Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière dite cité des Eglissières

Dossier IA62001207 réalisé en 2002

Fiche

Appellations cité des Eglissières
Parties constituantes non étudiées logement d'ouvriers
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Pas-de-Calais - Carvin
Adresse Commune : Carvin
Adresse : Cité des Eglissières, 101 à 116
Cadastre : 1980 AC 190, 193, 195 à 199, 201 à 209, 693, 694

La cité des Eglissières est construite en 1923, date portée sur toutes les façades, pour loger les mineurs de la compagnie des Mines d'Ostricourt bien qu'elle n'avoisine aucune fosse. Ce modèle de maisons jumelles constitué par la compagnie dans les années 1920, 1930 est très développé dans les communes de la concession d'Ostricourt. On en retrouve à Carvin aux cités du Marais, du Tiers, des Plantigeons, du Buqueux ; à Libercourt aux cités de Garguetelles, du Bois de Libercourt, du Bois d'Epinoy, de la Gare, du Vert Chemin, des Ateliers ; à Oignies aux cités du Moulin, de Quintiches, de la Chapelle, des Beaux Sarts. La cité a été détruite après inventaire.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1923, porte la date

La cité se situe en plein cœur de la ville. Elle est accessible par la rue de la Peine via la rue Jean-Moulin (C.D.954), un des quatre axes principaux relié à la place de Carvin. Elle se compose de 8 maisons jumelles de type 1923 avec cave, desservie par une unique rue courbe plantée d'arbres. Elles sont construites en parpaings de schiste rose, sont dotées d'un rez-de-chaussée et d'un étage couvert de toits à longs pans en tuiles flamandes mécaniques ; la dépendance située à l'arrière du logement est en rez-de-chaussée. Les maisons, en retrait par rapport à la rue, sont entourées de jardins délimités par des clôtures en béton. L'entrée se fait par la dépendance. Le rez-de-chaussée comporte 2 salles, une cuisine, et l'étage 3 chambres. Les commodités et autres annexes étaient à l'origine indépendantes de la maison. La surface habitable est de 68 m2 environ. Le niveau du plancher est marqué par des fers d'ancrage de la compagnie. Sur la façade de la maison située à l'entrée de la rue se trouve un panneau portant le vocable de la cité.

Murs schiste
Toit tuile flamande mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Jardins carré de jardin
Typologies Cité jardin, cité pavillonnaire.
États conservations restauré
Techniques ferronnerie
maçonnerie

Détruite après inventaire.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. P. Soginorpa : H.B.N.P.C., groupe d'Oignies (V), commune de Carvin : plan n°18380, cité des Eglisières : repérage des types de maisons avec date de construction et implantation des garages, sans date.

    Conseil Régional Hauts-de-France, Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de documentation du patrimoine, Lille
  • A. P. Soginorpa : H.B.N.P.C., catalogue des types de maisons : fiche descriptive avec photographie d'un groupe de 2 logements à étage, de type 1923 en parpaing de schiste (cité des Eglisières), 1 salle, 1 salle commune et une cuisine, 3 chambres à l'étage, plans du rez-de-chaussée et de l'étage, sans date.

    Conseil Régional Hauts-de-France, Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de documentation du patrimoine, Lille
Documents figurés
  • Carte éditée par le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, groupement d'urbanisme du Bassin Minier du Pas -de-Calais, groupement Hénin-Liétard-Carvin, n-°14, 1/10000, 1951. Conseil Régional Hauts-de-France, Direction de l'Information et de l'Accueil, Centre de documentation du patrimoine, Lille

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Van Bost Nathalie