Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ecole de filles, actuellement maison

Dossier IA59002297 réalisé en 2003

Fiche

Genre de filles
Destinations maison
Dénominations école
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Saint-Amand-les-Eaux-Rive gauche
Adresse Commune : Sars-et-Rosières
Lieu-dit : Cantraine
Adresse : 5 rue Cantraine
Cadastre : 1913 2e feuille 282, 283 ; 2003 A 376

Avant la fondation de la paroisse en 1858, l'enseignement était dispensé par des maîtres d'école dans leur maison ou leur ferme. La construction d'une école de filles est commandée par la soeur du curé de Brillon, Pierre Cauderlier ; construite à Cantraine, hameau limitrophe de la commune de Brillon, elle était à l'origine tenue par les Dames de la Sainte-Union ; le projet, signé de l'architecte valenciennois Louis Dutouquet, date d'octobre 1849 ; il s'agit d'une des premières réalisations de Dutouquet. Le cadastre de 1830 indique qu'existait au même emplacement une construction de forme similaire. Le projet de Dutouquet prévoyait un préau, en retour d'équerre vers la rue ; il n'apparaît pas sur le cadastre de 1913, ce qui laisse supposer qu'il n'a jamais été construit ou qu'il a été détruit avant cette date. Une dépendance faisant notamment office de fournil venait se greffer à l'angle nord-ouest du bâtiment d'école. Elle a été désaffectée et transformée à usage d'habitation à une date inconnue.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1849, daté par source
Auteur(s) Auteur : Dutouquet Louis, architecte, attribution par source

Le bâtiment d'école, parallèle à la rue, est en retrait de la chaussée ; il est construit en brique et comprend un étage carré et 7 travées ; un cordon de brique sépare les 2 niveaux ; les baies du rez-de-chaussée sont en plein-cintre ; à l'étage les 3 travées centrales, encadrées de pilastres, sont plus hautes que les travées latérales et viennent interrompre le rampant de toiture ; les baies de ces 3 travées sont elles aussi en plein-cintre. Les 2 portes qui étaient situées de part et d'autre de la travée centrale permettaient d'accéder indépendamment à la salle de classe et au logis de l'institutrice ; elles ont été murées à une date indéterminée et la fenêtre centrale percée pour devenir l'unique entrée. Le terrain libre situé entre le bâtiment et la chaussée servait de cour de récréation ; l'enclos est constitué d'un mur de brique sur les côtés et à l'arrière, d'un mur-bahut surmonté de grilles, scandées par des piliers de brique, sur la rue ; le portail, placé dans l'axe de la façade, est formé de deux piliers de brique et ferme par deux battants en métal.

Murs brique
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord. Série O 553.

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional Scarpe-Escaut - Cailleau Cyril - Benoit-Cattin Renaud