Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demi lentille de Billet

Dossier IM59002840 réalisé en 2014

Fiche

Instrument d'optique.

Fin XIXème siècle.

Dénominations instrument de démonstration en optique
Aire d'étude et canton Nord - Pas-de-Calais - Tourcoing-Nord
Adresse Commune : Tourcoing
Adresse : 80 boulevard Gambetta
Emplacement dans l'édifice Cabinet de physique du lycée

Félix Billet, né en 1808 à Fismes (Marne) et mort à Dijon en 1882 est un parangon du professeur de physique idéal tel qu'on le conçoit au milieu du XIXème siècle : il est agrégé et docteur en physique, ce qui implique qu'au cours de sa formation, il a appris à fabriquer les appareils qui lui seront nécessaires pour illustrer ses cours (tel que souffler du verre pour fabriquer thermomètres...), et il poursuit ses recherches au côté de l'enseignement, répondant aux encouragements adressés aux agrégés par le Ministère de l'Instruction Publique.

Il est nommé, dès sa sortie de l’École Normale, professeur dans les grands lycées de province pendant 8 ans : Nancy, Marseille, Rouen et enfin Dijon, où il deviendra professeur de faculté à 39 ans.

C'est dans le cadre de ses recherches sur l'optique physique (dont il publie un traité en 1859) qu'il conçoit les bi-lentilles, auxquelles il consacre un mémoire en 1862. Cet objet, d'abord conçu pour être un instrument de recherche, est ensuite utilisé dans les lycées comme instrument didactique.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Stade de création oeuvre de série

La lentille en verre, coupée en deux suivant le diamètre, est insérée dans un emplacement circulaire évidé au centre d'un cadre métallique carré en fer. Deux vis situées en haut et sur le côté du cercle permettent de modifier l'écartement des deux parties de la lentille. L'ensemble est monté sur une jambe en laiton légèrement moulurée à ses deux extrémités et un pied circulaire tronconique.

La demi-lentille de Billet est un appareil didactique, c'est-à-dire conçu dans un but pédagogique afin de montrer ou de vérifier les lois de la physique. Il s'agit ici d'obtenir deux images réelles d'une même fente et de montrer les interférences qui existent entre les deux images ainsi créées. Les interférences sont utilisées pour mesurer les caractéristiques d'une source lumineuse (fréquence et intensité).

Les deux demi-lentilles sont inclinées et écartées de manière plus ou moins importante à l'aide de la vis située sur le côté du cadre. L'espace entre les deux lentilles est rendu opaque afin d'éviter les interférences avec les rayons provenant de la source lumineuse. Cette dernière est placée dans l'axe de la lentille. Chaque demi-lentille donne de la source lumineuse une image réelle, c'est-à-dire crée deux nouvelles sources lumineuses. Les interférences sont situées dans la partie commune de ces deux nouveaux faisceaux.

Catégories optique
Matériaux laiton
verre
fer, (?)
Mesures h : 41.0 cm
d : 12.0 cm
l : 13.0 cm
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - GIRARD Karine
Karine GIRARD , né(e) GIRARD (02 septembre 1967 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.