Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Laurent

Dossier IA62001310 réalisé en 2005

Fiche

Vocables Saint-Laurent
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Pas-de-Calais - Arras-Nord
Adresse Commune : Saint-Laurent-Blangy
Adresse : rue Laurent-Gers
Cadastre : 2010 AC 39, 42

L'église paroissiale dédiée à Saint-Laurent, détruite durant les combats de la Première Guerre mondiale, dont l'aspect originel est connue par des cartes postales, paraît avoir été édifiée au 18e siècle si l'on se fie au dessin des ouvertures et aux éléments de décor de sa tour-clocher-porche. Après la guerre de 1914-1918, la reconstruction de l'église fut projetée et celle-ci fut réalisée autour de 1924 sans que les architectes, Paul Decaux et Édouard Crevel, n'eussent cherché à reproduire les dispositions et le style de l'édifice disparu. Cette église bâtie en béton armé qui par son style s'inspirait des courants modernistes en vogue durant la période de l'entre-deux-guerres auxquels s'ajoutait une touche prégnante du style Art déco, alors à la mode, matinée de quelques réminiscences de style néo-gothique, présentait de graves défectuosités de construction qui ne tardèrent pas à entraîner des dégradations importantes dans son gros œuvre. Compte tenu de son état de dégradation avancé, elle dut être entièrement abattue en 1981. Les architectes Laurent Requier et Jacques Deruyck, dont l'agence était justement installée à Saint-Laurent-Blangy, furent chargés par la mairie, maître d'ouvrage et organisme responsable du financement de l'opération, de la construction d'une nouvelle église. Ces travaux, entamés dès 1981, furent achevés en 1982.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1924, daté par travaux historiques
1981, daté par source
Auteur(s) Auteur : Decaux Paul
Auteur : Crevel Édouard
Auteur : Requier Laurent
Auteur : Deruyck Jacques, attribution par source

La seconde église Saint-Laurent, celle qui fut rebâtie après la Première Guerre mondiale était entièrement construite en béton armé. Son vaisseau était couvert d'une voûte en berceau à lunettes dont la section présente un tracé en chainette, scindée par des arcs doubleaux selon le rythme des travées. Sur chacun des flancs de ce vaisseau unique régnait une étroite galerie de circulation qu'il est difficile de considérer comme un bas-coté à part entière vu son étroitesse, sa faible hauteur et son couvrement plafonné. Une tour-clocher sommée d'une flèche en béton armé ajourée flanquait sa façade du côté nord. Une couverture en ardoise était directement posée sur l'extrados de la voûte en béton armé.

L'actuelle et troisième église Saint-Laurent, de plan en hémicycle, offre un gros œuvre en maçonnerie de brique et une toiture couverte d'ardoise. L'emploi d'une charpente en bois lamellé-collé a permis aux architectes d'insuffler à l'édifice une symbolique forte, par la création d'une structure et d'une silhouette originales renouvelant l'image de l'église au centre de la ville. L'élan ascendant de la toiture, au tracé hyperbolique, s'amorce à l'entrée de la nef et se termine sur le clocher. A l'intérieur, les chaises sont disposées en demi-cercle autour de l'espace central entièrement ouvert correspondant au sanctuaire.

Toit ardoise
Plans plan massé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau, à lunettes
en béton armé
Couvertures flèche en maçonnerie toit en carène
toit à un pan
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Frémaux Céline - Laget Pierre-Louis