Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise Notre-Dame

Dossier IA62002854 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations église
Aire d'étude et canton Communauté de communes du Saint-Polois
Adresse Commune : Bermicourt
Adresse : rue du Monchy
Cadastre : 1988 A 334

L'église dépendait au Moyen Age du doyenné de Fillièvres et l'abbaye de Blangy en était décimateur. Elle fut construite en plusieurs phases. Le chœur, de style flamboyant, fut édifié dans le premier quart du 16e siècle. La chapelle latérale nord fut vraisemblablement élevée au cours de la même campagne de construction : la clé de l'arc de couvrement d'une des fenêtres qui porte le chronogramme 1399 semble être toutefois un réemploi. La tour-clocher porte la date de 1791. La nef fut sûrement construite à la même époque. En 1793, l'église devint une fabrique de salpêtre. (Sueur-Charruey, Dictionnaire historique et archéologique du département du Pas-de-Calais, arrondissement de Saint-Pol, t. III, 1884).

Période(s) Principale : 4e quart 14e siècle , porte la date
Principale : 1er quart 16e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 4e quart 18e siècle , porte la date
Dates 1399, porte la date
1791, porte la date

L'église, construite en petit appareil de pierre calcaire sur solin de grès simple ou fait d'un damier de grès et de silex, s'élève au centre du village. Une tour-porche de plan carré, coiffée d'un dôme surmonté d'une flèche polygonale en ardoise, précède la nef à vaisseau unique qui se prolonge d'un chœur terminé par une abside pentagonale. La face occidentale de la tour est percée d'une profonde arcade brisée, aujourd'hui obturée. La partie basse est pourvue d'une porte contemporaine qui ouvre sur la nef. Celle-ci est longue de trois travées. La première est en partie barrée par une tribune de bois. Chaque travée est éclairée au nord par trois fenêtres couvertes d'un arc plein cintre et au sud par deux baies couvertes d'un arc brisé. L'ensemble du vaisseau de la nef est couvert d'un plafond de bois qui masque l'arc diaphragme qui sépare la nef du chœur. L'intrados de cet arc est décoré de bâtons brisés qui confèrent à cette séparation une force graphique indéniable. Le chœur a une travée droite flanquée de deux chapelles. Ces chapelles latérales sont couvertes de voûtes d'ogives quadripartites augmentées d'une lierne dont la présence donne l'illusion d'une voûte d'ogives sexpartite. L'abside pentagonale est éclairée de fenêtres aux remplages flamboyants composés de deux lancettes redentées surmontées d'un réseau de soufflets et de mouchettes dont le tracé varie d'une fenêtre à l'autre. L'ensemble du sanctuaire offre un voûtement constitué de voûtes nervurées appareillées comme la voûte à arêtes triples appelées communément voûtes d'ogives à liernes et à tiercerons. Le pan sud de l'abside est creusé d'un lavabo ou piscine, à une seule cuvette, couverte d'un arc en anse-de-panier surmonté d'un décor fait d'un réseau d'arcatures aveugles prolongées par des soufflets. A l'extérieur, le mur gouttereau sud de la nef conserve l'emplacement d'une ancienne porte couverte d'un arc en anse-de-panier soulignée d'un cordon-larmier, aujourd'hui murée. La toiture du chœur a une hauteur supérieure à celle de la nef.

Murs grès petit appareil
silex
brique
calcaire moyen appareil
Toit ardoise
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes triples
voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
appentis
dôme
flèche polygonale
Statut de la propriété propriété publique
(c) Memoriae ; (c) Communauté de communes du Saint-Polois ; (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Hanquiez Delphine - Laget Pierre-Louis