Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fonderie de fer, de métaux non ferreux et d'aluminium dite Société anonyme des aiguillages de Dourges, puis Etablissement Flinois

Dossier IA62000981 réalisé en 2002

Fiche

Précision dénomination fonderie d'aluminium
fonderie de métaux non ferreux
fonderie de fer
Appellations Société anonyme d'aiguillages et supports de voies d'Anzin et Dourges, puis Etablissement Flinois
Parties constituantes non étudiées cour, atelier de fabrication, logement patronal, transformateur, bureau, hangar industriel
Dénominations fonderie
Aire d'étude et canton Pas-de-Calais - Leforest
Adresse Commune : Dourges
Adresse : 23 rue La Fontaine
Cadastre : 1980 AL 398

La fonderie des aiguillages de Dourges a été créée dans les années 1920, de source orale. En 1927 la société anonyme d'aiguillages et supports de voies d'Anzin et Dourges déclare la construction d'un hangar. Elle fabrique à l'origine les voies ferrées de 600 mm, utilisées au fond de la mine pour le transport des berlines. Vers 1958, elle est rachetée par la Cogifer qui produit des aiguillages classiques (900 mm ou 1000 mm) pour la SNCF. A la fin des années 1980, l'usine est fermée, puis est rachetée par Flinois ; elle est spécialisée dans la chaudronnerie, les constructions métalliques et la mécano-soudure. Elle travaille essentiellement l'acier, l'aluminium, l'inox et emploie une vingtaine de personnes.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1927, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : Decaux Paul,

Le site était desservi par un embranchement ferroviaire qui n'est plus utilisé aujourd'hui. Trois grands hangars en brique couverts de tuile et tôle ondulée, dont l'un est presque entièrement détruit, sont accolés et situés perpendiculairement à la voie ferrée ; devant l'un d'eux, côté cour, est situé un petit bâtiment en béton à usage de bureaux. L'atelier de fabrication, à deux vaisseaux, est en brique ; il est accolé perpendiculairement à l'un des trois hangars. Le logement patronal, donnant sur la rue, en parpaings enduits, possède un étage.

Murs brique
béton
enduit
parpaing de béton
Toit tuile flamande mécanique, tôle ondulée
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations état moyen
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Carte éditée par le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, groupement d'urbanisme du Bassin Minier du Pas-de-Calais, groupement Hénin-Liétard-Carvin, n-°15. Conseil Régional Hauts-de-France, Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de documentation du patrimoine, Lille

  • Déclarations de constructions nouvelles effectuées par la société anonyme d'aiguillages et supports de voies d'Anzin et Dourges pour faire-valoir la loi du 8 août 1890 concernant la contribution foncière, 1924 à 1928. Archives départementales du Pas de Calais, 3 P 1771.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Van Bost Nathalie