Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Immeuble à logements

Dossier IA62001467 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations immeuble à logements
Aire d'étude et canton Arras
Adresse Commune : Arras
Adresse : 19 place du Théâtre
Cadastre : 2008 AC 124

L'immeuble précédant la construction actuelle fut endommagé par les bombardements au cours de la Première Guerre mondiale. Un premier projet de reconstruction (projet de remploi) fut dressé dès 1920 par l'architecte arrageois Anatole Wigniolle ; il consista à démolir puis à reconstruire dans l'état d'origine les parties défectueuses. L'immeuble était destiné à accueillir la banque Société Générale qui occupe toujours le bâtiment actuellement. Un second projet de reconstruction, motivé par la transformation du hall des dépêches et du hall du public, fut mené à partir de 1929. Ces transformations entraînèrent la démolition de la façade sur toute sa hauteur. Les travaux furent menés par l'entrepreneur de bâtiment Louis Peulabeuf et l'entrepreneur de menuiserie Albert Deneuville, sur les plans de l'architecte arrageois Jean Sourdeau, agréé pour les travaux des Sociétés Coopératives de reconstruction dans Pas-de-Calais (cf. A.D. Pas-de-Calais, dossier de la Reconstruction non classé).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Sourdeau Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Deneuville Albert, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Peulabeuf Louis, entrepreneur, attribution par source

Cet immeuble mitoyen est positionné face à la place du Théâtre. Il est en béton imitant la pierre sur le couronnement cintré à refends du rez-de-chaussée et sur les chaînes verticales à bossages. La pierre calcaire est employée pour le rez-de-chaussée et les encadrements des lucarnes de comble. Le rez-de-chaussée est imposant, occupant la moitié de la surface de la façade. Il est surmonté d'un bas-relief. L'étage carré est séparé de l'étage de comble par une corniche d'entablement. Les motifs sculptés des pilastres délimitant les travées de l'étage de comble et la toiture terrasse apportent à cet édifice de composition classique une touche de modernité.

Murs béton
pierre
Toit béton en couverture
Étages étage de comble, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
Typologies immeuble à logements avec boutique en rez-de-chaussée
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - George Marie