Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Jardin d'Alfred Flament

Dossier IA62002572 réalisé en 2014

Fiche

Appellations Alfred Flament
Parties constituantes non étudiées logement
Dénominations jardin
Aire d'étude et canton Pas-de-Calais - Liévin-Sud
Adresse Commune : Liévin
Lieu-dit : Cité des Petits Bois
Adresse : 13 rue Jean-Baptiste Greuze
Adresse Commune : Liévin
Adresse :
Cadastre : 2016 BR 01 164

Fils de mineur mort de la silicose (maladie provoquée par l’inhalation de particules de poussières de silice dans les mines), originaire de Angres (à proximité de la fosse 6), monsieur Alfred Flament est né le 24 janvier 1947. Employé aux Houillères du Bassin du Nord Pas de Calais pendant 7 ans, il fait ses premiers pas sous terre à l’âge de 15 ans en tant que galibot (nom donné aux enfants travaillant au fond de la mine et futurs mineurs de fond en apprentissage, et chargés de réaliser toutes sortes de tâches : trier le charbon, tirer ou pousser les berlines, apporter le bois, s’occuper des lampes…). Victime d’un accident en 1965, il se blesse à la taille Arago de la fosse 6 d’Angres et perd cinq orteils. Il est ensuite repris au jour. Il travaille alors à la taille école de la fosse 12 où il se forme au métier de chaudronnier et soudeur. Au total, il a travaillé pendant 30 ans pour les Houillères, sur plusieurs sites comme Lens, Angres, Avion, et le 9-9bis d’Oignies d’où a été remontée la dernière gaillette avant la fermeture définitive des mines du Nord Pas de Calais en décembre 1990. Il habite à la cité des Petits Bois depuis 1970 où, en tant qu’ancien mineur ayant passé toute sa carrière aux mines, il bénéficie d’un logement gratuit. De nombreux membres de sa famille habitent dans cette cité et dans le voisinage.

Aujourd’hui à la retraite, toujours passionné par cet univers, il rejoint tous les lundis ses camarades de l’association ACCUSTO SECI qui œuvre pour la sauvegarde du patrimoine technique de la fosse 9-9bis classée Monument historique depuis 1994, et qui entretiennent les machines d’extraction du site et veillent à leur bon état de fonctionnement. A. Flament a commencé à décorer son jardin en 1975.

http://mineursdumonde.fr/portfolios/alfred-flament/

Période(s) Principale : 20e siècle

Alfred Flament travaille avec une véritable forge qui se trouve au fond de son jardin et il utilise du charbon spécifique pour la forge, c'est-à-dire des petites gaillettes qui chauffent bien. Il récupère des ferrailles, quelquefois des fers de béton armé, et travaille le fer, le modèle à sa guise. Son épouse est chargée à la belle saison de fleurir le jardin avec des jardinières suspendues. Elle l’aide aussi à entretenir les œuvres car il faut chaque année repeindre les réalisations forgées.

Dans le jardin, A. Flament a installé un perforateur (blanc) et un pousseur (noir) qu’il a récupérés. Une berline remplie de vrai charbon est poussée par un petit galibot réalisé par monsieur Flament en souvenir de ses débuts à la mine.

Il a également réalisé la boîte aux lettres de sa maison, des profils de mineurs en fer forgé qu’il a apposés sur les murs, les grilles de son jardin. Il a façonné aussi des formes représentants des cerfs et des motifs géométriques décoratifs. Il a même réalisé des objets pour ses voisins dans la cité…

Techniques maçonnerie
sculpture
ferronnerie
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Van Bost Nathalie