans est couvert de tuile mécanique. Les extrémités sont marquées par des tas d'amortissement réalisés en brique, caractéristiques héritées de l'architecture vernaculaire. Les combles sont éclairés par deux tabatières.

Murs brique
enduit
Toit tuile flamande mécanique
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Techniques mosaïque
Précision représentations

Décor abstrait et floral.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord : Série P (cadastre) : P31/419 : 1875, section B du Village, 2ème feuille.

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Cailleau Cyril - Luchier Sophie