Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Mairie-école de garçons, logement d'instituteur, puis mairie-salle des fêtes ; actuellement salles municipales

Dossier IA59002238 réalisé en 2003

Fiche

Appellations mairie-école de garçons, logement d'instituteur
Destinations mairie-salle des fêtes, salle de musique
Dénominations mairie, école, logement
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
Adresse Commune : Rumegies
Adresse : rue Alexandre-Dubois
Cadastre : 1913 5e feuille 1731 à 1734, 1742 ; 2003 A 3014

Une parcelle dépendant du presbytère est cédée à la commune en 1862 pour la construction d'une école, en échange d'une parcelle achetée par la commune (AD Nord série O 518/9). Le projet se transforme en mairie-école et logement pour instituteur, que l'architecte Alexandre Grimault propose de la manière suivante : une habitation à cinq travées sur cave et mairie à trois travées regroupées dans un seul bâtiment et une salle de classe en rez-de-chaussée en fond de parcelle. Le devis (AD Nord série O 518/24) mentionne une élévation en brique, de la pierre bleue des carrières de Calonne et une couverture en ardoise de Fumay et pannes de la fabrique de Mortagne et des tuiles vernissées. Le projet a vraisemblablement évolué car la disposition des entrées et la couverture ont été réalisées de manière différente. Une salle des fêtes a été aménagée dans l'ancienne grange du presbytère voisin en 1908 par l'architecte Gustave Dupont, architecte des travaux publics et communaux à Valenciennes. Cette ancienne grange est aujourd'hui le local technique de la mairie. La mairie-école accueille aujourd'hui différentes activités.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1862, daté par source
Auteur(s) Auteur : Grimault Alexandre, architecte, attribution par source
Auteur : Dupont Gustave, architecte, attribution par source

L'ancienne mairie-école est un édifice à étage à huit travées, en brique, couvert d'un toit à croupes en tuile mécanique. La répartition des volumes (logement à 5 travées, mairie à 3 travées) et des entrées (décentrée pour la mairie), visibles sur le projet, a disparu dans la réalisation : les deux édifices (mairie et logement) ont le même volume (4 travées). Les deux entrées sont disposées de manière symétrique et sont mises en valeur par les deux balcons et consoles en pierre et garde-corps en fer forgé portant les inscription "mairie" et "école des garçons". Ces travées sont également couronnées par un petit fronton et des bandes lombardes en brique et des pilastres disposés sur toute la hauteur de la travée. Ce décor sobre est complété par deux bandeaux et un chaînage. Les ouvertures sont à linteau droit avec clé de brique et en plein cintre à l'étage. L'accès à la salle de classe située dans le fond de la cour se faisait par le porche situé sur la droite du logement, aujourd'hui en partie démoli. Un autre porche, placé de manière symétrique, fait la liaison avec l'ancienne grange-salle de fêtes.

Murs brique
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures croupe
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord : Série P31/626 (1830, 1913).

  • AD Nord : Série O 518 ; différentes pièces.

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional Scarpe-Escaut - Luchier Sophie