Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Hôtel de ville

Dossier IA62001503 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Cet hôtel de ville fut construit par Clovis Normand, architecte de l'église Notre-Dame-des-Sables (IA6200432) en 1893. Le peintre Jan Lavezzari, (°1876-+1947), fils de l'architecte Emile Lavezzari (architecte des barons de Rothschild et auteur de l'hôpital maritime), peignit entre 1906 et 1909 les 17 tableaux et toiles marouflées décorant l'escalier, des salles et le salon d'honneur de l'hôtel de ville. Ils ont été protégés au titre Objets des Monuments Historiques en 1989.

Dénominations hôtel de ville
Aire d'étude et canton Berck - Berck
Adresse Commune : Berck
Adresse : 1 rue Henri-Elby
Cadastre : 2011 BC 13

Une première mairie fut construite concomitamment avec le presbytère en 1843 dans le bourg, actuellement Berck-ville. L'aménagement de la place publique fut réalisée en 1865. Les travaux historiques attribuent la construction de l'hôtel de ville en 1893 à Clovis Normand, architecte de l'église Notre-Dame-des-Sables (IA6200432) à Berck-plage en 1884. Le peintre Jan Lavezzari, (°1876-1947) fils de l'architecte Emile Lavezzari (architecte des barons de Rothschild et auteur de l'hôpital maritime), peignit entre 1906 et 1909 les 17 tableaux et toiles marouflées décorant l'escalier, des salles et le salon d'honneur de l'hôtel de ville. Ils ont été protégés au titre Objets des Monuments Historiques en 1989.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Normand Clovis, architecte, attribution par travaux historiques

L'hôtel de ville de Berck est situé à l'extrémité orientale de la place Claude-Wilquin, le long de l'avenue de l'Impératrice à Berck-ville. L'édifice s'élève d'un étage sur rez-de-chaussée légèrement surélevé, en brique. La pierre bleue est utilisée pour le soubassement, la pierre calcaire blanche pour les chaînages et faux-bossages des angles, des ouvertures et le fronton. Un avant-corps en faible saillie de trois travées marque (l'ancienne) entrée principale. L'édifice est couvert d'une toiture en croupe, soigneusement marquée par une rive faîtière et des amortissements et couronnée d'une tour-horloge surmontée d'un lanternon. L'avant-corps à trois travées est accessible par un emmarchement, les travées sont scandées par des arcades en plein cintre retombant sur des pilastres au rez-de-chaussée, par des baies à linteau droit à clef, encadrées de pilastres corinthiens cannelés à l'étage. La forme des baies de l'avant-corps est reprise dans les parties latérales de l'élévation principale et des faux-bossages aux rez-de-chaussée et un chaînage à l'étage permettent le dialogue entre les deux parties. Un balcon à balustres reposant sur des consoles annonce le salon d'honneur ; ces balustres reprennent le motif décoratif de manière symétrique. Trois tables à postes (flots) couronnent élégamment les trois travées. Une corniche à polyglyphes annonce le couronnement par un fronton cintré brisé avec édicule à volutes. Le décor est classique : le tympan est décoré de guirlandes d'abondance, l'édicule-attique d'un cartouche aux armes (d'azur, à l'ancre d'or en pal, trabée du même, accostée de deux poissons adossés d'argent) de la ville, le tympan du fronton de l'édicule d'une coquille. L'édifice originel a été agrandi à l'arrière afin d'accueillir tous les services municipaux et l'entrée se fait actuellement rue du Prince-Impérial. L'ancien hall d'entrée a conservé son sol en dalles de pierre bleue. L'escalier tournant à deux volées droites mène au salon d'honneur au premier étage. Au niveau du repos de l'escalier, une niche accueille la plaque en bronze qui ornait la partie inférieure du monument Cazin-Perrochaud (IA62001510), inauguré en 1893 et initialement placé devant le Kursaal. Ce bas-relief représente les docteurs Henri Cazin et Paul Perrochaud, personnages à l'origine de la station sanitaire de Berck. Le groupe sculpté en ronde-bosse qui couronnait le monument, est installé à l'angle de la rue Tattegrain et l'Esplanade. Il représente "la science et la charité pansant un petit garçon". Ce monument a été réalisé par Marie Cazin-Guillet.

Murs brique
pierre
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Escaliers escalier intérieur
Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Luchier Sophie