Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Jardin de Philippe Hermez

Dossier IA62002573 réalisé en 2011

Fiche

Appellations Hermez Philippe
Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations jardin
Aire d'étude et canton Pas-de-Calais - Wingles
Adresse Commune : Meurchin
Adresse : 9 rue Henri Barbusse
Cadastre : 2011 AN01 408

Monsieur Hermez est né en 1964. Il a une formation de plomberie et de menuiserie et travaille actuellement à EDF. Il a commencé à décorer son jardin en 2001 avec la mise en place d'un dragon amovible qui fume et crache de la fumée. Puis il a installé à l'entrée de son jardin un kiosque en bois abritant deux squelettes en plastique jouant du violon et une sorcière avec mains de mannequins revêtue des attributs : chapeau et garbardine noirs, chaudron, corbeau, chouette effraie, buse et hibou).

Viennent ensuite chronologiquement l'aménagement d'une cascade sur un des murs de palissade de son jardin (en venant de la maison). Puis d'une roue à aube qui fonctionne grâce au creusement d'un petit bassin suffisamment large et profond pour en recevoir les pales. Celle-ci est motorisée afin de réaliser un mouvement rotatif le plus réaliste possible.

En 2010, Ph. Hermez s'attaque à la conception d'un arbre magique avec des yeux lumineux et une bouche qui lui permet de parler. Enfin, en 2011, il a commencé la construction d'un chalet dont le thème sera la magie et les frissons, évoquant le monde fantastique de Harry Potter.

L'auteur ne dessine ni plan ni schéma mais il tient un cahier sur lequel il liste ses besoins et ses idées. Il qualifie son jardin de féérique et essaie de le rendre amusant et chargé d'humour. Il y passe tout son temps libre.

Son jardin lui a valu un article paru dans la voix du Nord et deux passages à la télévison sur FR3 dans les émissions "En cours de route" et "Au petit bonheur la chance".

Ph. Hermez a également réalisé chez lui des pastiches de décors de plafonds peints des châteaux de Vaulx le Vicomte et Versailles à partir de cartes postales.

Période(s) Principale : 20e siècle

Les matériaux utilisés sont principalement la mousse expansive, d'anciens moteurs, des vérins de portails et toutes sortes de matériels qu'il répare éventuellement. La fausse cascade est constituée de grillage et de sulfate de fer projeté dans du ciment, ce qui lui donne une couleur rouille, elle est reliée à une pompe à eau. La roue à aube récupérée fonctionne avec un moteur de photocopieuse et un pignon de vélo. L'arbre magique est constitué d'un amas de pierre, de bois et d'écorces de liège ramassées en forêt ; l'un des squelettes est réalisé à partir d'un modèle en plastique. Les personnages sont rendus mobiles par l'installation de moteur.

Pour accentuer l'ambiance mystérieuse du jardin, Ph. Hermez utilise de grosses pierres et des rochers qu'il a ramené de Haute-Savoie. Il a également planté un cèdre pleureur dont la forme fantomatique accentue l'atmosphère étrange du jardin.

Le dragon crache du feu grâce à l'utilisation combiné d'un pulvérisateur de jardin et d'alcool à brûler.

L'utilisation d'éclairages et un système de sonorisation comme de la musique, des cris de sorcière ou des voix de fantômes et des bruits d'explosions accentuent la mise en scène.

Techniques maçonnerie
sculpture
ferronnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Van Bost Nathalie