Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme de l'Ermitage

Dossier IA59002434 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Ferme de l'Ermitage
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées grange, cour, jardin, étable, mur de clôture, fenil, pigeonnier
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional de l'Avesnois - Hautmont
Adresse Commune : Beaufort
Lieu-dit : L'Ermitage
Adresse : R.N. 2, 18, 20
Cadastre : 1845 C1 2, 2bis ; 2004 ZN 2,3

Le cadastre de 1810 n'indique aucune construction sur cet emplacement. En revanche, sur celui de 1845 apparaît le corps de ferme organisé autour d'une cour, tel qu'il subsiste aujourd'hui. La mise en œuvre du calcaire marbrier dans la maçonnerie du logis, qui n'est jamais antérieur dans l'Avesnois aux années 1830, permet de confirmer cette datation.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Située le long de l'axe reliant Maubeuge à Avesnes-sur-Helpe, cette ferme, de construction homogène, est organisée autour d'une cour. Face à la voie, orienté à l'est se trouve le logis, à cinq travées. Il est prolongé en pignon par une petite étable, surmontée d'un fenil. Sur son pignon sud, se trouvent une grange et des étables, qui se poursuivent en retour sur la cour, mais qui sont aujourd'hui occultées par des hangars. En face, se développe une série d'étables surmontées de fenils et occupées à l'extrémité par un logement qui s'étend également sur le côté ouest, contigu au pigeonnier qui marque l'entrée de la cour, à proximité d'un puits.

La maçonnerie de tous les volumes est en brique. Dans cette zone éloignée du centre du village et des carrières, l'emploi du calcaire se limite au soubassement, aux appuis et aux linteaux des ouvertures, ainsi que pour le logis à la corniche, à des éléments des chaînes d'angle et aux bandeaux qui prolongent les encadrements des baies. L'accès au logis se fait par un emmarchement également en calcaire.

Murs brique
Toit matériau synthétique en couverture
Étages sous-sol, 1 étage carré, rez-de-chaussée surélevé
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à deux pans
Typologies ferme organisée autour d'une cour
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Tableaux d'assemblage et plans cadastraux parcellaires de la commune de Beaufort de 1810 et 1845. Service du cadastre, Avesnes-sur-Helpe (non côté).

    Service du cadastre, Direction générale des Impôts, Avesnes-sur-Helpe : non côté
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois - Guillot Catherine - Boulen Grégory