Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble à logements

Dossier IA62001428 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations immeuble à logements
Aire d'étude et canton Arras
Adresse Commune : Arras
Adresse : 4 place du Théâtre
Cadastre : 2008 AB 43

L'immeuble précédent l'actuelle construction a été entièrement détruit au cours de la Première Guerre mondiale. Frappé d'alignement, l'immeuble actuel fut reconstruit dès 1921 selon l'alignement projeté. Une partie des travaux fut menée par l'entrepreneur Albert Deneuville, sur les plans de l'architecte reconstructeur Honoré Pons. Dévolu au commerce de parapluies au début du 20e siècle, il laissa place à l'épicerie Julien Damoy peu de temps avant la Grande Guerre. En 1931, l'épicerie fut transférée rue Gambetta et remplacée par un établissement bancaire. Son rez-de-chaussée fut transformé à la fin du 20e siècle en salon de coiffure. Cet immeuble fit l'objet d'une intense spéculation après la guerre, comme cela fut monnaie courante à cette époque : acheté en 1919 par le locataire d'avant-guerre pour la somme de 35 000 francs, il fut revendu en 1920 pour la somme de 150 000 francs (cf. A.D. Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé ; A.M. Arras, série 4O1, sous-série 25).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Pons Honoré, architecte, attribution par source
Auteur : Deneuville Albert, entrepreneur, attribution par source

L'immeuble, à pan arrondi, construit en béton, est positionné sur un angle à l'extrémité de la place du Théâtre. Le rez-de-chaussée est surmonté d'un entresol aux baies cintrées. Un balcon filant surmonte l'ensemble. Les étages sont éclairés de baies rectangulaires, reliées entre elles par des agrafes géométriques encadrées de feuillages qui ornent la partie centrale des linteaux en plein-cintre du premier étage. Les lucarnes des combles présentent une couverture plate ; la lucarne d'angle est marquée par un fronton cintré aux larges bords plats. Dans sa composition, cet immeuble est très éclectique : les décors floraux situés aux angles du rez-de-chaussée et qui ornent le fronton de la lucarne d'angle présentent les courbes caractéristiques du style Art nouveau ; le souci graphique apporté à la représentation des feuillages des linteaux témoigne également de ce style. Le style Art déco transparaît à travers quelques éléments de décor : les agrafes et les consoles aux extrémités dentelées mais également dans la géométrie des lucarnes.

Murs béton
Toit ardoise
Étages étage de comble, 2 étages carrés, entresol
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans brisés
Typologies immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - George Marie