Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA59003592 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées grange, étable, cour, citerne, fenil, citerne
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional de l'Avesnois - Quesnoy-Est
Adresse Commune : Gommegnies
Adresse : 521 rue du Centre
Cadastre : 1803 F 74 ; 1826 B1 313 ; 1897 B3 802 ; 2008 OB 496

Cette ferme est implantée près de l'Aunelle, dans la rue principale de Gommegnies, en contrebas du noyau du village.

Sur le cadastre de 1803, elle se compose d'un bâtiment rectangulaire implanté perpendiculairement à la voie et d'un volume en retrait, en L, dont la partie la plus longue est également perpendiculaire à la rue. En 1826, la forme générale des bâtiments est la même qu'en 1803.

En revanche, d'après le cadastre de 1897, le premier volume a été étendu sur l'arrière de la parcelle et un autre volume accolé au premier, parallèlement à la rue, au-dessus du ruisseau. Sur le cadastre actuel, le volume situé en retrait sur la parcelle, à l'est, a perdu son retour sur la cour. D'après la propriétaire, la ferme appartenait à un boulanger (qui utilisait peut-être la force motrice du ruisseau) et, par la suite, à un marchand de fruits.

La partie la plus ancienne conservée est le logis implanté perpendiculairement à la voie et donnant sur la cour. L'encadrement de la porte en grès et la mise en œuvre des fenêtres cintrées, alternant briques et dés de calcaire marbrier, pourraient permettre de dater cette partie du bâtiment de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle avec une reprise dans la seconde moitié du 18e siècle. Il a été surélevé au 19e siècle (adjonction d'un fenil) et réuni au bâtiment sur rue. Celui-ci a été construit dans le dernier quart du 19e siècle. Le bâtiment d'exploitation encore conservé (essentiellement réservé au stockage des fruits) a été reconstruit dans la seconde moitié du 19e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

L'entourage de la porte du premier logis et le soubassement sont en moellons de grès. Les autres ouvertures alternent brique et dés de calcaire marbrier. Le logis a été transformé au sud par l'aménagement d'une étable, il a été surélevé (fenil) et rattaché au second logis construit sur rue. Celui-ci est un volume en brique à un étage. Il abritait un second ménage. Sur rue, il présente une façade régulière à travées. Deux fenêtres sont obturées en façade et les ouvertures ont été modifiées sur l'arrière. La façade est animée par des bandeaux en brique. Dans le fond de la cour se trouve un volume couvert de tuile qui permettait de stocker les fruits.

Murs brique
grès
calcaire marbrier
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à deux pans
croupe
demi-croupe
États conservations état moyen
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Nord. série P ; P 30 / 150 / 000001a. Gommegnies : extrait du tableau d'assemblage, vue des sections C, D, F, dessin, 1803.

    extrait
  • Archives départementales du Nord ; série P : P 31 / 712 / 012836. Gommegnies : section B dite du Centre, 1ère feuille, dessin, 1826.

    extrait
  • Archives départementales du Nord ; série P : P 31 / 712 / 012849. Gommegnies : section B dite du Centre, 3ème feuille, dessin, 1897.

    extrait
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional de l'Avesnois - Guillot Catherine - Coipel Raphaël